Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 mars 2010 7 28 /03 /mars /2010 20:34

http://www.actu.co.il/2010/03/


Au mois de janvier, le ministre israélien des Affaires Etrangères, Avigdor Lieberman qui recevait le premier ministre
macédonien Nicolas Gruevski, mettait en garde les dirigeants des pays des Balkans contre « l’avancée de l’islamisme dans cette région qui devient une nouvelle terre de mission pour l’Islam conquérant ».

Le journal britannique « Sunday Times » rapporte il y quelques jours que « des organisations islamiques balkaniques ont reçu des centaines de millions de dollars de la part de ‘ donateurs’, gouvernementaux ou privés – situés à Riyad, la capitale saoudienne ». Toujours selon le « Sunday Times », l’objectif de cette manne financière serait triple : attiser dans cette région la haine de l’Occident, déstabiliser à terme toute cette région, et former des combattants qui partiraient pour l’Afghanistan ou d’autres zones de « Jihad ».

Le journal britannique se base sur un rapport établi par des organes officiels macédoniens, qui « s’inquiètent de l’aide accrue de l’Arabie Saoudite à des mouvements d’obédience wahabbiste ou salafiste dans les Balkans. » Grâce aux sommes obtenue de nombreux centres islamiques et mosquées ont été construits, notamment en Macédoine, en Albanie, au Kosovo et au Montenegro, qui servent de viviers à l’Islamisme militant. Rien qu’en Bosnie, que les Occidentaux ont largement contribué à créer, 150 mosquées ont été édifiées depuis la fin de la guerre. Les dirigeants locaux obligent leurs adeptes à laisser pousser la barbe, et forcent les femmes à se couvrir du « niqab », usage qui n’existait pas auparavant dans l’Islam des Balkans. Les autorités macédoniens disant avoir déjà « dans le collimateur » 50 terroristes potentiels appartenant à Al-Qaïda. Dans certaines mosquées macédoniennes, les Imams prêchent « que la Macédoine, qui a envoyé 200 soldats en Irak et en Afghanistan, fait partie d’une croisade anti-musulmane aux côtés des forces américaines et britanniques ».

Dans la Balkans comme dans le reste du monde, les organisations « caritatives » musulmanes servent de devanture à des activités beaucoup moins avouables, et la Police macédonienne soupçonne certaines de ces organisations de blanchir des fonds afin de financer le terrorisme. L’un des exemples en est « International Islamic Relief Organization », basée à Riyad, qui se trouve sur la liste noire de l’ONU des « organisations soutenant le terrorisme », et qui « arrose » abondamment les organisations islamiques basées dans les Balkans. Le site de l’ I.I.R.O. révèle cependant « qu’elle est active dans 32 pays, et que son but est….de venir en aide aux victimes de tremblements de terre ainsi que de promouvoir des programmes dans le domaine de l’Education et de la Santé » !!!

« L’exportation principale de l’Arabie Saoudite n’est pas le pétrole mais le Jihad », résume ainsi un responsable macédonien. « Le problème est que l’Arabie Saoudite joue un double jeu : d’un côté, elle est un acteur central de la vie économique mondiale, elle a un alliance stratégique avec les Etats-Unis, et en même temps elle est la pompe financière de nombreuses organisations islamiques qui propagent la haine de l’Occident et des Etats-Unis ».

Phénomène typique, des organes macédoniens d’application des lois reprochent aujourd’hui « à l’Union Européenne et aux Etats-Unis de n’avoir pas décelé à temps le problème de l’essor de l’islamisme dans les Balkans ». Et bien que les Européens comme les Américains, déclarent régulièrement « que la stabilité des Balkans reste une priorité », les dirigeants locaux se plaignent de la réduction constante des effectifs de l’OTAN et de l’Union Européenne dans des zones-clé des Balkans où l’Islamisme progresse, par exemple au Kosovo ou en Bosnie ».
Lorsque des dirigeants occidentaux – y compris israéliens – parlent de ces fameux « pays arabes modérés » qu’il faut ménager et courtiser, ils parlent entre autre de l’Arabie Saoudite…

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis