Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 juillet 2011 3 20 /07 /juillet /2011 13:55

MEMRI Middle East Media Research Institute

Dépêche     fr. n° 266

Avec le soutien de la Fondation pour la mémoire de la Shoah

Les Juifs dépeints comme des trafiquants d´organes prêts à mutiler leurs enfants pour des shekels

Voir les extraits vidéo sur MEMRI TV :


http://www.memri.org/clip/en/0/0/0/0/0/0/3037.htm


Ci-dessous des extraits d´un sketch diffusé sur la chaîne égyptienne Mehwar le 17 juillet 2011 :

Présentatrice : "Les Juifs font du commerce avec tout, donc évidemment, ils n´ont pas oublié le trafic d´organes"

Une actrice égyptienne : Les Juifs font du commerce avec tout, donc évidemment, ils n´ont pas oublié le trafic d´organes. J´ai récemment vu quelqu´un marchander un pancréas pour faire une économie de cinq shekels.

Début du sketch.

Grand-père juif : Qu´est-ce que cette étrange nouvelle ?

Elisha, le petit-fils : Papy, pourquoi es-tu aussi surpris ?

Grand-père juif : Avec une nouvelle pareille, même un glouton comme toi arrêterait de manger.

La petite-fille : De quelle nouvelle tu parles, papy ? Ce journal date d´hier.

Grand-père juif : C´est ce qui est étrange. Il date d´hier et je ne la remarque qu´aujourd´hui. Cette info vaut 100.000 shekels.

Elisha, le petit-fils : Je lis une info sur la Knesset. Combien vaut-elle, papy ?

Grand-père juif : Tais-toi. Quelqu´un voudrait acheter un rein pour 100.000 shekels.

"Un rein pour 100 000 shekels ?! Et combien pour le cadavre intégral ?"

Elisha, le petit-fils : Un rein pour 100 000 shekels ?! Et combien pour le cadavre intégral ?

Grand-père juif : Fais le calcul - combien pour un foie, combien pour un pancréas, une rate, un cerveau, et une bouche ?

Elisha, le petit-fils : Le cerveau doit être calculé séparément.

Grand-père juif : Parle pour toi. Ton cerveau ne nous vaudrait pas même un shekel.

Elisha, le petit-fils :< /SPAN> Je sais...

La petite-fille : les idiots gagnent bien leur vie... Finissons le repas.

Grand-père juif : Qu´est-ce que tu racontes ?! Ne sommes-nous pas censés aider quelqu´un qui est malade ?

Elisha, le petit-fils : Pourquoi devrions-nous l´aider, papy ?

"Il prendra le rein, on prendra l´argent, et tout le monde sera content"

Grand-père juif : Parce que nous en profiterons aussi. Tout le monde y gagnera. Il prendra le rein, on prendra l´argent, et tout le monde sera content. Vous êtes partants ?

Elisha, le petit-fils [désignant sa soeur] : Si elle veut, elle peut y aller.

La petite-fille : Que veux-tu dire ? Tu veux vendre mon rein ?

"Les enfants, vous êtes encore jeunes. Qu´allez vous faire avec deux reins ?"

Grand-père juif : Les enfants, vous êtes encore jeunes. Qu´allez vous faire avec deux reins ?

La petite-fille, à l´oreille de son frère : Laisse-moi te dire quelque chose, Elisha. Et si on [vendait le rein] de papy Shimon ? C´est un vieil homme. A quoi lui sert son rein ? On ferait mieux de prendre l´argent et de s´amuser avec.

Elisha, le petit-fils : Non, c´est son rein. Il peut faire ce qu´il veut avec.

La petite-fille, à l´oreille de son grand-père : Ecoute, papy. Qu´Elisha vende son rein. Il est jeune, à quoi lui sert son rein ? On ferait mieux de prendre l´argent et de s´amuser avec. Jouons à pile ou face, et assurons-nous bien que cet idiot perde.

Grand-père juif : Elisha, et si on jouait à pile ou face ? Celui qui gagne vend son rein.

Elisha, le petit-fils : D´accord.

Grand-père juif : Tu es un bon garçon, Elisha. Pile ou face ?

Elisha, le petit-fils : Tu me prends pour un idiot ? Pile, bien sûr.

Le grand-père et la petite-fille : Pile !

Elisha, le petit-fils : J´ai gagné !

Le grand-père et la petite-fille : Félicitations.

Elisha, le petit-fils : J´ai gagné un rein.

Le grand-père et la petite-fille : En fait, tu as perdu un rein.

Elisha, le petit-fils : Dieu merci dans tous les cas.

[...]

Pour adresser un email au MEMRI ou faire une donation, écrire à : memri@memrieurope.org.

Pour consulter l´intégralité des dépêches de MEMRI en français et les archives, libres d´accès, visiter le site www.memri.org/french.

Le MEMRI détient les droits d´auteur sur toutes ses traductions. Celles-ci ne peuvent être citées qu´avec mention de la source.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis