Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mai 2013 6 04 /05 /mai /2013 18:24

 

 

 

 

 

 

000026 (Copier)

 

Des troupes israéliennes en tenue de combat à la frontière du Golan

 

 

 

On a continué de rapporter des activités militaires israéliennes au Liban, samedi 4 mai, et pas seulement au-dessus de la Syrie. Des sources américaines ont affirmé plus tôt, que des avions de chasse israéliens avaient frappé des cibles en Syrie, y compris un dépôt d’armes chimiques, à l’extérieur de Damas, par mise à feu de missiles à distance depuis l’espace aérien libanais et le Golan, qui ont débuté vendredi et continué jusque tôt dans la journée de samedi 4 mai. Un porte-parole israélien n’a confirmé qu’une seule frappe aérienne en Syrie contre une cargaison de missiles de surface à longue portée. Les derniers rapports en provenance du Liban mettent l’accent sur une activité militaire israélienne étendue, aussi bien, à l’intérieur du Liban.


Ils décrivent des avions de combat israéliens survolant “à une altitude moyenne au-dessus des chaînes de montagnes à l’Est et à l’Ouest de la Vallée de la Beqaa ». Selon Debkafile : les bastions du Hezbollah sont situés dans cette région, qui se trouve proche de la frontière syrienne. On a aperçu d’autres avions de chasse se dirigeant plus au nord, au-dessus de Beyrouth.

 


Une autre source libanaise a affirmé que des troupes terrestres israéliennes avaient effectué une percée depuis la chaîne du Mont-Dov-Hermon, traversé la frontière libanaise et pénétré dans le secteur des fermes de Shebaa.


Aucun de ces rapports n’a été confirmé par Israël le Liban ou la Syrie. Mais Debkafile note que, si des troupes israéliennes ont, effectivement, pénétré au Liban jusqu’à une profondeur de 5 à 7 kms et atteint les fermes de Shebaa, ils ont pris position juste en face des 30 villages chi’ites syriens gardés par miliciens iraniens de l’élite du Bassiji, qui viennent d’arriver sur place.


Debkafile rapportait en exclusivité vendredi que des milliers de miliciens des Bassidjis  venaient juste d’être aéroportés d’Iran en Syrie, établissant une présence militaire iranienne en face d’Israël depuis la Syrie, autant que du Liban. Ils rejoignaient un nombre comparable de miliciens du Hezbollah combattant déjà pour le régime Assad.


Etant donnée la précipitation des développements militaires adverses, le long des frontières nord d’Israël, on s’attend à ce que ce type d’opérations en Syrie et au Liban se poursuivent et même qu’elles s’élargissent. C’est ce que semble, également, indiquer la mobilisation, la semaine dernière, de milliers de réservistes lors d’un évènement, désigné par le porte-parole de Tsahal, comme un simple « exercice militaire », commençant dimanche 5 mai, le long des frontières d’Israël avec le Liban et la Syrie.


Le porte-parole tentait, visiblement, de détourner l’attention des préparatifs d’Israël à une opération militaire importante en annonçant des manœuvres de routine.


Debkafile ajoute : la prétention initiale de l’ignorance de toute action israélienne, de la part de la Syrie, de l’Iran et du Hezbollah, ne devrait pas pouvoir tenir longtemps. Ils pourraient suivre cet acte, même si la frappe israélienne s’avère n’être qu’un seul tir contre une cible unique – selon le tableau que « l’officiel israélien » a tenté d’exposer, après l’évènement.


Mais, s’il doit y en avoir d’autres à venir, Bachar al Assad, Ali Khamenei et Hassan Nasrallah ne pourront pas laisser Israël poursuivre ainsi, sans relever le défi. Ce trio est, sans aucun doute, pendu au téléphone en ce moment même, pour échafauder des représailles.


Certains des reportages préalables des medias américains ont affirmé qu’on avait aperçu les chasseurs-bombardiers israéliens samedi avant l’aube, en train de tournoyer au-dessus du palais présidentiel d’Assad à Damas, avant de faire mouvement pour  verrouiller la cible d’un arsenal d’armements. Selon le reportage les chasseurs-bombardiers israéliens ont essuyé des tirs mais sont retournés indemnes à leur base.

 

מטוס F-16 של חיל האוויר (צילום: Gettyimages)

F-16 israélien


Les sources militaires de Debkafile ajoutent que le commencement de l’opération des forces aériennes israéliennes pourrait avoir été fixé, précisément, par le déclenchement des sirènes, qui se sont, brusquement mises en route vendredi après-midi, sur le Golan et, une fois encore, avant l’aube, samedi matin. Le porte-parole de Tsahal avait, alors, affirmé qu’elles s’étaient mises en marche, suite à un « pépin technique ». Il est maintenant démontré qu’elles ont dû être déclenchées automatiquement par les mouvements aériens israéliens.

 

Depuis plus de cinq jours, le Liban a mentionné des intrusions d’avions de guerre israéliens dans son espace aérien.


http://www.debka.com/article/22948/Israel-jets-fly-over-E-Lebanon-head-north-over-Beirut-after-striking-targets-in-Syria-

Adaptation : Marc Brzustowski.

Israeli warplane. (AFP/Jack Guez) 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis