Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mai 2011 4 19 /05 /mai /2011 07:52

www.michelgurfinkiel.com


 

 

http://www.michelgurfinkiel.com/articles/347-France-DSK,-notre-Dom-Juan.html 

 

 

DSK, NOTRE DOM JUAN


 

 

 

Figure tragique, que Dominique Strauss-Kahn. Comme le Dom Juan de Molière et de Mozart. Il aurait pu régner en cachant ce qu’il était. Il a préféré donner la main au « convive de pierre »…


 

PAR MICHEL GURFINKIEL, membre du Comité éditorial de Valeurs Actuelles


 

 

Il y a deux affaires Strauss-Kahn. L’américaine et la française.

 

Pour les Américains, c'est le sexe qui fait scandale. Pour les Français, l'argent. Les premiers l’accusent d’avoir violenté une chambrière du Sofitel de New-York. Les seconds lui reprochent d’avoir réservé, dans cet hôtel, une suite à trois mille dollars la nuit.

 

Strauss-Kahn nie les faits en ce qui concerne la jeune femme. Mais il a reconnu depuis longtemps qu’il aimait excessivement les femmes. Et il a déjà eu maille à partir avec la justice américaine pour une liaison avec l’une de ses subordonnées du FMI, une économiste hongroise. Même s’il est techniquement innocent dans l’affaire du Sofitel, il passe pour moralement coupable.

 

De même, il avait toutes les raisons, en tant que directeur du FMI, d’ancien ministre et de candidat à la présidence de la République, de descendre dans un hôtel cinq étoiles : on travaille mieux dans le confort que dans la gêne. Mais il est socialiste. Donc, en théorie, du parti des pauvres. « Le prince ne doit pas être pieux, mais faire comme s’il l’était », disait Nicolas Machiavel. Dans une France qui a fustigé un président de droite pour un dîner au Fouquet’s et deux jours de vacances sur le yacht de Vincent Bolloré, il n’était pas sage, pour le favori de la gauche, d’afficher son luxe. Quelques jours plus tôt, ne l’avait-on pas blâmé de rouler en Porsche (plutôt qu’en 2CV ou en Trabant, je présume) ? Il aurait du prendre l’avertissement en compte.

 

Il va de soi que Strauss-Kahn, désormais, est mort en tant que personnage public. Si les juges ou les jurés américains le condamnent dans l’affaire de la chambrière, il risque vingt-cinq ans de pénitencier. S’ils l’innocentent, ce ne sera qu’au terme d’un long procès : d’ici là, il n’aura pu ni rester à la tête du FMI, ni participer à la campagne présidentielle française. Mais surtout, DSK est idéologiquement mort. Dès qu’il prétendra, dans un débat ou un livre, se préoccuper du sort des « moins favorisés », on lui jettera les mots « Porsche » et « suite » à la figure.

 

Mais il va de soi, en outre, qu’il a joué avec cette mort, ou qu’il l’a provoquée. Au fond, il aura été, dans tous les sens du mot, notre Dom Juan : du personnage de Molière et de Mozart, il avait l’hybris physique, l’intelligence, l’insolence, l’incroyance. Et la pulsion suicidaire. On lui passait tout. Mais de même que le Dom Juan classique, au lieu de se contenter de jouir sans entraves, va à sa perte en invitant à dîner la statue du commandeur, Strauss-Kahn a défié une morale américaine qui lui paraissait aussi étriquée qu’hypocrite, en continuant à afficher, même après l’affaire de l’économiste du FMI, son exubérance amoureuse. Et défié les tabous français, en montrant son argent.

 

(c) Michel Gurfinkiel, 2011

 

 


>>>>>>>>


 


EN LIBRAIRIE, LE DERNIER LIVRE DE MICHEL GURFINKIEL : « Israël peut-il survivre ? La Nouvelle Règle du Jeu ». 304 pages. Editions Hugo & Cie. 19,50 euros.  

 

POUR COMMANDER EN LIGNE:  

http://livre.fnac.com/a2649336/Michel-Gurfinkiel-Israel-peut-il-survivre 

OU 

http://www.amazon.fr/Israël-peut--survivre-nouvelle-règle/dp/2755602724/ref=sr_1_1?s=books&ie=UTF8&qid=1301322712&sr=1-1

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis