Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 mai 2012 3 09 /05 /mai /2012 10:51
Freddy Eytan : « ¨poussé par l’extrême-gauche, le gouvernement Hollande pourrait reconnaître le Hamas »
Publié le : 8 mai 2012

Diplomate, ancien ambassadeur d’Israël et écrivain, Freddy Eytan est un fin analyste des relations entre la France et Israël. Depuis 2005, il dirige le Centre des Affaires Publiques et de l’Etat de Jérusalem (Cape). Il nous livre ses observations au lendemain de l’élection de François Hollande.
Print Friendly

Le P’tit Hebdo / JSSNews : Que vous inspire l’élection de François Hollande ?
Freddy Eytan : 
Il va de soi que dans les milieux diplomatiques israéliens, il aurait été préférable que Nicolas Sarkozy soit réélu.

Lph : Pourquoi ?
F.E : 
Il avait réussi avec sagesse à ne pas conditionner les relations bilatérales entre la France et Israël à des avancées dans le processus de paix. Sa politique pragmatique a permis d’entretenir de bonnes relations entre les deux pays. Elle a fait ses preuves dans des domaines fondamentaux tels que l’Iran ou le combat contre le terrorisme international.

Je ne crois pas que François Hollande continuera sur la voie que Nicolas Sarkozy a initiée.

Inscrivez-vous à la newsletter de JSSNews

Lph : Qu’est-ce qui vous permet de l’affirmer ?
F.E : 
François Hollande a déjà annoncé qu’il mènerait une politique étrangère beaucoup moins solidaire des pays occidentaux. Preuve en est sa décision de retirer les troupes françaises d’Afghanistan. Par ailleurs, pour des raisons économiques pures, la France pourrait redevenir un marchand de canons : du pétrole contre des armes.

Lph : On parle de Laurent Fabius au Quai d’Orsay. Qu’en pensez-vous ?
F.E : 
Laurent Fabius est un ami d’Israël. En 1988, alors qu’il était premier ministre, il a reçu son homologue israélien, Shimon Peres. En fait, les gouvernements de gauche en France ne se sont jamais entendus avec les gouvernements de droite en Israël. Netanyahu ayant toutes les chances d’être reconduit en septembre, il y aura inévitablement des incompatibilités avec le gouvernement français.

Par ailleurs, François Hollande n’étant pas expérimenté en politique étrangère, c’est le Quai d’Orsay qui jouera le rôle principal.

Lph : Comment voyez-vous la politique française au Proche-Orient dans les prochaines années ?
F.E : 
Il n’y aura pas de changement fondamental dans la politique. Je pense, en revanche, que le climat, les priorités, le ton ne seront plus les mêmes. Les Socialistes feront tout pour faire avancer la création d’un Etat palestinien, ils auront une démarche beaucoup moins tournée vers la sécurité et les intérêts d’Israël. Le programme du Parti Socialiste formule des demandes très inquiétantes pour Israël : Jérusalem, capitale du futur Etat palestinien; arrêt de la  »colonisation » et positionnement d’une force internationale dans la vallée du Jourdain.

Poussés par l’extrême-gauche, ils pourraient même, je le crains, reconnaître le Hamas. On a vu de quoi cette partie de l’échiquier politique était capable : flottille, envoi de personnalités anarchistes, etc.

Lph : Vous êtes plutôt pessimiste ?
F.E : 
Je dirais réaliste. Il faut aussi être conscient que la France ne jouira apparemment plus de l’influence qu’elle avait jusqu’à maintenant, ni au Proche-Orient, ni en Europe d’ailleurs où Merkel et Cameron ont affiché leur soutien à Sarkozy pendant la campagne.

La politique française s’annonce très mesurée, plus repliée sur les problèmes internes et fortement dépendante de ses intérêts économiques.

Propos recueillis par Guitel Ben-Ishay – Le P’tit Hebdo –

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis