Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 février 2012 1 06 /02 /février /2012 16:35

 

IranMilitarykhomeini-RQ-170 (Copier)

 

 

 

Par Reza Kahlili, WND

 

Le régime iranien, à travers un site internet qui lui est lié, a publié la justification légale et religieuse en vue de la destruction d’Israël et de son peuple.

 

Cette doctrine inclut de radier les actifs israéliens et du peuple juif à travers le monde entier.

 

Désignant Israël comme un danger pour l’Islam, le site internet conservateur Alef, qui a des liens avec le Guide Suprême iranien, l’Ayatollah Ali Khamenei, déclare qu’on ne doit pas perdre l’occasion de supprimer “cette chose corrompue". C’est une « justification jurisprudentielle » de tuer tous les Juifs et d’anéantir Israël, et pour y parvenir, le gouvernement islamique d’Iran doit prendre le gouvernail”.

Cet article, écrit par Alireza Forghani, un analyste conservateur et expert en stratégie dans le camp Khamenei, est actuellement diffusé en boucle sur la plupart des sites conservateurs appartenant à l’Etat, y compris par l’Agence de presse FARS des Gardiens de la Révolution, ce qui démontre que le régime approuve cette doctrine.

 

Parce qu’Israël est sur le point d’attaquer les installations nucléaires iraniennes, l’Iran justifie de lancer une attaque préventive, cataclysmique contre l’Etat juif, argumente cette doctrine.

 

Vendredi (3 février), lors d’un discours de premier ordre durant les prières, Khamenei a annoncé que l’Iran soutiendra toute nation ou groupe qui attaquera “la tumeur cancéreuse”. Bien que cette déclaration ait été prise pour du bluff par certains en Occident, elle n’est pas dénuée de substance.

 

Le ministre de la Défense iranienne a annoncé ce week-end que son armée a testé le tir d’un missile balistique à carburant solide et à deux étages, et s’est vanté d’avoir réussi à mettre un nouveau satellite en orbite, rappelant ainsi à l’Occident que ses ingénieurs maîtrisent la technologie nécessaire à des missiles balistiques intercontinentaux, en même temps que l’Etat islamique avance dans son programme d’armement nucléaire.

 

Le Commandant en chef des gardiens de la Révolution, le Général de Brigade Seyyed Mehdi Farahi, déclarait en août que le missile Safir, qui est capable de transporter un satellite dans l’espace, peut facilement être lancé parallèlement à l’orbite de la terre, ce qui le transformerait en un missile balistique intercontinental. Les analystes occidentaux n’ont pas voulu croire que cela arriverait avant 2015. Historiquement, le fait de pouvoir mettre un satellite en orbite est le critère qui permet de créditer une nation de l’obtention d’une capacité ICBM (Missiile Balistique Inter-Continental).

 

Forghani détaille le devoir islamique du Jihad comme rédigé dans le Coran pour l’amour d’Allah et déclare que « le Jihad fondamental », selon certains juristes chi’ites, ne pourra intervenir que lorsque l’Imam caché, le 12ème Imam Mahdi des Chi’ites, reviendra. Les chi’ites croient que le retour du Mahdi sera l’annonce d’Armageddon.

 

En l’absence de l’Imam caché, explique Forghani, “le Jihad défensif” doit certainement avoir lieu, lorsque l’Islam est menacé, et les Musulmans doivent defendre l’Islam et tuer ses ennemis. Pour justifier une telle action, Alef cite le premier Imam des Chi’ites, Ali, qui déclarait : « Propager la guerre contre les ennemis vis-à-vis desquels la guerre est inévitable et lorsqu’il existe une forte probabilité que, dans un avenir proche, ils attaquent les Musulmans, alors, c'est un honneur et un devoir pour les Musulmans ».

 

Puis l’article cite le Coran (Albaghara 2:191-193) : « et Tuez-les partout où vous les trouvez et chassez-les des endroits d’où ils vous ont chassés, pour autant que la persécution [des musulmans] est pire que le massacre [des impies]… Et combattez-les jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de persécution, car la religion est pour Allah ».

 

C’est le devoir de tous les musulmans de participer à ce Jihad défensif, explique Forghani. Une fatwa édictée par feu l’Ayatollah Khomeiny a exprimé clairement que toute domination politique des musulmans par les infidèles autorise les musulmans à défendre l’Islam par tous les moyens. Que l’Iran dispose, à présent, de missiles balistiques intercontinentaux signifie la capacité de propager la destruction sur Israël et de disposer bientôt d’ogives nucléaires pour ces missiles.

 

Dans le but d’attaquer l’Iran, dit l’article, Israël a besoin de l’approbation et de l’assistance de l’Amérique, et grâce à l’atmosphère actuelle de passivité aux Etats-Unis, on ne doit pas perdre l’occasion de rayer Israël de la carte avant qu’il n’attaque l’Iran.

 

Selon cette doctrine préventive, l’équivalent de plusieurs points de type Ground Zero en Israël doivent être détruits et son peuple anéanti. Forghani cite le dernier recensement publié par le Bureau Central de la Statistique d’Israël, qui démontre qu’Israël a une population de 7, 5 millions d’habitants dont la majorité, soit 5, 7 millions d’habitants sont Juifs. Puis il en retire les régions ayant la plus grande concentration de Juifs, indiquant que trois villes : Tel Aviv, Jérusalem et Haïfa contiennent plus de 60 % de la population juive que l’Iran pourrait prendre pour cible grâce à ses missiles balistiques Shahab 3, tuant ainsi tous ses habitants.

 

Forghani suggère que le missile Sejil iranien, qui est une roquette à deux étages, disposant d’une trajectoire et d’une vitesse qui le rend impossible à intercepter, devrait prendre pour cibles des installations israéliennes comme : le site nucléaire de Rafael, qui est le principal centre d’ingénierie nucléaire d’Israël ; le site nucléaire d’Eilun ; un autre réacteur israélien de Nebrin ; et le réacteur de Dimona dans le centre de recherche du Neguev, le réacteur le plus crucial d’Israël, parce qu’il produit 90% de l’uranium enrichi pour les armes nucléaires d’Israël.

 

D’autres cibles, selon cet article, comprennent les aéroports et les bases de l’armée de l’air, telle que la base de l’armée de l’air de Sedot Mikha, qui contient les missiles balistiques Jéricho et qui est située au sud-ouest de la base aérienne de Tel Nof, où les appareils équipés d’armes nucléaires sont stationnés. Les cibles secondaires incluent des installations énergétiques, les installations de traitement des eaux usées, les ressources d’énergie, et les infrastructures de transport et de communication.

 

Finalement, dit Forghani, les missiles Shahab 3 et Ghadr peuvent prendre pour cibles les implatantations urbaines jusqu’à ce que les Israéliens soient tous exterminés.

 

Forghani prétend qu’Israël pourrait être détruit en moins de neuf minutes et que Khamenei, en tant qu’autorité suprême, incarnation du Velayat e-Faghih (Le juriste suprême islamique), pense, lui-même, qu’Israël et les Etats-Unis ne doivent pas seulement être vaincus, mais annihilés jusqu’au dernier.

 

Les radicaux qui dirigent aujourd’hui l’Iran ne possèdent pas seulement plus de 1000 missiles balistiques, mais sont sur le point de lancer des missiles balistiques intercontinentaux et disposent de suffisamment d’uranium enrichi pour fabriquer six bombes nucléaires, tout comme ils continuent à enrichir de l’uranium à haute teneur, en dépit de quatre cycles successifs de sanctions de l’ONU.

 

Le document secret iranien, intitulé : “L’avenir est devant nous » indique clairement que ces radicaux pensent que la destruction d’Israël sera déclenché pour l’arrivée du dernier Messie et que même Jésus-Christ, qui se convertira à l’Islam, agira en tant que représentant du Mahdi, priant pour Allah, alors qu’il se tient derrière le 12ème Imam.

Adaptation Marc Brzustowski

Partager cet article

Repost0

commentaires

Roberto 06/02/2012 22:29

Des fous comme on n'en trouve même pas dans les asiles. Quand ils auront pris une bonne raclée, ils iront implorer l'ONU, devant l'ampleur des destructions. Comme d'habitude, les Arabes font les
malins quand le danger est lointain, mais dès que le danger se rapproche, ils quittent leurs chaussures, fond dans leur froc, et détalent.

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis