Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mars 2013 3 20 /03 /mars /2013 07:47

 

 

 Soldiers chemical weapons 19.3.13 (Copier)

 

 Des soldats équipés pour la guerre chimiquehttp://debka.com/static/images/tag_arrow.gif

 

 

Mardi 19 mars, des agences occidentales de renseignements ont informé les sources militaires de Debkafile qu’elles ont relevé des signes de préparation intensive des unités de l’armée syrienne, en vue du lancement d’armes chimiques contre les forces rebelles, dans la ville du nord syrien d’Homs.

 

Damas a tracé la voie d’un recours à l’armement non-conventionnel, en faisant diffuser, mardi, par SANA, l’agence de presse de l’Etat, l’accusation que les rebelles syriens avaient tiré des roquettes contenant des substances chimiques, dans le secteur rural de Khan al-Assal, aux environs d’Alep, prétendant qu’elles avaient tué 15 personnes, essentiellement des civils. Les rebelles ont rapidement démenti ce reportage et accusé les forces du régime d’avoir « tiré à l’arme chimique, grâce à un missile SCUD de longue portée, qui a provoqué la mort par asphyxie et empoisonnement, de 20 personnes ».

 

Aucune de ces accusations n’a pu être vérifiée immédiatement.

 

Mais un photographe de Reuters a affirmé avoir vu des gens arriver dans deux hôpitaux d’Alep,avec de graves problèmes respiratoires, après l’attaque. Ils disaient que les gens suffoquaient dans les rues. Des sources occidentales des renseignements estiment que, pour le régime Assad, Homs, théâtre de combats féroces entre le Gouvernement et les forces rebelles au cours des derniers jours, est probablement le premier endroit où le gouvernement Assad peut avoir recours aux armes chimiques. Une victoire rebelle, ici, constituerait un grave revers pour le régime, parce qu’elle permettrait de prendre le contrôle et de restreindre les déplacements des forces combattantes de l’Armée syrienne sur l’autoroute reliant Damas, Latakieh, Alep et Idlib.

 

 

Lundi et mardi, par conséquent, de lourds renforts gouvernementaux ont été envoyés, en provenance du Sud et de Damas et se sont regroupés en masse dans la ville en état de siège, aux côtés d’un grand nombre d’avions de guerre et d’hélicoptères d’attaque, dans un effort de grande ampleur pour couper court à l’avancée des rebelles.


Les sources militaires de Debkafile révèlent que l’importance qu’attache Assad à gagner la partie à Homs se manifeste par la qualité des unités d’élite qu’il y a rassemblées à l’intérieur et autour de la ville : des forces lourdement blindées de la 4ème et de la 5ème Division de la Garde Républicaine ont été transférées de Damas et les 18ème et 19ème Divisions sont également présentes, déployées, au cours des dernières heures, équipées de matériel de guerre chimique.

 

Le dictateur syrien Bachar al Assad, ne peut pas se permettre une défaite dans la ville-clé d’Homs, alors que l’arrivée du Président américain Barack Obama est prévue, au Moyen-Orient, mercredi. Il utilisera, par conséquent, tous les moyens disponibles pour empêcher que cela arrive, et même des armes chimiques, si cela lui semble la seule et dernière solution à sa disposition.

 


Les allégations selon lesquelles ce seraient les rebelles qui auraient eu recours aux armes chimiques indiquent fortement un stratagème d’Assad pour se donner libre cours de les employer et maintenir qu’il ne l’aurait fait que pour répliquer à une première attaque rebelle de ce type.

 

 

La survenue de ces armes non-conventionnelles effroyables sur le champ de bataille syrien, au moment même du séjour du Président américain dans la région risque de dominer le sens de ses premières discussions avec les dirigeants régionaux. Cela pourrait même avoir pour conséquence d’altérer son agenda et de modifier son itinéraire.


 

http://debka.com/article/22837/Witnesses-report-onset-of-chemical-warfare-in-Syria


DEBKAfile Reportage Exclusif  19 mars 2013, 3:11 PM (GMT+02:00)

 

Adaptation : Marc Brzustowski.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis