Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 avril 2010 2 13 /04 /avril /2010 18:11

Demander des comptes aux organisations antiracistes
|

 
Les organisations antiracistes n'ont rien à dire. Non, elles ne voient pas où est le problème, quand un paisible géographe de 23 ans se fait lyncher et poignarder sans motif, vendredi soir en plein centre de Grenoble, par des voyous qui venaient de se faire expulser d'un tramway par des contrôleurs. La victime, rouée de coups de pieds et de poings, a reçu des coups de couteau dont un qui lui a perforé le poumon. Ses jours ne seraient pas en danger, mais les médecins se disent "réservés quant à de possibles séquelles neurologiques". Si le Mrap, Sos Racisme, la Licra, le Cran, la Halde, avaient un minimum d'honnêteté intellectuelle, leurs représentants se seraient précipités pour dénoncer cet acte de haine pure, de discrimination avérée, de racisme gratuit. Or ces donneurs de leçons, s'ils ont l'indignation immédiate dès qu'il s'agit de culpabiliser la société d'accueil, n'ont jamais un mot  pour dénoncer les actes de rejet contre cette même société. Les antiracistes avalisent une contre-société à qui ils pardonnent les dérives les plus odieuses, à commencer par l'antisémitisme, légitimé depuis qu'il se dissimule sous l'antisionisme, qualifié, lui, de  nouveau racisme...
Il y a un an, un même silence avait accompagné la révélation, par une vidéo détournée, de l'agression d'un jeune étudiant par quatre adolescents dans un bus parisien de nuit (le Noctilien) au cri de "Sale Français !". La victime, étudiant à Sciences Po Paris, s'était même empressée de défendre ses agresseurs en portant plainte contre celui qui avait diffusé cette scène. Ce que j'ai appelé, par la suite, le  "syndrome du Noctilien", c'est-à-dire ce comportement politiquement correct qui justifie le fautif et accable le témoin, reste le ressort de ces mouvements antiracistes qui se déshonorent à vouloir nier le nouveau racisme anti-blanc et anti-Français que la contre-société produit, victimisée par un unilatéral discours de l'excuse. Quand, ce week-end, des inconnus incendient une école maternelle à Clayes-sous-Bois (Yvelines) c'est cette même détestation de ce qu'est la République, sa culture, son éducation qui se laisse voir par cet acte de barbarie. Ne serait-il pas temps de demander des comptes à ces mouvements antiracistes, généreusement subventionnés par l'argent public ?
Partager cet article
Repost0

commentaires

M
<br /> Merci de rappeler à ceux qui donnent des leçons à tout le monde qu'eux aussi ont l'obligation d'agir avec justice et qu'ils ne doivent pas trier les victimes suivant la couleur de leur peau, mais<br /> avoir les mêmes exigences et donner la même valeur à la douleur de l'Européen qu'à celle des ressortissants d'autres continents faute de quoi ils pourrait être suspectés d'entretenir un fonds de<br /> commerce servant à justifier l'argent public qui leur permet d'exister. Merci pour vos écrits courageux qui nous aident à ne pas désespérer de la presse si souvent unanime dans le très confortable<br /> conformisme écrasante qui tient lieu d'opinion et de pensée.<br /> <br /> <br />
Répondre

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis