Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 avril 2010 4 08 /04 /avril /2010 11:44

 

 

Gaza et les "bien-pensants..."

 

http://www.desinfos.com/spip.php?page=article&id_article=17944

Hélène Keller-Lind

dimanche 4 avril 2010



France, Royaume Uni et États-Unis mettent sur pied d’égalité les tirs du Hamas sur des civils israéliens et les répliques ciblées israéliennes et confondent Judée Samarie et Bande de Gaza

Point de presse au Quai d’Orsay du 2 avril :

Question : « Avez-vous des commentaires sur le bombardement par l’armée israélienne de Gaza ? »
Réponse : « Notre position est double. Tout doit être mis en œuvre pour éviter les tensions, pour apaiser les tensions lorsqu’elles se produisent et pour que la situation sur le terrain soit calme. C’est notre préoccupation. Deuxièmement, il va de soi que nous continuons à travailler, à être mobilisés pour la reprise d’une dynamique de paix. C’est cela qui est important, c’est ce qui doit prévaloir aujourd’hui. Il est évident que toute initiative susceptible de faire monter la tension n’est pas opportune, n’est pas la bienvenue, pas constructive par rapport à l’objectif qui est le nôtre, qui est celui de l’Europe, qui est celui des Nations unies, qui est celui de nos partenaires américains qui sont particulièrement mobilisés. Le président de la République en a encore parlé à Washington il y a quelques jours. La priorité est de faire redémarrer le processus de paix. Dans ce cadre-là, toute tension pouvant surgir ne contribue pas à cet objectif. »

Point de presse au Département d’Etat américain du 2 avril 

A propos du Moyen-Orient, Philip J. Crowley, sous-Secrétaire d’État, :
« Les Israéliens ont droit à l’auto-défense mais, finalement la solution ne sera pas militaire, il faut parvenir à des négociations de proximité. »

Foreign Office britannique le 2 avril : 
Déclaration du Foreign Office reprise par la presse britannique : « les frappes de ce jour et l’escalade de la violence à Gaza et au Sud d’Israël cette dernière semaine nous inquiètent. Nous encourageons les Israéliens et les Palestiniens à concentrer leurs efforts sur des négociations et à entamer des conversations de proximité préconisées par les États-Unis. » Les médias britanniques soulignent souvent que des tracts ont été largués par les forces israéliennes près des cibles qui allaient être frappées pour que les populations civiles palestiniennes s’éloignent et qu’il n’y ait pas de victimes 


On appréciera les nuances...Pour la France, le mot d’ordre est « apaisons, apaisons, » et peu importe que près de 40 roquettes aient été tirées depuis la Bande de Gaza sur les populations civiles du sud d’Israël en mars. Il n’y a pas eu de victimes, rétorquerons certains, oubliant déjà cet ouvrier thaïlandais de 30 ans tué le 18 mars dernier. D’ailleurs, quand bien même...comment quiconque pourrait « comprendre » que des populations soient ainsi soumises à des tirs « au petit malheur la chance »...Ce qui en clair signifie courir aux abris dès que retentit une sirène qui ne laisse que bien peu de temps à ceux qui se trouvent à l’extérieur ou même dans des pièces non sécurisées de leur logement... Israël a donc répliqué par des frappes ciblées sur des objectifs militaires comme des caches d’armes et avertit le Hamas.

Les Américains reconnaissent le droit à l’auto-défense d’Israël, ce qui est un minimum, mais cela est dit.

Quant aux Britanniques, ils parlent en premier lieu de la « violence à Gaza, » citant en second celle qui frappe « le sud d’Israël, » alors que la séquence des événements est l’inverse, ceci provoquant cela. La nature des violences n’est d’ailleurs pas la même, la violence palestinienne frappant des populations civiles au hasard, les répliques israéliennes prenant pour cible des objectifs militaires après que la précaution ait été prise d’avertir la population, ce qui est suffisamment exceptionnel pour être souligné.

Tous mélangent d’une manière surprenante ce qui est pourtant bien différent. En effet, ces « négociations de proximité » que refuse pour l’heure Mahmoud Abbas, prétextant des constructions à Jérusalem Est qui, jusqu’ici n’avaient jamais été présentées comme obstacle à de telles négociations, ne sauraient concerner la Bande de Gaza où règne le mouvement terroriste du Hamas. Ces fins experts ignoreraient-ils que le Hamas a arrêté, torturé, assassiné des membres du Fatah dans la Bande de Gaza ? Ont-ils oublié ces faitsexactions qui ne sont pas isolées ?Dans ces conditions, comment des négociations avec les tenants du Fatah en Judée Samarie pourraient-ils avec un quelconque effet sur ce que font le Hamas ou ses acolytes dans la Bande de Gaza ? 

Les anti-israéliens, à l’humanisme sélectif, qui ne déplorent pas les luttes fratricides dans la Bande de Gaza s’indignent que le Vice-premier ministre israélien mette en garde le Hamas. Selon eux,Israël menacerait « le Hamas d’une nouvelle opération punitive. »

On sait que les centaines de tirs semblables en 2008, plus de 3.000 pour être précis, avaient provoqué l’opération Cast LeadOpération qui vaut à Israël d’être mis en accusation par le biais d’un rapport qui ne tient pourtant pas debout et ne résiste pas à un examen sérieux 

Alors, à quoi joue le Hamas qui contrôle parfaitement ce territoire ? Ne s’agirait-il pas de détourner l’attention de l’Iran, le maître à penser et fournisseur d’armes du Hamas ? Et ces conseils « d’apaisement » prodigués par des responsables qui n’hésitent pas à employer la violence en Afghanistan, par exemple, n’encouragent-ils pas le Hamas ?

Partager cet article
Repost0

commentaires

G
<br /> Israel ne serait pas un état digne de ce nom, s'il ne protéger pas ces populations des tirs de roquettes insessantes envoyées par le hamas. Les habitants de gaza peuvent dire merci tout les jours,<br /> d'avoir a faire a un état comme Israel, car, tout autre pays au monde, répliquerait d'un façon autre, que celle d'Israel. Pourtant, il serait temps de les faire taire une fois pour toutes,par<br /> quelques moyens dont dispose Israel,car les habitants du sud d'Israel, desirent vivre en paix, et ne plus avoir à courir dans les abris a tout moment.Shavoua tov Gerard David<br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> LE HAMAS FRAPPE AU HASARD N IMPORTE QUI EN ISRAEL HOMME FEMME OU ENFANT PEUT EN ETRE LA VICTIME ALORS ISRAEL DOIT FAIRE LA MEME CHOSE FRAPPER AU HASARD AVEC DE L ARTILLERIE ET PUIS CES GENS QUI<br /> DONNENT DES CONSEILS A ISRAEL DOIVENT BALAYER DEVANT LEUR PORTE QUE FONT ILS EN IRAK OU EN AFGHANISTAN AVEC LE LOT DE BAVURES CONNUES COMBIEN DE BAVURES RESTEES SECRETES ?<br /> <br /> <br />
Répondre

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis