Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 avril 2010 5 23 /04 /avril /2010 11:11

 

 

Le Parti Populaire lance sa campagne électorale

 

Hier, à l'occasion de son meeting à Upignac, Mischaël Modrikamen a lancé la campagne électorale du parti qu'il préside, devant une assemblée de plus de 400 personnes.

 

Dès 20H, les citoyens ayant répondu à l'appel du PP remplissaient les listes de promesses de signatures à l'entrée de la salle. Il faut dire que la chute du gouvernement Leterme risque de précipiter les agendas électoraux, le PP semble donc s'y préparer en redoublant ses efforts.

 

Premier constat, ce jeune parti réussit une véritable performance, réunir à nouveau plus de 400 personnes, de tous âges et avec une présence féminine remarquable, tout comme de nombreux jeunes, ce parti la, ne m'a pas semblé flatter un électeur tantôt marqué au fer rouge du rexisme ou du populisme, comme certains milieux politiques et médiatiques l'ont affirmés précédemment.

 

Visiblement, le PP commence aussi à se structurer, des citoyens engagés ont pris en charge tantôt des ateliers de travail visant à réunir des citoyens du royaume, tantôt la promotion des idées du parti au niveau local, tantôt des groupes spécifiques dédiés aux aux femmes (Iris Langbord), aux seniors (Jean Zarzecki) et aux jeunes (ex fondateur de la maison MR de Nivelles). La plupart d'entre eux ont été présenté à l'occasion de ce meeting et une fois encore, je mentirais en affirmant y déceler de futurs dictateurs.

 

Mischaël Modrikamen a aussi présenté le nouveau Vice-Président du parti, en la personne de Joël Rubinfeld, ex président du CCOJB de 2007 à 2010. L'avocat précisant que c'est la réponse à ceux qui ont comparé le parti populaire au mouvement Rex de sinistre mémoire.

 

Succession de discours, unité de ton et d'intention très marquée entre ces nouveaux cadres du parti, on y retrouve notamment Aldo-Michel Mungo, qui s'illustra tout récemment dans le Vif-l'Express comme représentant d'un mouvement baptisé Résistants.be.

 

Bref, le parti populaire s'est visiblement lancé et ne s'arrêtera plus avant le prochain arrêt électoral, le plus marquant étant de constater que le public présent hier semble apporter un soutien sans équivoque aux dirigeants du PP et ses nombreux applaudissements entrecoupaient les discours.

 

Sur le fond, difficile de ne pas adhérer aux propositions et de souscrire aux constats exposés, la suppression des provinces (qui fit reculer le consortium PS-CdH-Ecolo), une justice soutenue et imposée partout et tous le temps, un enseignement revalorisé et soutenu par des valeurs essentielles (respect, tolérance, effort), moins d'impôts et moins de subsides à l'inactivité, moins de niveaux de pouvoir et plus de représentativité efficace du pouvoir.

 

En somme, le PP surfe sur les sujets de la dernière campagne électorale, pourtant promis par les quatre partis traditionnels mais jamais honoré (Enseignement, Travail et emploi, Ethique, Chasse aux gaspis, Justice et Sécurité).

 

Il y a de fortes chances, que ce discours plaise à de nombreux citoyens, lassés de vaines promesses et de la démagogie particrate. D'autant qu'à nouveau, ces mêmes partis vont demander au peuple de rebattre les cartes législatives, feignant demain de régler ce qu'ils n'ont fait hier.

 

Rudy Aernoudt, toujours vif et visiblement sorti de sa convalescence post Lidé, garde son humour discutable, certes dans l'intimité d'un meeting réunissant des gens acquis à la cause, cela ne fait que détendre l'atmosphère, je doute par contre des effets bénéfiques de certains traits d'humour face à un plus large public. Il aurait beaucoup à gagner en recadrant un peu son côté corrosif assuré. Moi qui ai toujours détesté les amalgames, ne peux que difficilement souscrire à ce type de procédé comme instrument de communication politique, trop simple, trop dangereux.

 

A la fin de ce meeting, M. Modrikamen aborda sans hésitation les affaires qui l'ont éclaboussé récemment (Donaldson), réitérant sa plus parfaite honnêteté avec la plus grande assurance. Visiblement cet épisode judiciaire lui aura laissé un goût amer mais il affirme que cela ne compromet en rien sa détermination politique.

 

Pour conclure, le meeting du PP, ce n'était ni le salon de l'auto, ni une réunion de rexistes martyrs, ni une cure de propagande idéologique comme j'ai déjà pu constater dans les meetings du PS ou même du MR.

 

Au-delà des discours et des (bonnes) intentions, il restera à mesurer les moyens d'exécution qui seront mis en ouvre, le programme. Jauger la faisabilité raisonnable entre les promesses sur papier et le terrain.

 

Nous sommes désolés pour ceux qui auraient aimés nous voir plus critique et plus acéré concernant ce jeune parti, mais en l'occurrence, le meeting d'hier ne nous a certainement pas fourni de motifs légitimes pour sombrer dans le travail de sape à l'instar de certains milieux autorisés. Pour tout dire, en constatant à quel stade avancé de morbidité est arrivé le microcosme politique actuel, un renouvellement des sangs et l'abandon du népotisme politique ne pourra qu'être salutaire.

 

Courant Mai le PP organise son dernier meeting national à Bruxelles, la meilleure manière de constater par vous même qu'hier, nous ne rêvions pas et n'étions pas plus piqués par la naïveté.

 

 

Olivier Baum

 

http://onvotepoureux.skynetblogs.be/post/7834014/le-parti-populaire-lance-sa-campagne-electora

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis