Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 décembre 2012 3 19 /12 /décembre /2012 07:15

Chuck Hagel Secrétaire à la défense – Faites entrer !

 

 
Par Caroline Glick

http://www.carolineglick.com/

Adaptation française de Sentinelle 5770 ©

16 décembre 2012, Paru sur le Blog de Caroline Glick


Nombreux sont ceux parmi la communauté juive américaine qui sont horrifiés de découvrir que le président Obama se prépare à nommer l’ancien sénateur Chuck Hagel au poste de secrétaire à la défense. Si vous voulez connaître les ragots sur la façon dont Hagel a gagné sa réputation de l’un des rares sénateurs férocement anti-Israël dans la génération passée, Carl du Journal ‘Israel Matsav’ de Jerusalem vous les fournira.


Dans le même temps, tout ce que je peux dire est que je ne comprends pas comment quiconque puisse être surpris. Peu après que le nom de Hagel soit sorti comme favori à la nomination, j’ai lu un petit article écrit par une commentatrice de tendance conservatrice exprimant son opinion qu’Obama ne voudrait pas compromettre ses relations avec les partisans d’Israël en nommant Hagel. Mais comme le site ‘Powerline’ l’a souligné aujourd’hui, c’est tout le sel de cette nomination. Obama n’est pas stupide. Il choisit les combats qu’il pense pouvoir gagner. Il n’a pas toujours eu raison dans ces combats. Il a choisi des combats contre Netanyahou en croyant qu’il pourrait gagner, et il a perdu certains d’entre eux.


Mais il a raison de penser qu’il peut gagner le combat avec Hagel. Les sénateurs Républicains ne vont pas se battre avec Obama sur son candidat, en particulier du fait que c’est l’un de leurs  collègues du Sénat, même si beaucoup d’entre le haïssent. Les Démocrates ne vont certainement pas s’y opposer.


Obama veut blesser Israël. Il n’aime pas Israël. Il nomme des conseillers anti-Israël et des membres du cabinet non pas en dépit de leurs postures anti-Israël, mais à cause d’elles.


Certains commentateurs ont dit que Susan Rice serait mauvaise parce qu’elle était anti-Israël et qu’ils espéraient qu’Obama nommerait quelqu’un de pro-Israël. Mais John Kerry n’est pas l’ami d’Israël. Et autant que je sache, nous nous en serions mieux tirés avec Rice à ce poste.


Contrairement à Kerry, Rice est politiquement inepte. Elle est allée au bureau du sénateur John McCain dans l’intention de convaincre les sénateurs McCain, Lindsey Graham et Kelly Ayotte qu’elle était compétente pour le poste de secrétaire d’Etat malgré le fait qu’elle a délibérément induit en erreur le public sur ce qui est arrivé lors de l’attaque jihadiste du 11 septembre 2012 contre le consulat des USA à Benghazi.


Mais elle a échoué. En commentant la rencontre, les trois sénateurs ont déclaré qu’ils étaient plus soucieux après avoir parlé avec Rice qu’ils ne l’étaient avant. C'est-à-dire qu’ils ont dit qu’elle était politiquement incompétente. Peut-il persister le moindre doute que le sénateur Kerry sera capable de mener la politique sur la Colline du Capitole [siège du Congrès et du Sénat des USA] bien plus efficacement que Rice ?


Et pour quelle raison quelqu’un doit-il croire que le plus grand défenseur d’Assad sera un plus grand soutien d’Israël que Rice ne l’aurait été ? Mais avec lui dans la position du conducteur, au lieu d’avoir une incompétente politique que personne ne peut continuer de soutenir comme porte-parole pour la politique anti-Israël d’Obama, avec Kerry, nous aurons un politicien compétent, raisonnablement populaire pour ce boulot.


Il est temps que les gens réalisent que les temps ont changé. Obama a gagné.


Obama a gagné avec 70 % du vote juif bien que ses antécédents pendant son premier mandat fussent plus hostiles à Israël que ceux de tout autre président depuis Jimmy Carter. Personne ne peut attendre de lui maintenant, après sa victoire, qu’il se sente le plus légèrement contraint dans son désir d’affaiblir la relation des USA avec Israël.


Jusqu’à présent, il a fait savoir clairement qu’il ne ressent aucun frein. Prenez les Palestiniens à l’ONU par exemple. Obama a permis aux Palestiniens d’obtenir leur statut d’Etat non membre à l’ONU en refusant de menacer d’arrêter le financement des USA à l’ONU en représailles à un tel vote.


Deux présidents, Reagan et George H.W. Bush ont publié ces menaces pendant leur mandat et ont ainsi empêché la motion d’en venir au vote. Etant donné que les Palestiniens ont une majorité automatique à l’Assemblée Générale de l’ONU depuis au moins 1975, la seule raison pour laquelle leur Statut n’a été relevé qu’en 2012, c’est parce que jusqu’alors, soit l’OLP ne penchait pas pour soulever la question ou bien les USA menaçaient d’arrêter leur soutien financier à l’ONU si une telle motion était adoptée. Cette année, le chef de l’OLP Mahmoud Abbas a déclaré qu’il voulait un vote et Obama a répondu en ne publiant pas une menace d’arrêt du financement de l’ONU. Aussi les Palestiniens ont obtenu leur vote, et comme on s’y attendait, il est passé largement.


Considérer l’élévation comme une décision palestinienne est une erreur. C’était une décision conjointe palestino-américaine.


Et Obama a pris cette décision et personne n’a rechigné. En fait, certains juifs de New York l’ont applaudie.


Pas de doute, Obama mettra Hagel à la défense. Et Hagel serrera Israël dans son réticule.


La seule manière de faire plier les mauvaises intentions d’Obama envers Israël même légèrement, est d’être un meilleur politique que lui. Et il est terriblement bon.


De plus, l’un de ses plus puissants avantages, c’est que les partisans d’Israël semblent n’avoir jamais compris son projet. Le voici : Obama veut fondamentalement transformer la relation des USA avec Israël.


Il ne joue pas avec les vieilles règles. Il ne se soucie pas du soi-disant lobby pro-Israël ou du vote juif. Comme il le voit, paraphrasant Jim Baker : « Niq.. les Juifs, ils ont voté pour nous de toute façon ».


Aussi étrange que cela puisse paraître, je suis légèrement soulagée par la nomination de Hagel, et j’ai confiance dans le fait que Kerry sera le porte-parole loyal de l’hostilité d’Obama. Plus ils montrent leur hostilité « bien en face », plus faible sera notre capacité à nier leur hostilité ou à prétendre que nous pouvons continuer d’opérer comme si rien n’avait changé. Alors que nous allons affronter quatre années supplémentaires d’Obama – et quatre années d’Obama sans retenue – l’ordre de réalisation le plus urgent pour les Israéliens est d’arrêter de nous faire des illusions en pensant qu’avec Obama, on peut se fier aux USA.


Alors bienvenue à bord M. le secrétaire Hagel. Faites entrer.

 


Partager cet article

Repost0

commentaires

Rivka 02/02/2013 19:03

Mais, que souhaitez-vous ? Que l'on continue à entériner, quelles qu'elles soient, les décisions des gouvernements successifs de l'état israélien ? Que l'on ignore obstinément le voisin
palestinien, avec lequel il faudra pourtant accepter de négocier une paix, sinon juste, viable ? Je rappelle : les frontières de 67, Jérusalem Est, soit 22% du territoire de la Palestine d'avant
48. Israël conservant, lui, 78 % de ce territoire.
Et, bien sûr je compte que les efforts conjugués du nouveau gouvernement US permettra d'y parvenir. Sinon....Quoi ?

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis