Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 janvier 2013 4 31 /01 /janvier /2013 09:06

 

 

Ce ne sera pas faute d'avoir été prévenus

 

 Ehud Barak--621x414 (Copier)

Barak l’Israélien : la Situation en Syrie sonne l’alarme, et démontre qu'aucun pays ne peut toujours compter sur l’aide extérieure.

 

 

(Michel Euler/ Associated Press ) - Israel’s President, Shimon Peres, gestures as he speaks during the 43rd Annual Meeting of the World Economic Forum, WEF, in Davos, Switzerland, Thursday, Jan. 24, 2013.

  • (Michel Euler/ Associated Press ) - Israel’s President, Shimon Peres, gestures as he speaks during the 43rd Annual Meeting of the World Economic Forum, WEF, in Davos, Switzerland, Thursday, Jan. 24, 2013.
  • (Michel Euler/ Associated Press ) - Israel’s President, Shimon Peres, gestures as he speaks at the 43rd Annual Meeting of the World Economic Forum, WEF, in Davos, Switzerland, Thursday, Jan. 24, 2013.

 

Par Associated PressPublié le : 24 janvier.

DAVOS, Suisse — Le Ministre israélien de la Défense, Ehud Barak a déclaré jeudi, que l’inaction généralisée face au bain de sang en Syrie est un avertissement à de nombreux pays, leur disant qu’ils ne peuvent pas compter sur l’aide de l’étranger – et peu importe à quel point la situation s’enfonce dans la tragédie.

Il suggérait, par une ironie du sort, que cela s’applique, en tout premier lieu, à Israël lui-même, en décourageant son peuple de soutenir toute prise de risques pour la paix, tels qu’un retour de territoires stratégiques aux Palestiniens, en échange d’assurances aléatoires.

“Beaucoup parmi nos meilleurs amis, n’arrêtent pas de nous dire : « Ne vous en faîtes pas, si le pire arrive à être encore plus pire que pire, le monde, inévitablement (se lèvera pour vous épauler) », a déclaré Barak, devant le Forum Economique Mondial, dans la ville de Davos, en Suisse. « On ne peut pas prendre cela pour argent comptant ».

La guerre civile syrienne a constitué un sujet de tout premier ordre, cette année. On en a eu la preuve par la véhémence étonnante affichée, aussi bien par Barak que par le Président israélien Shimon Peres – dont le pays est techniquement en guerre contre la Syrie -, alors qu’ils déploraient le meurtre de masse des civils syriens innocents.

Cela se passé en direct, sur les écrans du monde entier”, a repris Barak, des dizaines de milliers de gens sont “égorgés par leur propre dirigeant et le monde ne lève pas le plus petit doigt pour eux”.

Sa conclusion : “Même “des atrocités indicibles… qui se déroulent sous les yeux du monde entier” ne peuvent garantir “qu’il y aura suffisamment de sens commun des objectifs, un sens de la direction à prendre, assez d’unité dans la même volonté politique, prêts à se traduire par des actions concrètes… de façon à y mettre un terme ».

Il a, cependant, ajouté que quoi qu’il en soit, Israël devrait, un jour ou l’autre, surmonter ses inquiétudes, pour trouver un moyen de résoudre la controverse territoriale en Judée-Samarie-Cisjordanie, dans le but d’éviter de ne peut plus pouvoir se séparer de certains de ces territoires, au risque de former un seul état binational, où une majorité arabe finirait par s’imposer.

Concernant la menace posée par le programme nucléaire iranien, Barak a déclaré qu’Israël pense « qu’on doit se tenir prêt à montrer toute sa capacité de lancer une opération chirurgicale », si la diplomatie et les sanctions échouent.

Il a ajouté que c’était dans l’intérêt des Etats-Unis de se montrer à la hauteur et de prouver sa crédibilité, à ses alliés futurs en Asie, en assurant qu’ils tiennent compte de leurs promesses d’empêcher l’avènement d’une bombe nucléaire iranienne ».

Copyright 2013 The Associated Press.

 http://www.washingtonpost.com


Adaptation : Marc Brzustowski. Just Do It.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis