Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 mars 2012 6 10 /03 /mars /2012 23:49

 

LibyanRebel (Copier)

SA-7 russe porté à l'épaule


Le Jihad Islamique a poursuivi l’escalade de ses attaques sur une dizaine de villes et villages israéliens, samedi, tirant plus de 135 roquettes, au second jour de leur prise de revanche pour l’élimination ciblée de Zuheir Al-Qasi, chef des Comités populaires de la Résistance à Gaza, avant qu’il ne soit en mesure de perpétrer son second attentat terroriste depuis le Sinaï. Les volées de roquettes, samedi 10 mars, comprenaient des tirs effectués par des lanceurs de roquettes Grads multiples, montés sur des véhicules et des roquettes anti-aériennes SA-7, la version russe du Stinger américain, transférés clandestinement depuis la Libye.

 

L’armée israélienne tenait discrètes ces opérations visant à réprmier ces attentats, bien que le Chef de l’Etat-Major, le Lieutenant-Général Benny Gantz ait promis de frapper sévèrement. Autant Gantz que le Ministre de la Défense Ehud Barak, qui ont fait le tour des localités affligées ont averti que le cycle actuel de tirs de missiles depuis Gaza n’était pas prêt de se terminer. Barak a ajouté que la menace d’un autre attentat depuis le Sinaï n’était pas non plus levée.

 

 

En prévision de la poursuite de l’escalade, une batterie anti-missile Dôme de Fer a été postée à Ashdod, samedi dans la nuit. On estime que les deux batteries présentes à Beersheva et Ashdod ont intercepté près de 30 roquettes palestiniennes entrantes. Le commissaire de police Yohanan Danino a élevé l’alerte terroriste à l’ensemble de la nation, à un niveau en-dessous de l’alerte maximale, alors que le sud d’Israël demeure au stade de préparation le plus haut, face à la continuation des tirs de barrage de missiles.

 

Les écoles de Beersheva (la septième ville israélienne par ordre d’importance, avec 200 000 habitants), Ashkelon, Ashdod, Gan Yavneh, Netivot, Kyriat Gat et Ofakim seront fermées dimanche, jusqu’à plus ample information, maintenant des centaines de milliers d’enfants des écoles à la maison, près des abris contre les bombes.

 

Les citoyens ont reçu du Commandement intérieur un numéro d’appel en urgences : 1207.

 

Les frappes aériennes israéliennes ont tué 15 combattants palestiniens en deux jours – tous terroristes. Douze étaient des membres des unités lance-missiles du Jihad Islamique ; le reste, des opérateurs des Comités populaires de la Résistance. La dernière des huit attaques de l’air force a frappé l’équipage d’un lanceur de missiles dans le nord de Gaza à Beit Hanun samedi soir.

 

Jusqu’à présent, bien que 18 civils aient été blesses, il n’y a aucune perte humaine ni de frappe directe contre des maisons ou des bâtiments israéliens.

 

Cependant, les terroristes élargissent constamment leur rayon d’action contre les localités à leur portée en se procurant de l’armement de plus en plus sophistiqué.

 

 

En même temps, les sources militaires de Debkafile révèlent que les dirigeants israéliens retiennent, cette fois, Tsahal de mener une offensive de grande envergure pour soulager un million de civils vivant sous un harcèlement intermittent depuis plus d’une décennie, à cause de trois types de considérations :

 

 

1.  Washington est impliqué dans un cycle de diplomatie secrète, par le biais de la Junte militaire égyptienne, afin d’obtenir un cessez-le-feu avant que l’escalade de la violence n’aille plus loin –et Israël ne soit contraint d’employer des mesures plus effectives pour l’arrêter. L’Egypte essaie secrètement de forcer le Jihad Islamique palestinien de mettre un terme à ses tirs de missiles, sans obtenir le moindre résultat. Ce n’est pas très surprenant, étant donné que ce groupe palestinien a été créé par l’Iran qui le finance et lui fournit des armes.


2.  Le Commandement de Tsahal a été pris par surprise par les représailles extrêmes déclenchées par la mort du Chef des Comités Zuheir al-Qaisi, l’un des planificateurs de l’embuscade terroriste d »août 2011, qui a tué 8 Israéliens près de la frontière israélienne avec le Sinaï égyptien. La veille de cette élimination, deux obus de mortiers ont été tirés de Gaza et, avant cela, les tirs de missiles sont allés, tout le temps, en s’amenuisant.

 


3.   La Force aérienne israélienne est contrainte  d’être beaucoup plus prudente, alors que différents groupes palestiniens, y compris le Hamas, ont obtenu de la Libye, de vastes quantités de lance-missiles anti-aériens SA-7 portables à l’épaule (des Systèmes de Défense Aérienne Portables par un Homme, ou MANPADS) qui sont la version russe du Stinger américain. Les chasseurs aériens israéliens doivent d’abord détruire ces roquettes avant qu’ils ne regagnent la main libre pour des opérations anti-terroristes dans l’enclave dirigée par le Hamas.

 

La semaine dernière, à cause de cette nouvelle menace, on a demandé aux lignes aériennes commerciales israéliennes de cesser de faire voler des avions âgés à turbopropulseurs ATR 72 et ATR 42, parce que les engins anti-missiles « C-Music » équipés de détecteurs haute-technologie et d’ordinateurs sont conçus pour les avions- alors que ces vieux chevaux de travail n’en disposent pas.

 

L’armement avancé affluant dans la Bande de Gaza depuis la Libye, au cours des six derniers mois est devenu de plus en plus important dans la guerre terroriste que les terroristes palestiniens mènent contre Israël depuis la Bande de Gaza. Qui plus est, Téhéran a fourni aux extrémistes de Gaza sous ses auspices ses propres roquettes Fajr, qui peuvent atteindre Tel Aviv.

 

 

missile Fajr

 

http://www.debka.com/article/21814/

 

Adaptation : Marc Brzustowski.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Ilhes 11/03/2012 23:00

Mépriser ses ennemis n'est pas une bonne tactique.

Roberto 11/03/2012 11:46

Pauvre Hamas. Des débiles profonds qui envoient chaque jour, chaque nuit des engins sur Israél, pour tuer sans distinction, pour détruire, pour faire le maximum de dégâts. Quand les Israéliens
ripostent avec une précision chirurgicale, quand ils atteignent précisément les hommes a abattre, les Palestiniens, crient, se roulent par terre, se frappent le visage, et en appellent à la
communauté internationale pour supplier pour un cessez le feu. Mais à qui a t'on à faire, à des malades, à des fous. Une attitude d'enfants gâtés, incapables de maîtriser les leurs, et qui pleurent
à chaque riposte. Mais comment des gens pareils peuvent prétendre à un état. Ils ne sont pas capables de grand chose à part se faire dorer la pilule au soleil, en égrainant leur collier de perles,
et en attendant les aides Internationales. Quatre ou cinq femmes, quinze à vingt enfants, si ce n'est plus, et ils pleurnichent. Qu'ils se lèvent le matin, et qu'ils aillent au boulot, comme nous
le faisons nous mêmes. Nous élevons, nous éduquons, et nous instruisons nos enfants, et eux rien, ils mendient et revendiquent. Il ne faut rien leur donner, tout juste le droit de se taire.

muller 11/03/2012 09:31

Bonjour,on voit bien QUI! est l agresseur!. Tout cet argent et cette force de travail utilisés pour tuer des braves gens , des enfants , des femmes et des viellards serait mieux utilisée pour
nourrir et travailler et faire fructifier leur terre ; reflechir pour construire leur pays qu on leur a donné!. ISRAEL ne tombera pas dans leur piege de compromission!ISRAEL n utilise pas toutes
ses forces capables d exterminer en un rien de temps toutes ces crapules qui jouent les provocateurs pour se faire plaindre par la communauté internationale! ISRAEL est est droit et magnanime!

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis