Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 février 2012 6 18 /02 /février /2012 20:15

 

24conversation (Copier)

 

Ils sont d’accord pour parler

 

 

Dans les dernières 24 heures, l’approche des discussions internationales avec l’Iran, à propos de son programme nucléaire, a déclenché une nouvelle escalade dans les tensions déjà élevées entre l’Administration Obama et le Gouvernement israélien et enclenché les évolutions suivantes :

 

Le Président Obama a décidé d’envoyer son Conseiller à la Sécurité Nationale américaine, Tom Donilon pour une visite urgente en Israël, samedi 18 février, pour une durée de trois jours, sur les « problèmes régionaux, comprenant la Syrie et l’Iran ».

 

Ce long séjour inhabituel d’un responsable de haut rang de la Maison Blanche, ce week-end, est à la mesure de la crise dans les relations bilatérales.

 

Cette visite fait partie de “’l’engagement américain inébranlable envers la sécurité d’Israël », selon une déclaration de la Maison Blanche. Elle est désignée comme « la dernière dans une série de consultations régulières, de haut niveau, entre les Etats-Unis et Israël, en cohérence avec notre partenariat bilatéral fort ».

 

De telles promesses ne suffisent pas, à Jérusalem, rapportent des sources politiques de Debkafile, à la lumière de fort sentiment de trahison que ressent le Premier ministre Binyamin Netanyahou, de ce qu’il perçoit comme relevant de la diplomatie subreptice des Etats-Unis envers l’Iran, visant à promouvoir ces discussions qui mettront un terme aux sanctions promises pour arrêter la dynamique de l’Iran vers la fabrication d’une arme nucléaire, actuellement dans sa phase finale.

 

 

DEBKA-Net-Weekly 529 du 17 Février a dévoilé l’existence de ces échanges par des canaux secrets et l’imminence de ces négociations avec l’Iran.

 

Au cours de conversations privées, Netanyahou a dit qu’il se sent trompé. Par ses actions, l’Administration Obama laisse Israël sans autre recours que d’être seul aux prises avec la menace iranienne, a-t-il expliqué, et à se montrer bien moins sensible aux desideratas de Washington.


Un groupe bipartisan de sénateurs américains inquiets a alerté le Président Obama, vendredi, qu’il s’opposerait fermement à toute proposition de pourparlers avec l’Iran qui lui permettrait de poursuivre ses activités d’enrichissement d’uranium.


Une lettre signée par une douzaine de Sénateurs des deux partis ont exprimé leur préoccupation que l’Iran n’essaie d’utiliser la relance de discussions avec les puissances mondiales sur son programme nucléaire pour gagner du temps et diluer la pression international contre lui.


“De telles manœuvres tactiques constituent une dangereuse diversion et ne devraient pas être tolérées », ont déclaré les sénateurs.

 

 

La Société de Télécommunications Financière Interbancaire Mondiale (SWIFT), base en Belgique, qui fournit à 10 000 banques dans 210 pays, un système de transfert de fonds à travers le monde, a déclaré vendredi, qu’elle est prête à bloquer le réseau de transferts monétaires par les banques iraniennes.

 

Exclure les banques iraniennes de la SWIFT fermerait la principale avenue de Téhéran qui lui permet de faire du commerce avec le reste du monde.

 

 

Deux bâtiments de guerre ont traversé le Canal de Suez vers la Méditerranée, vendredi, sur leur route vers la Syrie. Israël a désigné leur mission comme étant une nouvelle provocation.


Mercredi, Netanyahou fustigeait l’Iran –et indirectement Washington – lorsqu’il a déclaré à Chypre, que les sanctions “ne fonctionnaient pas” et que, pour un régime qui attaque des diplomates pour obtenir des armes nucléaires, “est quelque chose qui représente une énorme source d’inquiétude pour les Etats-Unis et Israël ».

 

DEBKAfile Reportage spécial 18 février 2012, 6:57 AM (GMT+02:00)

Adaptation : Marc Brzustowski.
 
Partager cet article
Repost0

commentaires

Roberto 18/02/2012 22:25

Décidément, on savait depuis longtemps qu'on ne pouvait pas faire confiance à OBAMA. Il joue les "danseuses", mais rien de concret ne sort de ses prises de position en faveur d'Israél. Pour moi
c'est un faux jeton, qui mène Israél à la catastrophe. Les iraniens jouent un jeu subtile, ils gagnent du temps, se disant toujours prêts à aborder des discutions sérieuses. Et OBAMA qui n'a rien
d'un dirigeant rusé se laisse manipuler et berner par les promesses Iraniennes. Quand ce pays aura la bombe, on ira de défit en défit, de provocation en provocation. L'Amérique a perdu sa
crédibilité, le respect du monde, parce que OBAMA n'est pas à la hauteur de la situation, ça n'est qu'un "péteux", dépourvu de courage, et un bien piètre commandant de la plus puissante armée du
monde. Seule sa réélection compte. Pour le reste il est atteint de cécité.

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis