Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 avril 2011 5 22 /04 /avril /2011 12:01

Ma photo

VENDREDI 22 AVRIL 2011

Cinq conditions minimales et incontournables pour une ‘’Palestine’’

On ne peut douter plus longtemps ! Reconnaître un état de ‘’Palestine’’ est devenue une urgence absolue ! C’est ce qu’il paraît, à voir l’activité diplomatique européenne poussée par la France, l’Angleterre et dans une moindre mesure l’AllemagneMahmoud Abbas ne s’est d’ailleurs pas trompé en se rendant à l’Elysée récemment pour encourager ce pays à tirer l’Europe vers cet objectif sans qu’il soit lui-même contraint à des négociations et donc à des concessions.
Il n’en reste pas moins, selon un porte-parole britannique, que si « rien n’est écarté de la table en ce qui concerne une reconnaissance en septembre (…) nous ne spécifions pas, non plus, quelles conditions pourraient être nécessaires, ou suffisantes, pour le reconnaître, ni, bien sûr, pour ne pas le reconnaître – nous aurons encore à examiner tous les facteurs pertinents à ce moment-là ».
L’administration américaine quant à elle, si elle se refuse à une légitimation pure et simple, pense imposer d’ici peu un plan de paix contenant des concessions de part et d’autres. Ce qui déplaît fortement au Président de l’Autorité palestinienne car déjouant le plan d’éradication par étape de l’état d’Israël.
De son côté, Benjamin Netanyahou envisage de tenir un discours devant le congrès américain sur sa vision de l’avenir de cette région. Il se doit donc de préciser le point de vue israélien quant à un éventuel état pour les ‘’Palestiniens’’ ainsi que les conditions minimales et incontournables pour ce faire.    
La première des conditions que le premier ministre israélien devra marteler à cette occasion doit être une reconnaissance pleine et entière par le monde musulman de l’état d’Israël comme foyer du peuple juif.
La  seconde sera d’exiger le rejet de tout droit au retour de ‘’réfugiés palestiniens’’ au sein de l’état juif.
La troisième sera une surveillance israélienne, et non internationale, des frontières de ce nouvel état. Les échecs nombreux des ‘’soldats de la paix onusienne’’ confirmeront la nécessité d’une telle demande.
La quatrième sera que la ‘’Palestine’’ en devenir ne soit pas judenrein.
Enfin, la cinquième condition devra être celle d’une affirmation de la fin du conflit et de toutes revendications ultérieures.
Cinq conditions, non exhaustives, qui encourageront les Israéliens, si elles étaient acceptées, à croire que la paix est finalement possible et à donner mandat au gouvernement d’aller de l’avant.
Cinq conditions que l’Autorité palestinienne ne pourra accepter sauf à se dévoiler traître à la cause musulmane. Une cause que le Hamas et une très large partie du peuple ‘’palestinien’’ sauront alors rappeler à son souvenir.
Cinq conditions que les Européens ne pourront rejeter de leur acte de reconnaissance, sauf à dévoiler une hostilité flagrante à l’égard du peuple juif.
Au final, Israël a tout à gagner de ce bras de fer diplomatique qui se joue par puissance interposée. A Benjamin Netanyahou de savoir obtenir de l’Europe et des USA ce que le monde musulman n’a pas jusqu’ici encore accepter.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

ADHIRA GERARD 22/04/2011 22:27


deplus IL NE FAUT PAS OUBLIER QUE c'EST SUR LA JORDANIE
NOTAMMENT SUR JERUSALEM ET GAZA APPARTENANT A L'EGYPTE JuSQU'EN 1967 ET LE SINAI QUE L'EGYPTE A RECUPERE AVEC LE GAZ ET LE PETROLE. PAR CONTRE EN 1967 AUCUN PEUPLE NI ENTITE "PALESTINIENNE" DE CE
NOM N'EXISTAIT. C'EST ARAFAT QUI LA CREE DE TOUTE PIECE alors que ce monsieur abbas reclame les frontieres de 1967 ET JERUSALEM COMME CAPITALE
COMPLETEMENT ILLUSOIRE ET UN REVE DE CETTE BANDE DE TERROSRISTES QUI NE VEULENT EN FAIT QUE L'ELIMINATION D'ISRAEL NE RECONNAISSANT MEME PAS SON EXISTENCE COMME SUR LES CARTES ARABES ISRAEL
N'EXISTE PAS.!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


Gerard.David 22/04/2011 16:39


Et la sixième conditions, non évoquée : Jerusalem Capitale

D'Israel UNE ET INDIVISIBLE.


Présentation

  • : Le blog de Gad
  • Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis