Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 novembre 2010 3 24 /11 /novembre /2010 11:09

 

 

 

       Cliquez
         non au boycott  
Non au mythe

de l'apartheid

 

 

 

Boycotteurs d'Israël attrapés en flagrant délit de mensonge (encore une x)

philosemitisme

 

encore et toujours des mensonges !

L'insolente bonne performance de l'économie israélienne insupporte nos chers boycotteurs qui annoncent une succession de succès ... toujours démentis.  

Le dernier en date nous vient des Pays-Bas.  Adri Nieuwhof et Guus Hoelen ont annoncé triomphalemet sur Electronic Intifida (texte immédiatement traduit en français par CAPJPO-EuroPalestine) un mirifique faux succès, tout en se contredisant: "La première caisse de retraite néerlandaise, le Pensioenfonds Zorg en Welzijn (PFZW [...] a informé Electronic Intifada qu’il se désengageait de la plupart des actifs israéliens détenus dans ses portefeuilles".  De la plupart seulement ?  Un coup de fil deBen Cohen [1], qui avait flairé la magouille, aux prétendus boycotteurs/ désinvestisseurs a permis d'établir qu'il s'agitssait d'un hoax, c'est-à-dire ces deux aimables farceurs avaient pris une certaine liberté avec la vérité.

"BDS (Boycott-Désinvestissement-Sanction) fait un adepte de plus....et de taille ! (ndlr)
Le principal fonds de pension hollandais liquide ses actifs israéliens
19 novembre 2010, par Michel Flament - coordinateur
L’internalisation intense des actions entrant dans le champ d’application des recommandations de BDS international prend une envergure telle que, sans conteste, les effets sur l’économie, et notamment sur l’économie de guerre, d’Israël en sont largement perceptibles. 
La réprobation universelle dont est l’objet le gouvernement de ce pays qui vit en marge des Lois et Conventions internationales finira bien par provoquer, en dépit des simpiternels réflexes nationalistes savamment entretenus, une dislocation d’une apparente unité nationale déjà largement fissurée et nous n’en voulons pour preuves que les mesures prises par le gouvernement en place tendant à museler pénalement et administrativement tous les mouvements pacifistes et de défense des droits de l’homme de + en + nombreux mais aussi de plus en plus poursuivis.
Cette fois-ci, le temps ne joue plus en faveur de l’Etat colonialiste et criminel."

Ben Cohen rétablit la vérité sur le site Hufftington Post (Another Israel Divestment Hoax):

When I read this report on the Electronic Intifada website claiming that the largest pension fund in The Netherlands had divested from the Israeli companies in its portfolio, it struck me that the campaign to subject Israel to a regime of Boycotts, Divestment and Sanctions - BDS for short - had hit a milestone. No longer, I said to myself, is this a matter of campus gesture politics. The long-awaited South Africa effect is finally manifesting. Then it occurred to me that the story might not be true. I contacted the fund's managers, the Dutch company PGGM, and they confirmed my suspicions. 

If you read the Electronic Intifada piece closely, you'll notice the giveaway line "...divested from almost all the Israeli companies in its portfolio," begging the question of why, if you've embraced the BDS gospel, would you not divest from every single one? Again, the answer is that the Dutch fund didn't divest in the first place. That is why, in its portfolios that deal with developed markets, you will find two Israeli companies - the software developer Checkpoint (now there's a line for all you budding comedians) and the supermarket chain SuperSol. [...]"

[1] Ben Cohen is Associate Director of Communications for AJC. A former BBC producer and reporter, he is the editor of AJC’s Z Word blog and AJC’s online news show, Reality Check. He is a contributor to the Jerusalem PostTabletHarry’s Place, the Jewish Political Studies ReviewCongress Blog and other outlets.  He comments on Middle East affairs for a range of national and global broadcast media, including CNNAl Arabiya and NPR.
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis