Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 décembre 2010 4 09 /12 /décembre /2010 19:20

 

 

 

Boycotteurs boycottés - Les boycotteurs des prosuits d'Israël boycottent les fraises des Gazaouis

Yaron Gamburg

 

Comme il se doit, les organisations européennes pro-palestiniennes ont déclaré la guerre à Israël.
Le mouvement "boycott d'Israël" n'échappe pas à la règle. Sportifs israéliens, scientifiques israéliens, entreprises israéliennes.... tout est bon à prendre. Ou plutôt à boycotter…

Car tout y passe. Mensonges, propagande à deux sous, manipulation, haine et fanatisme. Israël est responsable de tous les maux. Il faut bien que quelqu'un le soit. Peut importe les faits sur le terrain. D'ailleurs ils n'en ont aucune idée de ces faits, de cette Histoire. Et puis quelle importance, à la guerre comme à la guerre, non?

Le seul problème est qu'a vouloir tout boycotter, on fini par se boycotter soi même, par erreur…
Il y a quelques jours arrivait au port français de Sète un navire de production agricole affrété par la société israélienne Agrexco. Des agitateurs pro-palestiniens sont là, évidement, prêts à se révolter contre cette injustice terrible: BOYCOTTONS!!

"Mais pourquoi voulez-vous nous boycotter?" s'étonne AGREXCO, "nous acheminons en France et en Europe les fraises des agriculteurs palestiniens de Gaza, et d'ailleurs nous le faisons depuis 30 ans déjà, elles sont savoureuses!"

Cette histoire ressemblerait à une fable si elle n'était pas si pitoyable, si incompréhensible, si révoltante, et si stupide. Une fable sans morale.

"Agrexco-Carmel distribue des marchandises venues de Gaza sous la marque Coral et gère l’intégralité de leur logistique. Les produits récoltés dans la Bande de Gaza sortent tous par la porte, « Kerem Shalom », pour rejoindre la ville d’Ashdod sur la côte israélienne et prendre le départ pour l’Europe par avions ou par bateaux, encourageant ainsi l'agriculture et l'économie palestinienne. Au retour d’Europe, les bateaux d’Agrexco-Carmel reviennent avec des voitures de marques françaises à destination des Palestiniens" (communique officiel d'Agrexco-Carmel).

C'est ainsi qu'Israël défend la cause palestinienne. Pour l'année 2010, la croissance économique en Cisjordanie dépassera les 9%. D'immenses efforts ont été faits par le gouvernement Netanyahu pour encourager l'économie palestinienne locale et les exportations de produits palestiniens à l'étranger. Une coopération intensives entre producteurs et industriels palestiniens et israéliens ont permis cette envolée économique spectaculaire. Envers et contre tout. C'est peut être là la morale de l'histoire.
Les amis des Palestiniens en France boycottent les travailleurs palestiniens de Gaza

L’Ambassade d’Israël en France tient à rappeler que la coopération entre les peuples israéliens et palestiniens est un moyen utile pour aboutir à la paix, et non les appels au boycott de certains responsables politiques ou d’organisations militantes en France. L’Ambassade a pu observer récemment des réactions dépourvues de bon sens de certains d’entre eux face au groupe privé israélien Agrexco-Carmel et a de ce fait envoyé un communiqué à l’AFP qui l’a retransmis sur son site :

Ci dessous : la dépèche AFP

L’ambassade d’Israël a appelé mercredi des organisations proches des Palestiniens à cesser d’appeler au boycott en France du groupe privé israélien Agrexco-Carmel, exportateur de produits agricoles israéliens mais aussi, a-t-elle précisé, issus de la Bande de Gaza.


« L’ambassade a pu observer récemment des réactions dépourvues de bon sens de certains d’entre eux » face à ce groupe, indique un communiqué.

« Le partenariat qui lie les producteurs palestiniens et la société israélienne existe depuis 30 ans est un partenariat économique et commercial conforme aux règles du secteur », précise le texte.
« La marque palestinienne commercialisée sous le nom de CORAL regroupe les productions issues de la Bande de Gaza, c’est-à-dire des fraises, des fleurs et des herbes aromatiques. La société israélienne gère la logistique de la marque CORAL et sa commercialisation en Europe.

Les produits agricoles palestiniens sont distribués en Europe par le groupe israélien », ajoute-t-il.
« Les produits palestiniens sortent de la Bande de Gaza par la porte de Kerem Shalom, à destination d’Ashdod. De là, ils sont exportés par avion ou par bateau », poursuit-il.

Pour l’ambassade, « il s’agit d’une illustration positive et manifeste de la coopération économique et commerciale réussie entre Israéliens et Palestiniens ». « 900 agriculteurs palestiniens et près de 10.000 personnes vivent des revenus issus de ce partenariat commercial israélo-palestinien », selon Agrexco-Carmel.

Ce groupe « et les producteurs palestiniens ont pu préserver leur entente économique malgré le Hamas. Il serait très dommageable pour les Palestiniens de la Bande de Gaza que des amis des Palestiniens en France mal informés participent à défaire les ponts que nous construisons pour la paix », conclut le communiqué de l’ambassade israélienne.

Des militants pro-palestiniens organisent régulièrement en France des actions, notamment dans les grands magasins, appelant au boycott de produits israéliens pour protester contre la politique d’Israël à l’égard des Palestiniens. Ces actions ont été condamnées par le gouvernement français.

Par Yaron 
Partager cet article
Repost0

commentaires

Y
<br /> Et en attendant, Guilad Shalit est toujours retenu par cette dictature qui devrait logiquement faire l'objet d'un blocus économique comme l'Iran.<br /> <br /> <br />
Répondre
G
<br /> Décidement ils nous aucune jujautes, ces boycoteurs, qui finalement font du mal a leurs propres frères, et mettent des familles entières, palestiniennes, dans le besoin.<br /> C'est bien sûr grace a Israel, que ces producteurs palestiniens, ont pu trouver le moyens d'exporter leur produits. En etablissant un boycott des produits, en provenance Israel, par le canal de<br /> sociétes d'exportations Israeliennes, ils font du mal aux productions, donc aux palestiniens.Si celà leur fait plaisir, pourquoi les en priver. Ceux sont des spécialistes du mal.<br /> <br /> <br />
Répondre

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis