Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juin 2011 2 14 /06 /juin /2011 08:13



Nous allons dans  les semaines qui viennent vous démontrer, documents à l'appui ce que les falsificateurs de l'histoire sont capables de faire - Inverser et s'adonner à la distorsion de l'histoire.

Nous vous parlerons de la colonisation arabo-musulmane des pays voisins sur les terres juives depuis le début du sionisme

Colonisation musulmane - Le saviez-vous ? Ramallah - ville chrétienne envahie !

Par Aschkel 

 © 2011 www.aschkel.info

220px-Ramallah-Family-1905.jpg

magnify-clip.png
Famille chrétienne de Ramallah en 1905

Les premiers temps

La ville de Ramallah fut fondée au milieu du XVe siècle par les Haddadéens, tribu issue des Arabes chrétiens ghassanides . Les Haddadéens, menés par Rached Haddadéen, sont arrivés de l'est du Jourdain , près de l'emplacement contemporain de la ville jordanienne de Chawbak  La migration de cette tribu est due aux nombreux combats et tensions entre les clans de cette région. Selon la légende locale, le frère de Rached, Sabri l'Haddadéen, accueillait l'émir Ibn Kaysoom, chef d'un puissant clan musulman , quand la femme de Sabri donna naissance à une fille. Selon la coutume, l'émir proposa qu'elle se marie à son tout jeune fils quand ils seraient tous deux adultes. Sabri crut que cette proposition n'était pas sérieuse, les mariages entre chrétiens et musulmans étant peu rares, et lui donna sa parole. Des années après, quand l'émir revint voir les Haddadéens pour qu'ils tiennent leur promesse, ils refusèrent. Ceci déclencha une guerre sanglante entre les deux familles. Les Haddadéens fuirent vers l'ouest et s'établirent sur les collines de Ramallah, où quelques familles musulmanes vivaient déjà.

Installation chrétienne


Début du XXe siècle

Tout au long des XVIIe et XVIIIe siècles, Ramallah s'agrandit pour devenir un village agricole, attirant ainsi davantage d'habitants (surtout chrétiens) de toute la région. Au début du XVIIIe siècle, la première église orthodoxe  est bâtie, puis une autre en 1807. Il y a entre huit-cents et neuf-cents habitants en 1838. L'église de l'Epiphanie, édifiée pour remplacer l'ancienne en 1852 , est la seule église orthodoxe à Ramallah aujourd'hui. Durant cette décennie, l'Eglise catholique  s'établit dans la ville, devenant le deuxième groupe chrétien à Ramallah. Elle établit l'école de filles Saint-Joseph, ainsi que le lycée mixte al-Ahliyyah, tenu par les religieuses du Rosaire. Les Quakers  anglais arrivent en 1869 et ouvrent une école de filles et un internat d'une quinzaine de garçons en 1901.

Les autorités ottomanes construisent en 1901 une nouvelle route de Jérusalem à Naplouse  passant par Ramallah et Al-Bireh. La jeunesse chrétienne de la ville commence à émigrer aux Etats-Unis  au début du XXe siècle. La ville devient un district en 1902, englobant trente villages et bourgades des alentours. La ville de Ramallah devient une municipalité en 1908 et Élias Odeh en est le premier maire. Le conseil municipal est composé de membres de chaque grande famille.

Au début de la première Guerre mondiale , les habitants se rebellent contre l'autorité ottomane. Trente habitants sont tués.

Source Wikipedia

 


 Quelques localités juives fondées depuis la fin du 19é siècle

sur une terre vide et inculte

 Par le Dr Claude Tencer

Archives de C.T

 

Localité

Fondée en

Localité

Fondée en

Localité

Fondée en

Localité

Fondée en

Athlit

1904

Gueva

1921

Kineret

1908

Moza Tahtit

1894

Avihail

1932

Guivat-Brener

1928

Hatsor

1937

Merhavia

1911

Even Yehouda

1932

Guivat-Hashlosha

1925

Hatserim

1946

Nétanya

1929

Ourim

1946

Guivat-Hen

1933

Herev-Laat

1947

Nes Ziyonah

1883

Ousha

1937

Guivat-Haïm

1932

Herout

1930

Petah-Tikva

1878

Ayalon

1938

Guivat-Ada

1903

Tirat-zvi

1937

Raanana

1921

Ayelet-Hashahar

1918

Guivat-Shmouel

1942

Yagour

1922

Ramat Gan

1921

Alonim

1938

Guivataïm

1922

Yad-Mordéhaï

1943

Ramat Hasharon

1923

Elyashiv

1933

Gvaram

1942

Yedidia

1935

Rehovot

1890

Aloumot

1941

Guevet

1926

Yehiam

1946

Ramat Yshaï

1925

Afikim

1932

Guevaton

1933

Yofat

1926

Rishon Le Zion

1882

Efek

1939

Guezer

1945

Yakoum

1947

Rosh Pinnah

1882

Ashdot-Yaakov

1907

Guilon

1946

Yoknam

1935

Sdeh Yaakov

1927

Beer-Touvia

1930

Glil-Yam

1943

Yarkona

1932

Tel-Aviv

1909

Beery

1946

Guan-Hashomron

1934

Kadouri

1931

Tel Mond

1929

Ben-Shemesh

1921

Guan-Haïm

1935

Kfar-Ouria

1944

Yavné’el

1901

Birya

1945

Guan-Yavné

1931

Kfar-Azar

1932

Yesod ha-Ma’alé

1883

Beth-Alfa

1922

Guan-Shlomo

1927

Kfat-Bialik

1934

Zikhron Ya’akov

1882

Beth-Oren

1939

Guan-Shmouel

1931

Kfar-Bilou

1932

Zofit

1933

Beth-Berl

1947

Guenossar

1937

Kfar-Bloum

1943

Heftzi-ba

1922

Beth-Halevy

1945

Guanei-Am

1934

Kfar-Barouh

1926

Kiriyat Ata

1925

Beth-Hilel

1940

Guanei-guer

1922

Kfar-Guidon

1923

Nesher

1925

Beth-Hashita

1935

Guesher

1939

Kfar-Gliksson

1939

Hefetz-Haïm

1944

Beth-Zid

1943

Guat-Rimon

1926

Kfar-Hahoresh

1933

Guevoulot

1943

Beth-Zera

1926

Guat

1941

Kfar-Hamakabi

1933

Tel-Haï

1918

Beth-Hanan

1930

Dovrat

1946

Kfar-Hess

1933

Ayelet ha-Shahar

1918

Beth-Herout

1933

Dorot

1941

Kfar-Haroé

1934

Ramat Rachel

1926

Beth-Yehoshoua

1938

Dalia

1939

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis