Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 avril 2010 7 04 /04 /avril /2010 12:01

MEMRI    Middle East Media Research Institute

Dépêche fr. n° 150

 

De jeunes Yéménites débattent du code vestimentaire féminin

Ci-dessous les extraits d´un débat de rue entre jeunes filles et jeunes hommes au Yémen, sur le code vestimentaire des femmes yéménites.
Il a été diffusé sur la télévision du Yémen le 2 mars 2010.

 

Voir les extraits sous-titrés en anglais : http://www.memri.org/clip/en/0/0/0/0/248/0/2435.htm

 

Reporter : Un débat houleux entre des garçons et des filles a attiré notre attention, et nous n´avons pas pu nous empêcher d´y prendre part.

Jeune homme : Permettez-moi de vous poser une question : si une fille ne veut pas qu´on s´approche d´elle, pourquoi sort-elle de chez elle toute pomponnée et parfumée, et se ballade-t-elle ainsi dans la rue ?
Même les animaux la regarderaient.

Jeune femme : Parfois, les filles s´habillent de cette manière, se parfument et se maquillent pour dire : "Je suis libre de faire ce que je veux. Je ne le fais pas pour que les gens me regardent." C´est une question de liberté individuelle. Vous ne pouvez pas l´obliger à porter une robe traditionnelle et à se couvrir les yeux. Certaines filles portent des robes traditionnelles qui descendent jusqu´à là, on ne peut pas voir leurs yeux, elles portent des gants, et ce sont les pires de toutes. Elles peignent la ville en rouge et connaissent cha que coin du Yémen. Ce n´est pas l´habit qui compte."

Jeune homme : Vous parlez de liberté individuelle, mais nous ne vivons pas dans l´Occident capitaliste, où la liberté individuelle prime sur la liberté de la société.
Dans l´islam, et en particulier au Yémen, la liberté de la société correspond à la liberté individuelle. Vous dites qu´une fille est libre de s´habiller comme elle en a envie à l´extérieur, d´attirer l´attention de toute la rue, de distraire les conducteurs et de ceux qui entrent dans un restaurant... Une femme est libre dans sa maison. Non, dans sa chambre.

 

Pour adresser un email au MEMRI ou faire une donation, écrire à : memri@memrieurope.org.

 

Pour consulter l´intégralité des dépêches de MEMRI en français et les archives, libres d´accès, visiter le site www.memri.org/french.

 

Le MEMRI détient les droits d´auteur sur toutes ses traductions. Celles-ci ne peuvent être citées qu´avec mention de la source.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

P
<br /> Bonjour,<br /> <br /> Substituer l'habitude des hommes de voir des femmes telle qu'elles sont réellement aux voilage intégrale, et vous verrez effectivement, pendant un temps, des comportements dysfonctionnels comme<br /> le<br /> décrit le jeune homme. Il est évident que dans une société où les femmes sont cachées, le manque d'habitude provoquera nécessairement une réaction démesurée lorsque celles-ci décideront de ne<br /> plus<br /> se cacher complètement. Or naturellement, la femme n'est pas voilée. Le travail comportemental doit alors prévaloir chez l'homme.<br /> En outre, le fait de voilée une femme de la tête aux pieds en passant par les mains, engendre des comportement sociétaux complètement abhérents. C'est ainsi que nous verront des jeunes filles,<br /> âgées d'à peine 10 ans mariées à des hommes déjà trentenaires. Mais cette réalité complètement folles n'atteint pas l'esprit de ce jeune homme, déjà emprunt aux coutumes de son pays.<br /> Je ne vais pas débattre d'un sujet aussi long, mais je tenais à rebondir sur cette remarque.<br /> <br /> Cordialement,<br /> <br /> <br />
Répondre

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis