Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 avril 2011 7 10 /04 /avril /2011 16:51

Alors que le secrétaire de la Ligue Arabe, Arm Moussa, a le brave culot de demander une "zone d'exclusion aérienne" au-dessus d'Israël, suite aux crimes de guerre délibérés du Hamas, le calme n'est toujours pas assuré place Tahrir, où une seconde vague révolutionnaire est dans les tuyaux...

 

Par REUTERS 
10.04.11
   

Les généraux qui règnent en Egypte depuis la chute d'Hosni Moubarak le 11 février dernier ont affirmé samedi qu'ils étaient prêts à recourir à la force pour mettre fin aux contestations menées sur la place de Tahrir. Des sources médicales signalent la mort de deux personnes.



PHOTO: REUTERS , JPOST

Dimanche, des manifestants étaient encore présents sur la place et scandaient "révolution, révolution".


Samedi, La police et des soldats ont utilisé des tasers et des matraques pour tenter de disperser les manifestants.


Cela n'a pas empêché des centaines de personnes à continuer de défier l'autorité militaire et à rester sur les lieux, rejoints par des milliers d'individus samedi.


Ils demandent à ce que le pouvoir soit détenu par la population. Ils appellent aussi à la démission de Mohamed Hussein Tantawi, à la tête du Conseil militaire.


"Conseil militaire corrompu"

 

"La place Tahrir sera évacuée avec la force et la fermeté que cela exige pour qu'une vie normale puisse reprendre son cours" a affirmé Adel Elmarah, un des généraux du Conseil militaire au pouvoir, lors d'une conférence de presse.


L'armée est prise pour cible par un noyau dur des manifestants. Selon eux, elle comploterait avec le reste du réseau de Moubarak.


"Le Conseil militaire est en partie corrompu car il est rempli de chefs qui ont profité des largesses de Moubarak pendant 30 ans et qui ont ainsi volé le peuple égyptien", affirme Abdullah Ahmed, un manifestant de la place Tahrir de 45 ans.


Répondant à la menace de Elmarah, un manifestant affirme que "s'ils utilisent la force, nous aussi le ferons. Ce n'est pas la Libye ici où l'armée pourrait nous attaquer comme elle veut."

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis