Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mai 2013 1 20 /05 /mai /2013 10:44

Affaire Al-Dura : Israël met en cause le journaliste Charles Enderlin

 

http://www.franceinfo.fr/decryptage/l-histoire-du-jour/l-histoire-du-jour-aod-994293-2013-05-20

LE LUNDI 20 MAI 2013 À 07:50

Benyamin Netanyahu critique le correspondant de France 2 en Israël. Au nom de la "vérité", il lui demande de corriger un reportage tourné il y a treize ans. Depuis septembre 2000, l'affaire Al-Dura oppose le journaliste et ses détracteurs.

Charles Enderlin présente sa version des faits sur ce fameux reportage dans son livre © Maxppp

Depuis le 30 septembre 2000, ce reportage provoque un bras de fer. Les images ont fait le le tour du monde : nous sommes dans la bande de Gaza, pendant la deuxième Intifada. Un Palestinien de 12 ans, Mohammad Al-Doura, est pris sous les tirs croisés des soldats israéliens et des combattants palestiniens. Il est terrifié. Il se réfugie dans les bras de son père, et il meurt, devant la caméra de France 2. 

Dans un premier temps, Israël s'excuse pour la mort de l'enfant. Puis les autorités changent d'avis. Elles affirment que les combattants palestiniens sont responsables de sa mort. Et depuis hier, ellesclament que Charles Enderlin, le journaliste France 2, a donné une fausse version des événements. C'est le résultat d'un rapport commandé par Benyamin Netanyahu. Que dit-il ? Que Mohamad Al-Dura n'a pas été tué : "le visionnage des scènes non montées montre que dans les scènes finales, qui n'ont pas été montrées par France 2, on voit l'enfant vivant (...) Il y a de nombreuses indications selon lesquelles ni le père ni l'enfant n'ont été touchés". La commission ne dit pas comment elle s'est procurée ces images non diffusées. Pour le premier ministre israélien, une chose est sûre : selon Benyamin Netanyahu, le reportage a servi " d'inspiration et de justification au terrorisme, à l'antisémitisme et à la déligitimation d'Israël". 

Ce n'est pas du tout la première fois que Charles Enderlin est attaqué. Depuis plusieurs années, en France, Philippe Karsenty, le fondateur d'un site d'observation des medias, Media-Ratings, accuse le journaliste de "supercherie". Selon lui, le reportage n'est qu'une "série de scènes jouées". Le reporter poursuit Philippe Karsenty pour diffamation. Après plusieurs épisodes judiciaires, la Cour d'appel doit finalement se prononcer cette semaine. 

Le gouvernement israélien a choisi ce moment pour lancer ses accusations. Charles Enderlin répond sur son blog. Il dénonce une "enquête unilatérale", et il souligne plusieurs points importants. D'abord la commission d'enquête ne l'a pas contacté. Elle n'a pas non plus sollicité France 2, ni le caméraman palestinien qui a filmé la scène. Elle n'a pas non plus interrogé le père de l'enfant, Jamal Al-Dura. Ensuite, Charles Enderlin s'étonne : pourquoi le rapport israélien ne mentionne-t-il pas l'hospitalisation de Jamal Al-Dura en Jordanie, et la visite du roi Abdallah qui était venu à son chevet ? Le reporter répète ce qu'il a déjà dit. Il est prêt à participer à une enquête, à condition qu'elle soit indépendante. 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

robert haim 20/05/2013 16:02

Ce salopard d'enderlin qui habite en israel est un juif renegat qui exploite l'antisemitisme Français bien connu par des mises en scènes passees pour des scoops pour alimenter sa soi-disant
notoriete de journaleux,alors que c'est un mediocre nul qui aurait du etre mis immédiatement hors d'etat de nuire plus longtemps,et le renvoyer en France lui et sa famille profiteurs des bienfaits
que lui procure notre vraie democratie a l'encontre de cette democratie francaise qui n'a en fait pas fini avec la royaute et ses privilèges toujours en cours par ces merveilleux présidents
Français tels que de gaulle,mitterand,chirac,sarkozy et qui continue sur la meme voie par hollande qui octroie a sa copine qui n'est pa sa femme ni premiere dame de France a qui il adjoint du
personnel et un bureau a l'Elysee et voyages aux frais des
francais qui eux sont dans la precarite.

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis