Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 décembre 2010 4 02 /12 /décembre /2010 13:54

 

http://www.israel7.com/2010/12/femmes-terroristes-de-seconde-zone/

 

Elles sont des citoyennes de seconde zone : elles ne peuvent pas voyager à l’étranger sans la permission d’un homme, ne peuvent pas prendre le volant, ou encore occuper un emploi en contact direct avec des hommes. Comble de l’ironie : elles sont également considérées comme des sous-fifres sur le terrain du terrorisme. C’est en tout cas la conclusion des autorités saoudiennes après l’arrestation de 13 femmes, le 27 novembre dernier, membres d’Al-Qaïda. La justice du royaume saoudien a décidé de limiter leur implication à une simple aide logistique.

Conclusion difficilement compréhensible quand on sait que justement les femmes occupent de plus en plus un rôle de premier plan sur le terrain du terrorisme. Les services de sécurité mondiaux sont aux aguets: le phénomène des « veuves noires » est en plein essor. En Russie, les terroristes suicidaires de sexe féminin ont fait leur apparition en 2003, et sont responsables de la mort de 35 personnes dans le métro de Moscou en 2009.

Israël a croisé douloureusement leur chemin dès le début des années 2000. Wafa Idris est la première femme palestinienne à se faire exploser dans une rue de Jérusalem en 2002. Le chef « spirituel » du mouvement terroriste du Hamas, cheikh Ahmed Yassine, est même allé jusqu’à donner le « feu vert » aux femmes pour prendre en charge, elle-même, des attaques.

De son côté, Al-Qaïda concentre ses efforts dans le recrutement des femmes pour répandre la terreur en Afghanistan et à travers le monde. Et en Arabie Saoudite, pas moins qu’ailleurs, les femmes sont de plus en plus attirées par les idéologies extrêmes qu’elles voient comme un moyen d’affranchissement : « Elles ont le temps, l’argent, l’accès à Internet et l’éducation pour être gangrénées par les idéologies les plus violentes », explique Thomas Lippman, expert sur le royaume saoudien. Ainsi les 13 femmes récemment arrêtées font partie de 19 cellules terroristes affiliées à Al-Qaïda, démantelées ces huit derniers mois. Et elles ne sont pas les dernières. Il serait temps que le royaume se mette à la page.

par Hélène Pagès

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis