Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 avril 2010 7 18 /04 /avril /2010 15:34

 

 

 

Suite de l'exposé des grandes lignes du rapport concernant les mesures prises par Israël au soutien de l'économie palestinienne, tiré du rapport attaché à l'article du Ministère Israélien des Affaires Etrangères   : 


Les mesures prises par Israël en soutien à l'économie palestinienne.

 

 

Exposé réalisé par Hanna

pour, sionisme.xooit.comDesInfos.com , Aschkel.Infos et Lessakele 

5ième Partie : Dispositions prises pour l’assistance humanitaire à Gaza   
  
Les faits :   
  

Depuis la reprise brutale de la bande de Gaza par le Hamas, en juin 2007, Gaza est contrôlé par une organisation terroriste qui refuse de reconnaître l’existence d’Israël. Le régime du Hamas à Gaza n’est pas reconnu par la communauté internationale, comme étant un gouvernement légitime du peuple palestinien.

 a)-Ce régime refuse d’accepter, trois conditions énoncées par le Quartet :

  1. La reconnaissance d’Israël.
  2. La cessation du terrorisme.
  3. L’acceptation des accords précédemment adoptés entre les parties.
Le régime du Hamas a toujours mené des attaques terroristes contre les citoyens israéliens et le territoire israélien. Après huit ans d’attentats terroristes contre des citoyens israéliens émanant de la bande de Gaza, à la fin 2008 et le début 2009, Israël a conduit, pendant une durée de trois semaines, une opération, qui avait pour code : "Plomb durci". Une présentation approfondie des faits et les aspects juridiques de cette opération peut être trouvée sur le site du Ministère des Affaires étrangères israélien :    
  

  http://www.mfa.gov.il/MFA/Terrorism-+Obstacle+to+Peace/Hamas+war+against+Israel/FAQ-Operation_in_Gaza-Legal_Aspects.htm

Les attaques terroristes émanant de la bande de la Gaza :

  • En 2009, 699 attaques terroristes, dont 331 au cours de "Plomb durci" (tuant neuf citoyens israéliens). En janvier 2009, un citoyen israélien a été tué par l’explosion d’un engin explosif.
  • En janvier et février 2010, 45 attaques terroristes, 18 roquettes et 33 obus de mortier ont été envoyés sur Israël.
  • En mars 2010, il y a eu une augmentation inquiétante de l’activité terroriste, 36 attaques ont été enregistrées, tuant trois personnes israéliennes – deux soldats israéliens et un travailleur thaïlandais. En outre, deux Israéliens ont été blessés au cours de ces attaques. (source 46 du PDF)

Le Hamas continue les attaques aux passages de Gaza, qui servent aux livraisons principales des fournitures nécessaires aux besoins des civils palestiniens. Une industrie parallèle florissante souterraine [tunnels] développées par le Hamas, lui permet de manière illégale de se procurer des armes, des explosifs, qu’ils utilisent contre les civils israéliens et le territoire, ainsi que des marchandises commerciales.Israël s’est désengagé de la bande de Gaza en août 2005, à évacuer l’ensemble de ses citoyens et ses forces militaires de ce territoire. Le 25 juin 2006, deux soldats israéliens ont été tués et un soldat israélien Gilad Shalit a été enlevé. Shalit est sensé être détenu dans des conditions humaines, mais nous ignorons toujours où, le Hamas a refusé de permettre aux membres de sa famille, les représentants du gouvernement israélien ou des organisations internationales, telles que le CICR à lui rendre visite. Malgré les efforts déployés sans relâche par le gouvernement d’Israël et la communauté internationale, pour en demander sa libération, Shalit reste en captivité jusqu’à ce jour.

 
 
b)- Les efforts humanitaires dans la bande de Gaza :
 


En dépit de la réalité décrite ci-dessus, et bien que la bande de Gaza reste sous le contrôle du Hamas, Israël continue de faciliter les activités humanitaires, notamment dans les domaines de la santé, les infrastructures et d’autres. Ces activités humanitaires sont coordonnées par le Coordinateur du gouvernement dans les territoires (COGAT), en collaboration avec le CLA d’Erez, et le Comité civil pour Gaza de l'Autorité palestinienne.





Notification :  [Le CLA est l'unité militaire chargée de coordonner l'accès à la bande de Gaza, de faciliter les activités de la communauté internationale et de faciliter les besoins civils et humanitaires de la population palestinienne de la bande de Gaza]


Pendant et après l'opération "Plomb durci", Israël a continué de faciliter un large éventail d'activités humanitaires, afin de minimiser, l'impact de l'opération sur la population de Gaza.
Ce chapitre expose des informations sur les activités humanitaires, et principalement celles effectuées lors de l'opération "Plomb durci" de 2009.
Au cours de cette opération "Plomb fondu", des activités humanitaires au profit de la bande de Gaza, ont été menées lors de l'opération "Plomb durci", y compris les suivantes :

  • 1.503 camions chargés d’aide humanitaire, et 45 ambulances, sont entrés dans la bande de Gaza.
  • 1.535.750 litres de carburant diesel pour la centrale, et 188.000 litres de carburant diesel pour les activités de l’UNRWA, ont été transférés à la bande de Gaza.
  • 120 agents de coordination ont été déployés aux côtés des soldats, afin de coordonner les activités humanitaires sur le front. Cela a permis l’évacuation de 1249 Palestiniens des zones de combat.
  • 382 Palestiniens ont été transportés pour bénéficier de traitements médicaux.
  • 39 opérations ont été menées pour transporter des équipes médicales.
  • Pendant trois heures durant, Israël a mis en œuvre un "cessez le feu", pour faciliter les efforts humanitaires.
  • Pendant le "cessez le feu", l’armée israélienne s’est abstenue d’engager les activités de combat, afin de permettre à la population de s’approvisionner en alimentaire, se déplacer, et permettre le travail des équipes médicales dans les infrastructures.
  • 450 personnes ayant une double nationalité ont pu quitter la bande de Gaza, conformément aux demandes émises par les ambassades et les consulats.


c)- Aide humanitaire en 2009 et début 2010 :



Pendant "Plomb durci", à sa fin et jusqu’à l’heure actuelle, Israël a permis le maintien et le transfert de l’aide humanitaire et de fournitures à la bande de Gaza, émanant de secteurs privés, et la communauté internationale.
Ces efforts humanitaires représentent :

  • En 2009, 738.576 tonnes (30.576 camions) de produits humanitaires livrés à la bande de Gaza.
  • En janvier et février 2010, 92.138.1 tonnes ont été livrées (4.056 camions).
  • En 2009, 22.849 Palestiniens de la bande de Gaza ont pu sortir, pour bénéficier de traitements médicaux en Israël, dont 10.544 accompagnés de leurs conjoints.
  • En 2009, 21.200 membres du personnel d’organisations internationales sont entrés dans la bande de Gaza.


d)- En ce qui concerne le domaine de la santé :


Depuis 1994, l’Autorité palestinienne a la pleine responsabilité en ce qui concerne la santé et les fournitures médicales. L’Autorité palestinienne porte l’entière responsabilité, en ce qui concerne des demandes de sorties pour des patients vivant dans la bande de Gaza, c’est l’Autorité palestinienne qui adresse les demandes de sorties ayant un rapport aux soins médicaux, en Israël, en Cisjordanie ou à l’étranger. 

Notification : [Ces demandes sont adressées au coordinateur, de l’unité attachée au Ministère israélien de la Défense, coordinateur qui règle les questions civiles entre le gouvernement israélien, les Forces de défense israéliennes, les organisations internationales, des diplomates et l’Autorité palestinienne (COGAT).]

Israël reconnaît l’importance du maintien de ce service de santé dans la bande de Gaza, c’est un besoin humanitaire essentiel pour la santé de la population, et c’est l’élément le plus efficace.

  • Un hôpital de campagne jordanien a commencé de fonctionner le 09 mars 2009. Mensuellement, des équipements, et des équipes médicales sont transportés dans la bande de Gaza, en fonction des demandes du Gouvernement jordanien. Israël facilite rapidement, le transport des membres de l’équipe médicale dans et hors la bande de Gaza, comme également, les fournitures médicales.
  • En 2009, 10.544 patients et leurs conjoints sont sortis de la bande de Gaza, pour traitements médicaux en Israël.
  • Dans les deux premiers mois de 2010, 3.178 patients et leurs conjoints sont sortis de la bande de Gaza.
  • Le transfert de matériel médical et de produits pharmacologiques sont coordonnés en fonction des demandes formulées par l’Autorité palestinienne et la communauté internationale.
  • En 2009, 4.8883 tonnes de matériel médical et de produits pharmacologiques sont entrés dans la bande de Gaza, cela représente 572 camions.
  • En ce qui concerne la grippe porcine (H1N1) – Dans le cadre de l’aide à l’Autorité palestinienne, une réunion de professionnels de santé israéliens et palestiniens, a eu lieu pour traiter du problème de l’épidémie dans la bande de la Gaza. Trois patients ont quitté la bande de Gaza pour un traitement dans les hôpitaux israéliens et 44.500 vaccins ont été transférés à la bande de Gaza par l’OMS.
  • En février 2010, Israël a facilité le transfert de 2 ascenseurs pour des hôpitaux de la bande de Gaza.
  • En février 2010, Israël a facilité le transfert d’un équipement pour le diagnostic du cancer du sein (mammographie), et le premier scanographe pour les hôpitaux palestiniens du Croissant Rouge dans la bande de Gaza.
  • Dans les deux premiers mois de 2010, 659.1 tonnes de matériel médical et de médicaments sont entrés dans la bande de Gaza (92 camions).



e)- Les infrastructures :



  • Au fil des années, Israël a maintenu les efforts humanitaires en prêtant main forte aux infrastructures, ceci en dépit du conflit, et a continué à coopérer avec l’Autorité de l’eau de l’Autorité palestinienne, en partageant les connaissances et son expérience, a également coordonné les transferts d’équipements pour les systèmes d’eau potable et d’eaux usées, dans la bande de Gaza.
  • Israël a continué à coordonner, entre COGAT et le CMWU de l’Autorité palestinienne, le traitement des demandes humanitaires relatives aux infrastructures, telles que celle pour l’eau, la centrale électrique dans la bande de Gaza.

Notification : [ Le CMWU est une semi-entité publique indépendante financièrement et responsable des services d’approvisionnement en eau, traitement des eaux usées et leurs éliminations.] 

  • Israël dialogue avec l’Envoyé spécial du Secrétaire des Nations Unies, Robert Serry , pour des projets humanitaires d’infrastructures, principalement dans les domaines de l’eau, et les eaux usées. Un des projets est considéré comme l’un des projets pilote en la matière, il vise à assurer le mécanisme de suivi des équipements destinés à atteindre les objectifs, tel qu’actuellement le projet de modernisation de la pompe à eaux usées de Tel Sultan.

 

  • L’UNRWA a mis en œuvre un certain nombre d’autres projets humanitaires :
  1. Réhabilitation de la minoterie Al-Bader par le PNUD, et le propriétaire de l’usine.

 

  • Il y a eu des progrès significatifs concernant un projet de la Banque mondiale pour une station de traitement des eaux usées, au nord de Gaza. La construction de bassins pour eaux usées est terminée, et le flux des eaux usées dans les bassins a commencé. Ce qui a conduit à une baisse significative du niveau des eaux usées à Beit Lahyya. En novembre 2009, a été finalisé l’appel d’offres pour sélectionner un entrepreneur.
  • En outre, 48 camions chargés de matériel et d’agrégats pour le projet sont entrés dans la bande de Gaza.
  • Au cours des deux premiers mois de 2010, un supplément de trois camions est entré dans la bande de Gaza.


En février 2010, a été organisé, pour l’Autorité de l’eau palestinienne, une étude pour l’épuration des eaux usées de la région de Dan (Shafdan).



f)-Les secteurs privés et bancaires :


Les activités inhérentes aux secteurs privés et bancaires ont été maintenues pour la bande de Gaza. Comme suit :

  • 77% des camions entrant dans la bande de Gaza en 2009, ont été coordonnés par le secteur privé.
Cargaisons livrées en 2009 dans la bande de Gaza : 



Mois 
JANVIER 
FEVRIER 
MARS 
AVRIL 
MAI
JUIN
JUILLET
AOUT
SEPTEMBRE
OCTOBRE
NOVEMBRE
DECEMBRE


Cargaisons provenant
de la Communauté Internationale


 1,285
 1,233
  765
  595
  732
  734
  382
  340
  325
  271
  287
  284


Cargaisons provenant
du secteur privé


 1,572
 1,795
 2,635
 1,902
 2,017
 1,785
  1,649
 2,071
  1,717
  1,972
  2,397
2,175





  • En 2009, 257 hommes d’affaires palestiniens (titulaires d’une carte BMC), quittaient la bande de Gaza pour Israël, la Cisjordanie, et des destinations à l’étranger.
  • En janvier et février 2010, ce chiffre s’élevait à 148.
  • En 2009, plus de 1,1 milliards de shekels ont été transférés à la bande de Gaza pour couvrir les salaires et les activités des organisations internationales, à cela s’ajoute les salaires de la fonction publique dans la bande de Gaza.
  • Les billets de banque usagers représentant une valeur de 40 millions de shekels, ont été remplacés.
  • En février 2010, 282,5 millions de shekels ont été transférés et déposés à la Banque d’Israël, à la demande du Fond monétaire de l’Autorité palestinienne. Cette demande a été faite, en raison d’une accumulation de shekels dans le système bancaire de la bande de Gaza.
  • En janvier 2010, Israël et l’Autorité palestinienne ont pris un accord de principe en ce qui concerne le transfert des paiements dus pour la sécurité sociale et les retraites, aux Palestiniens qui ont travaillé en Israël et qui en sont bénéficiaires. L’argent devrait être transféré sur des comptes bancaires en Cisjordanie, et par le biais de ces comptes aux bénéficiaires dans la bande de Gaza, ceci avec l’assistance de l’Autorité palestinienne. Quelques derniers détails sont en cours de négociation, afin de finaliser ce système et commencer la mise en œuvre.

g)- Les organisations internationales :


Les organisations internationales jouent un rôle central au sein des activités humanitaires dans la bande de Gaza. Israël facilite les activités de ces organisations, comme suit :

  • En 2009, la communauté internationale a envoyé à Gaza, 1 41.390 tonnes d’aide humanitaire représentant 7233 camions, 115.043 tonnes (5166 camions) de nourriture, et 2990 tonnes de médicaments et équipements médicaux (332 camions).
  • En janvier et février 2010, la communauté internationale a fait parvenir à Gaza, 9,375.1 tonnes (399 camions) d’aide humanitaire.
  • En 2009, il y a eu une augmentation significative du nombre de personnels d’organisations internationales et de personnels diplomatiques, plus de 400 délégations sont entrées dans la bande de Gaza
  • En outre, 2.200 Palestiniens, membres du personnel d'une organisation internationale ont quitté la bande de Gaza.
  • En janvier et février 2010, 1643 personnes appartenant à des organisations internationales et 104 délégations diplomatiques sont entrés dans la bande de Gaza.
  • En 2009, 1471 étudiants ont quitté la bande de Gaza pour des études universitaires à l’étranger, chiffre donné en se basant sur les demandes formulées par la communauté internationale.
  • En janvier et février 2010, 16 élèves ayant des bourses d’études internationales ont quitté la bande de Gaza.
  • En 2009, 3.282.000 litres de carburant (diesel) ont été livrés pour les activités de l’UNRWA.
  • En janvier et février 2010, ce sont 112.614 litres qui ont été livrés.
  • Le forum de coordination commun pour COGAT et la communauté internationale, tiennent des réunions régulières.
  • Des équipements ont été livrés pour des camps d’été de l’UNRWA, y compris du matériel de bricolage, des piscines, une machine pour crèmes glacées, des instruments de musique, des équipements sportifs, etc.


h)- Les autres mesures à caractère humanitaire :



En 2009, Israël a approuvé un certain nombre d’autres mesures humanitaires, pour le bien-être de la population de Gaza.

  • Autorisation pour l’exportation de fleurs et de fraises de la bande de Gaza, projet conjoint avec le gouvernement des Pays-Bas. Depuis le début de l’exécution de ce projet, 9.782.076 fleurs et 54 tonnes de fraises ont été exportés, ceci depuis la fin de février 2010.
  • 374 Chrétiens sont sortis de la bande de Gaza pour célébrer Noël en Israël et à Bethléem. 100 Chrétiens sont également sortis pour participer à la visite du Pape en mai 2009.
  • 17 membres du Fatah ont quitté la bande de Gaza, afin de participer à la sixième Convention du Fatah à Bethléem.
  • Afin de restaurer les bâtiments endommagés lors de l’opération "Plomb durci", 3.607 tonnes de verre (103 camions) ont été livrées dans la bande de Gaza. Ces livraisons devraient se poursuivre, et l’autorisation a été donnée pour la livraison de bois et d’aluminium pour réparer les portes et les fenêtres.
  • En 2009, 10.871 d’ovins sont entrés dans la bande de Gaza, principalement pour Ramadan et les célébrations d’Eid al-Edha.
  • L’autorisation a été donnée à l’équipe de football palestinienne pour quitter la bande de Gaza, pour des rencontres sportives ou des formations en Cisjordanie et à l’étranger.


Israël, l’Autorité palestinienne et la communauté internationale partagent la même volonté,  qui est de s’assurer que toute l’assistance expédiée dans la bande de Gaza, atteigne sa destination. Israël soutient la création d’un mécanisme de surveillance, d’exploitation conformément aux normes internationales, afin de contrôler tout futur flux de trésorerie, matériels et équipements dans la bande de Gaza, actuellement l’Autorité palestinienne, les Etats-Unis, l’UE, Israël et d’autres, tiennent des discussions afin de parvenir à un accord pour la mise en œuvre d’un tel mécanisme. 




Pendant ce temps, le soldat israélien Gilad Shalit demeure en captivité, ceci depuis près de quatre ans !













________________________________

Hanna : webmaster 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis