Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 octobre 2012 4 25 /10 /octobre /2012 09:12
Impressions sur un débat de vice-présidents

par Daniel Pipes
12 octobre 2012

http://fr.danielpipes.org/blog/2012/10/debat-vice-presidents

Version originale anglaise: Impressions of the Veep Debate
Adaptation française: Anne-Marie Delcambre de Champvert

Soyez le premier de vos amis à indiquer que vous aimez ça.

Trois réactions au débat Joe Biden-Paul Ryan d'hier soir:

Prédominance du Moyen-Orient: Les points de vue du débat sur la politique étrangère ont porté presque exclusivement sur la Libye, Israël, la Syrie, l'Irak, l'Iran et l'Afghanistan. Le nom de Benyamin Netanyahou a été prononcé huit fois, beaucoup plus souvent que celui de toute autre personne à part Barack Obama et Mitt Romney. La crise de l'euro, la réélection récente de Hugo Chávez au Venezuela, et l'Inde tout cela a été passé sous silence, alors que les relations avec la Russie et la Chine ont été seulement suggérées indirectement. Le Moyen-Orient est devenu si chaotique, instable, et meurtrier que les politiciens américains sont des quasi-experts à ce sujet au point de nommer les vallées afghanes rivales qu'ils avaient visités. La région est également devenue partie intégrante de la décision de vote d'un électeur pour savoir pour qui voter à l'élection présidentielle. Que la Tunisie, la Turquie, la Jordanie, le Yémen, l'Arabie Saoudite et le Bahreïn ne soient jamais venus dans la conversation, tandis que l'Égypte et de l'énergie n'ont été mentionnés qu'une seule fois, souligne l'importance du bloc des questions ayant trait au Moyen-Orient.

Joe Biden expose sa conférence à Paul Ryan dans le débat des candidats pour la vice-présidence le 11 octobre 2012.

Le sourire satisfait de Joe Biden: En fait, ce n'était pas seulement le sourire - c'était aussi la fausse hilarité, les 82 interruptions de Ryan, le doigt pointé, l'arrogance étalée complaisamment, le fait de parler à l'auditoire comme à un enfant- qui a éclipsé tout le reste dans le débat. Il faudra attendre les quinze dernières minutes pour que Biden parle comme un être humain normal, et c'est alors qu'il est devenu tout à fait efficace. Avant cela, cependant, son détestable comportement pesait sur ce qu'il disait , laissant une impression fort déplaisante. En revanche, Ryan a parlé sérieusement et avec respect, même quand il décochait quelques flèches bien percutantes.

Le manque de principes: A seulement quelques exceptions près, les deux candidats (comme ce fut également le cas dans le débat présidentiel) sont restés à l'écart des principes, préférant argumenter pour montrer qui des deux était le gestionnaire le plus compétent. Ils le font sans doute à la poursuite des électeurs indépendants des Etats qui vont faire la différence [les «swing states», (les Etats balançoires, les Etats bascules, les Etats pivots) qui sont les Etats américains où aucun des deux partis ne domine dans le vote populaire (NDLT)], mais pour quiconque avait en vue la vraie direction qu'il faudrait pour ce pays, ces chiffres sans fin et les désaccords sur les petits faits cela signifiait que la discussion frôlait le fastidieux.

Thèmes connexes: Politique américaine Il est permis de reposter ou de faire suivre ce texte pour autant qu'il soit présenté dans son intégralité et accompagné de toutes les informations fournies à propos de son auteur, de sa date et son lieu de publication et de son URL originale.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis