Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juin 2011 4 09 /06 /juin /2011 23:41

 

Merci Guitel, Merci David

Ce sera avec grand plaisir que je traduirai cet interview et la lirai lors de mes tournées aux familles pour la sécurité civile

Aschkel

 

 

Concert E.M.I Awards

Un soutien primordial aux enfants malades en Israël, notamment ceux d'Aschkélon

 

Par Guitel Ben-Ishay

du leptithebdo et pour © 2011 www.aschkel.info

 

La communauté juive de diaspora s'illustre souvent par ses actions en faveur de l'Etat et de la population d'Israël. Ainsi, en 2005, David Bensaïd a créé en France l'association Enfants Malades d'Israël (E.M.I.). L'objectif est de récolter des fonds pour équiper les services pédiatriques des hôpitaux israéliens. 

Le 14 juin prochain, la branche israélienne de cette association organise un grand concert au profit de l'hôpital Barzilaï d'Ashkelon. Lors de ce concert, le groupe Oz Vehadar, membre du comité organisateur, se produira sur scène.

Nous avons interrogé l'un des responsables de ce groupe : Emmanuel Martiano.

 

Le P'tit Hebdo : Parlez-nous d'abord d'Oz Vehadar.

Emmanuel Martiano : Ce groupe est né d'une passion, la musique, et d'une rencontre entre Maurice Mamane et moi-même. Travaillant par ailleurs, nous faisions de la musique pour notre plaisir et nous avions tous les deux les mêmes sensibilités musicales.

Nous souhaitions donner une touche française et une nouvelle fraîcheur à la musique juive inspirée des textes bibliques.

 

Lph : Quelle définition pouvez-vous donner de votre style musical ?

E.M : Nos chansons ne sont pas de la musique hassidique classique, d'animation de mariages par exemple.

Elles sont davantage influencées par un style à la fois français et rock. C'est de la musique pour tous les jours.

 

Lph : Le concert E.M.I Awards est une grande première. Pouvez-vous nous en expliquer le principe ?

E.M : David Bensaïd organise depuis quelques années des évènements musicaux en France en faveur des hôpitaux israéliens. Il s'attache à faire monter sur scène des jeunes talents, qui ne sont pas connus du grand public.

J'ai rencontré David Bensaïd en Israël et j'ai eu envie de participer à  ce beau projet qu'est celui d'aider les enfants malades.

Maurice Mamane et moi-même avons donc décidé de monter « DMJ Health », la branche israélienne de l'association et d'organiser en Israël le premier concert au profit de l'hôpital Barzilaï d'Ashkelon.

 

Lph : Comment va se dérouler la soirée ?

E.M : Nous disposons pour cet évènement de tous les moyens d'un grand concert, avec notamment la participation de David Jakoubovitch avec Sa'h Hakol Studio.

La soirée sera présentée par l'humoriste francophone Ouaks. Il jouera aussi certains de ses sketchs. Notre groupe Oz Vehadar se produira également, ainsi que des nouveaux talents francophones-israéliens. A noter que tous les artistes participent à cette soirée à titre bénévole.

Les bénéfices seront intégralement reversés au service pédiatrique de l'hôpital Barzilaï.

 

Lph : A quel public s'adresse ce genre de spectacle ?

E.M : A tout public ! La soirée est placée sous le signe de la détente. Par ailleurs, les artistes sont uniquement des hommes ce qui permet de toucher un public plus religieux également.

 

Lph : Pourquoi avoir choisi l'hôpital Barzilaï pour cette première ?

E.M : Ashkelon est une ville qui vit à un rythme particulier. La directrice de l'hôpital, Léa Melloul, faisait remarquer que lorsqu'une alerte retentit, qu'un missile tombe, la presse annonce souvent qu'il n'y a pas eu de blessés. Or c'est faux. Elle peut témoigner que les urgences sont remplies à chaque fois de personnes qui se sont blessées dans la précipitation pour se rendre dans les abris ou qui sont psychologiquement fragilisées.

Ce témoignage nous a touchés. Nous avons voulu lui accorder la priorité.

Mais, bien entendu, nous renouvellerons l'expérience en faveur d'autres hôpitaux d'Israël.

 

E.M.I Awards. Mardi 14.06.11 à 20h30

Théâtre Beith Hinouh Ha-Ivrim

1 Rehov Deguel Reouven, Kiryat Moshé, Jérusalem

Réservations :

Maurice : 054-3040192

Emmanuel : 054-2694105

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis