Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 avril 2011 6 30 /04 /avril /2011 22:19

 

Des officiers pro-iraniens impliqués dans un complot contre Assad.  


DEBKAfile Reportage exclusif April 30 avril 2011, 9:56 AM (GMT+02:00)

 

Adapté par Marc Brzustowski

Pour © 2011 lessakele  et © 2011 aschkel.info

 

http://www.debka.com/article/20887/

 

Tags:  Syria    Syrian uprising    Bashar Assad    Mahar Assad    Iran    Obama 

 

Funérailles des premiers soldats syriens tués par des manifestants.  

 

Le Président américain Barack Obama a signé un ordre executive, vendredi 29 avril, imposant des sanctions à des membres de la famille Assad pour leur brutalité contre les manifestants civils, après avoir appris que des officiers pro-iraniens et des chefs du renseignement, au sein de la famille gouvernante et du haut-commandement militaire conspiraient pour renverser Bachar al-Assad.

 

Ils l’accusent d’être trop lent et trop “doux” (sic.) dans l’exercice de la répression contre le soulèvement populaire et ils font pression pour une intervention iranienne plus directe, avant qu’il ne se transforme en une rébellion armée à grande échelle. Les conspirateurs visés par les nouvelles sanctions américaines sont le frère du Président, Maher Assad, commandant de la Garde Républicaine et de la 4è Division de l’armée, qui est responsable du massacre continu à Deraa ; le cousin de Bachar, Atif Najib, chef du Directoire de la sécurité politique pour la province de Deraa ; et le Général Ali Mamluk, directeur du Bureau général du renseignement syrien. Le décret de sanctions nomme aussi explicitement le Corps des Gardiens de la Révolution iranienne (CGRI) pour son assistance à la répression syrienne.


D’après les sources du renseignement de Debkafile, Maher Assad pretend que son frère aurait dû éradiquer le soulèvement contre le régime, bien plus tôt, par des actions physiques plus promptes et bien plus dures, avant que ses têtes de réseau n’aient l’opportunité de se diriger vers la rébellion armée. Il a averti le Président que le niveau de répression atteint durant les six dernières semaines avait laissé aux dissidents le temps et la capacité de mettre sur pied des cellules armées dans les villes syriennes et élevé leur défiance des autorités au stade de l’épreuve de forces. Avant longtemps, dit-il, la résistance armée prendra pied aussi à Damas.

 

 

Déjà vendredi, les manifestants s’en sont pris à l’armée dans au moins deux endroits, selon les sources militaires de Debkafiles. A Deraa, qui est toujours debout et combattante, après des semaines entières de cruelle répression, les manifestants se sont montrés capables de tuer au moins six officiers et soldats et de prendre deux otages ; à Homs, trois officiers de la police syrienne sont tombés sous les balles des manifestants.

 

 

Ces centres de la protestation ont, également, payé le plus lourd tribut de la sauvagerie de l’armée, laissant, pour la seule journée de vendredi, au moins 62 manifestants assassinés et des centaines de blessés, dans plus de cinquante villes à travers tout le pays. Mais les conspirateurs insistent pour dire que ce n’est pas assez : ils veulent qu’Assad réprime plus durement, avec l’aide d’une intervention du renseignement et de la logistique iranienne allant en s’intensifiant. L’opposition reçoit déjà un flux constant d’armes, organisé par les services de renseignements saoudiens et convoyé en contrebande depuis la Jordanie, l’Irak et le Liban. Sa quantité est bien supérieure au contrôle imposé par l’armée et les forces de sécurité syriennes. L’obtention d’une aide plus directe de l’Iran est devenue essentielle.

 

Les sources de Debkafile rapportent que, jusqu’à présent, Assad a restreint le niveau de l’assistance iranienne entrant en Syrie à des stocks de munitions et aux équipements anti-émeutes – dont des fournitures fraîches ont atterri à Damas au cours des dernières 24 h. Mais il aurait refusé l’autorisation d’atterrir, à un autre vol iranien transportant 200 membres des unités spéciales des Gardiens de la Révolution entraînées à briser les manifestations en zones urbaines. Cet avion serait retourné en Iran.

 

Selon nos sources à Washington, Atif Najib, l’ancien chef de la sécurité du parti Baath d’Horon, qu’Assad a désigné pour éradiquer le soulèvement centré sur Deraa, et Ali Mamluk soutiennent Maher pour faire pression encore plus durement pour mettre en application des actions plus sévères contre l’insurrection. Ils appellent de toutes leurs forces à une intervention directe des Gardiens de la Révolution et sont en communication directe avec les officiers du CGRI, par-dessus l’épaule du Président.

 

Les sources de Debkafile en Iran désignent leur contact iranien comme étant le Général de Brigade Qassem Souleimani, qui a établi une base opérationnelle secrète près de la frontière syrienne – soit en Irak ou au Liban – pour garder la main de l’Iran sur tous les développements en Syrie et supervise un éventuel coup d’état militaire à Damas.

 

Ces évènements ont poussé le Président américain à établir un e relation directe entre les renseignements syriens et iraniens, pour la première fois, au cours d’un même décret exécutif. Les responsables de l’Administration à Washington ont admis que les nouvelles sanctions étaient purement symboliques, sans réel effet pratique, puisqu’aucun des officiers désignés n’utilise de compte bancaire, de propriétés ou de liens commerciaux reliés aux Etats-Unis. Ce n’est là qu’un avertissement, ont-ils déclaré, à Téhéran et aux comploteurs à Damas, que les Etats-Unis étaient au courant des plans mijotés dans les moindres recoins cachés du régime syrien et qu’ils observaient minutieusement me déroulement des évènements. 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

PEREZ 03/05/2011 21:39


Après avoir lu cet article je comprends qu'Israël accuse Iran de vouloir mettre la main sur le moyen Orient et si les Pays Arabes n'ont rien compris, ou est leur véritable énnémis ce n'est Israël
C'est bien L'Iran qui tisse sa toîle tranquillement elle a deja le Liban ,Gaza, elle s'intéresse à L'Egypte , et elle veut entierement cette fois-çi la Syrie!! Mais son véritable cauchemare c'est
Israël !!!
Et si les arabes n'ont pas encore compris qu'Israël ne cherche que la Paix dans la région et pas un centimêtre de terre Arabes contraîrement aux mollahs iraniens


Présentation

  • : Le blog de Gad
  • Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis