Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 février 2012 5 03 /02 /février /2012 18:11
Ghalioun s'attend à ce que le Hezbollah retourne sa veste après la chute d'Assad

 

http://www.lorientlejour.com



olj.com | 03/02/2012

Burhan Ghalioun, chef du Conseil nation syrien, et Hassan Nasrallah, secrétaire général du Hezbollah.
Burhan Ghalioun, chef du Conseil nation syrien, et Hassan Nasrallah, secrétaire général du Hezbollah.
DANS LA PRESSE Les Alaouites doivent participer à la revolution pour être protégés, affirme le chef du CNS.

Le chef du Conseil national syrien (CNS), principal mouvement d'opposition syrienne, Burhan Ghalioun, a déclaré aujourd’hui au quotidien panarabe al-Hayat que les Alaouites doivent participer à la révolution syrienne pour être protégés.

 

Le 20 janvier dernier, des intellectuels alaouites syriens, dont des écrivains et des journalistes, avaient lancé dans un communiqué un appel "aux Syriens alaouites et aux minorités religieuses et ethniques qui redoutent les conséquences d’un éventuel effondrement du régime, à participer au renversement de ce pouvoir oppressif et à l’édification d’une nouvelle république basée sur l’État de droit et la citoyenneté". Parmi les signataires figurent la poétesse Racha Omrane, l’écrivain Rosa Yassine Hassan, l’actrice Louise Abdel Karim Ali, l’écrivain Samar Yazbek, le journaliste Yamen Hussein, ainsi que Hassan al-Khatib, Khawla Dounia et Firas Saad.

 

Le leader du principal mouvement d’opposition syrienne a également dit que le CNS accepterait d’entamer un dialogue avec les Iraniens "à condition que ces derniers publient un communiqué dans lequel ils reconnaissent les droits du peuple syrien, (la nécessité) d'un régime démocratique à Damas, et (la nécessité) de se débarrasser de l’actuelle dictature (syrienne)".

 

Cité par le quotidien panarabe, M. Ghalioun a enfin estimé qu’il s'attend à ce que le Hezbollah adopte, après la chute du régime de Bachar el-Assad, une position "complètement différente" de celle qu’il adopte aujourd'hui vis-à-vis de la situation en Syrie. "Le Hezbollah n'a qu'une option, celle de coopérer avec la Syrie (même après la chute du régime d’Assad) s'il veut devenir une force positive et non un groupe cherchant à saboter les régimes de la région", a affirmé l’opposant syrien.

 

Le leader du Hezbollah, Hassan Nasrallah, avait, lors d'une intervention télévisée en décembre dernier, déclaré son soutien sans équivoque au régime de Bachar el-Assad, un régime qu’il avait qualifié alors de "régime de la résistance" contre Israël. Il avait également critiqué le chef de l’opposition syrienne, Burhan Ghalioun, qui avait déclaré qu’en cas de chute du régime d’Assad, le nouveau pouvoir syrien reverrait drastiquement ses relations avec l’Iran et le Hezbollah. "Le soi-disant Conseil national syrien, formé à Istanbul, et son leader Burhan Ghalioun (...) se font concurrence pour présenter leurs lettres de créance aux Etats-Unis et à Israël", avait lancé Hassan Nasralllah à l’intention de M. Ghalioun.

 

Sur le plan de sortie de crise défendu par la Ligue arabe prévoyant la fin des violences et le transfert des pouvoirs de M. Assad à son vice-président, Farouk el-Chareh avant l'ouverture de négociations avec l'opposition, M. Ghalioun a affirmé que "Farouk el-Chareh ne sera pas le président du régime, mais plutôt une couverture pour le transfert de pouvoir". 

 

Mercredi soir, les négociations au Conseil de sécurité de l'ONU en vue d’adopter le plan de sortie de crise de la Ligue arabe se sont encore heurtées à l'intransigeance de la Russie, fidèle alliée du régime syrien.

 

 

Pour mémoire : Nasrallah sera tenu responsable de ses actes "devant les tribunaux révolutionnaires" syrien, avertit l'ASL

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis