Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juin 2011 1 20 /06 /juin /2011 22:36

Merci à E.navon

envoyé par mail le 19 Juin


 

Emmanuel Navon

Emmanuel Navon

Chers amis,
Dans mon email, je vous avais annoncé deux choses :
1. Que je maintenais mon soutien à Philippe Karsenty pour sa campagne électorale sauf si les propos tenus contre lui par certains de ses concurrents se révélaient exacts ;

 

2. Que je me dissociais et me désolidarisais de la campagne électorale pour la 8e circonscription à cause des attaques personnelles proférées dans cette campagne.

Depuis, il y a eu deux évolutions dont je me félicite :
 
1. Philippe Karsenty a publiquement regretté par écrit l’email qu’il avait envoyé le 3 juin 2011 et il s’est engagé à ne plus répondre aux attaques personnelles ;

2. Après m’être renseigné auprès de sources fiables, il s’avère que les propos tenus contre Philippe Karsenty sont infondés et diffamatoires.

Par conséquent, je me suis rendu la semaine dernière à une réunion d’appartement organisée pour Philippe à Jérusalem, et j’ai constaté par moi-même que cette réunion s’est déroulée dans une atmosphère cordiale, qu’elle a été exempte de toute animosité, et qu’aucune phrase n’a été prononcée qui aurait pu porter atteinte à la réputation des autres candidats.

J’ai quant à moi ai été la cible d’une attaque personnelle, publique et gratuite à la suite de ma participation à cette réunion. Je ne répondrai pas aux attaques personnelles par des attaques personnelles. Je me contenterai d’un court Dvar Torah.

La Parasha de cette semaine est Korach, du nom de la personne qui avait organisé une rébellion contre Moshe. Korach n’avait pas organisé cette rébellion parce qu’il pensait que Moshe avait abusé de son pouvoir ou qu’il n’était pas digne de diriger son peuple. Korach était motivé par la jalousie. Et comme il n’avait pas d’arguments valables pour convaincre les gens de le suivre, il eut recours à la médisance et aux attaques personnelles pour salir la réputation de Moshe. Le Traité de Pères (« Pirkei Avot ») fait référence à Korach pour distinguer entre deux types de discordes : celles qui sont motivées par la recherche de la vérité (« Makhloket Leshem Shamayim ») et celles qui ne le sont pas (« Makhloket Shelo Leshem Shamayim »). La discorde entre Shamaï et Hillel appartient à la première catégorie ; celle déclenchée par Korach contre Moshe appartient à la seconde. La gravité de la faute de Korach n’est pas seulement d’avoir ouvert une discorde motivée par la jalousie. Elle est surtout d’avoir humilié Moshe en public. Tant le Shoulkhan Aroukh que le Rambam dans le Mishne Torah stipulent qu’humilier son prochain en public est comparable à un meurtre. D’où l’expression utilisée dans ces deux ouvrages pour désigner une humiliation publique : « halbanat panim » ce qui signifie littéralement « blanchiment du visage. » Le visage de la personne humiliée en publique se blanchit parce qu’elle se vide de son sang –d’où la comparaison de l’humiliation publique à un meurtre.

Puissions-nous nous montrer à la hauteur de ces enseignements afin d’avoir le privilège d’être les témoins et les acteurs, de notre vivant, de la rédemption pleine et entière du Peuple juif.

Shavua Tov,

Emmanuel Navon.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis