Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 08:30

 

 

Du printemps arabe au brouillard d'hiver

 Par Avraham Azoulay

Edito du leptithebdo pour © 2011 www.aschkel.info



 


A la lecture des grands titres de Yediot ou Haaretz, il y a de quoi se demander si notre Premier Ministre s'appelle Assad ou Kadhafi ! À entendre la radio Galey Tsahal ou Reshet Beth, il y a de quoi s’interroger : en quoi la situation en Israël est-elle comparable à celle de l'Égypte ou de la Tunisie ? À force d'écouter les journalistes bien pensants s'auto-flageller et accuser notre pays d'immobilisme face aux demandes extravagantes du monde arabe et de l'Occident, on pourrait croire qu'une fois livrée aux coyotes, la terre promise deviendrait enfin un havre de paix pour tout le monde, en tous cas pour les minorités de gauche.

 
Pourtant, vue la situation ambiante, pas besoin de calculatrice. À partir de combien de morts massacrés, un pays est-il condamnable pour « crimes de guerre »?


Mille deux cents hommes éliminés - femmes, enfants et vieillards syriens : n’est-ce pas
suffisant ? Même notre gauche, alarmée par tout ce qui respire en terre sainte, accompagnée par nos ONG israéliennes financées par l’Europe, n'a pas encore été émue par ce dossier. Cette situation tragique soulève en nous quelques questions : Quand Tsahal envoie ses commandos arraisonner la flottille du « Marmara », en situation de légitime défense qui abattent neuf terroristes – et non neuf cents, pourquoi les médias internationaux réagissent-ils immédiatement en réclamant une enquête internationale ? Pourquoi faut-il, après la riposte à Gaza, après des années de bombardements sur nos civils, être épinglés par un rapport Goldstone? Expliquez-moi aussi ce que veut dire « nous garantissons la sécurité d’Israël », des mots si vite dits, par ceux qui veulent nous jeter en pâture aux dirigeants du Hamas et de la Syrie ?


Les interrogations ne manquent pas, mais ce qui est sûr, à voir les bouchers qui dirigent les
populations voisines, c’est qu’il n’y a aucune illusion à se faire... ni pour la « paix », ni pour les conseils avisés de l'Occident avec ses conférences piégées ou déclarations superficielles.


Sans notre foi en D., en notre force militaire, et notre regard averti, nous ne pourrions subsister dans cette jungle irrationnelle et sanguinaire. Notre prudence vaut mieux que toutes les recommandations de nos « amis » pressés de boucler le dossier du fameux conflit israélo-palestinien. Nos frontières actuelles sont déjà menacées, et voilà qu'après les nations, les présidents unis voudraient encore les réduire et les fragiliser ! Adieu Tunisie, Égypte, Liban, Yémen, Lybie, Syrie... le mouvement enclenché va produire la situation inverse de l’Union Soviétique : un monde de Frères musulmans prônant l’obscurantisme, avec un seul but, conquérir la planète entière, et soumettre tout l’univers à sa dictature islamiste.


Pour notre part, en Israël, nous savons nous défendre, mais pour les autres, nous les aurons avertis ! Le printemps arabe est en train de virer à un brouillard annonçant un hiver très rude, très long, qui s’étend lentement mais sûrement à toute l’Europe.


Pas besoin cette fois-ci d’envoyer des explorateurs, même le brouillard épais qui plane depuis six mois, ne réussit pas à masquer le danger… La carte du nouveau monde, pas le meilleur, se dessine déjà sous nos yeux, mais notre attachement à notre terre nous guidera, comme toujours, vers la meilleure voie.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis