Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 décembre 2010 3 08 /12 /décembre /2010 17:40
Incendie dans le Carmel : Lindenstrauss accuse
Par REBECCA ANNA STOIL 
08.12.10
digg del.icio.us facebook

Le service d'incendie et de secours d'Israël est le "maillon faible" des services d'urgence et la responsabilité ministérielle retombe sur les épaules de ministre de l'Intérieur Eli Yishai. Ce sont les conclusions du rapport cinglant du contrôleur d'Etat Micha Lindenstrauss rendues publiques mercredi.


PHOTO: AP , JPOST

Selon Lindenstrauss, le document est "un rapport très sérieux qui témoigne de la gestion totalement inacceptable, surtout de la part des décideurs au niveau gouvernemental". Et de poursuivre : "Je mets en garde le gouvernement et le Premier ministre en ce qui concerne les failles persistantes dont la gestion incombe au ministère de l'Intérieur et au ministre qui le dirige".

"Il est nécessaire d'arrêter immédiatement de traîner les pieds en ce qui concerne les services d'incendie, et de rejeter la responsabilité d'un ministre à un autre. Les ministres concernés par la question - à commencer par le ministre des Finances et le ministre de la Défense responsable de l'Autorité nationale de secours - devront unir leurs efforts afin de mettre à exécution sans délai la décision du gouvernement de créer une Autorité nationale des incendies et des secours chargée de la gestion des pompiers. Une initiative qui aurait du déjà être mis en place."

Dans le rapport, qui a compilé des informations allant de l'année 2007 à 2009, le contrôleur d'Etat a noté que le ministre de l'Intérieur Eli Yishai avait averti le gouvernement du fonctionnement déplorable des services d'incendie et de secours. Un fait qui n'amoindrit en rien la part de responsabilité de Yishai ou de son prédécesseur, le député Meir Sheetrit (Kadima) dans le tragique incendie qui a couté la vie à 42 personnes prises au piège dans l'enfer des flammes du Carmel.
Réaction immédiate du ministre de l'Intérieur. Yishai a tenu une conférence de presse dès la publication du rapport. Selon lui, la tragédie est la responsabilité de tout le gouvernement. S'il a bien rempli son rôle en avertissant le gouvernement que des incendies pourraient se transformer en catastrophe naturelle, il affirme ne pas être "celui qui prend les décisions." Et d'ajouter que "ces failles sont celles de tous les gouvernements qui se sont succédés".

"La situation s'est empirée depuis la seconde guerre du Liban !"

Ce rapport fait suite aux conclusions rendues publiques par le Contrôleur d'Etat en juillet 2007. Lindenstrauss avait évalué à l'époque le fonctionnement des services de lutte contre les incendies au cours de la deuxième guerre du Liban. Conclusions du rapport de l'époque : des problèmes de déploiement des services et un manque d'équipements et de véhicules. Non seulement ces failles n'ont pas été comblée explique Lindenstrauss mais la situation s'est au contraire aggravée.

"Malheureusement, il semble évident que les services d'incendie, dont le fonctionnement était déplorable, n'ont pas été améliorée depuis la seconde guerre du Liban. Et ce, en dépit de nos mises en garde répétées par le passé", dénonce t-il. "En fait, la situation a empiré. Cela pourrait causer un préjudice grave à l'ensemble des services de secours et d'urgence et générer des pertes humaines dramatiques."

Et de poursuivre : "La plupart des leçons de la Seconde Guerre du Liban n'ont pas été entendues, les erreurs n'ont pas été corrigées, et une fois de plus, nous pouvons citer le manque de coordination entre les autorités gouvernementales et toutes les défaillances qui ont concouru à l'ampleur de la tragédie ." a ajouté le Contrôleur de l'Etat, prévoyant que« le présent rapport, malheureusement, ne sera pas le dernier d'une série de rapports sur des sujets douloureux si les responsables ne sont pas immédiatement connaître son leçons. "

Le ministère de la Défense a remercié le contrôleur d'Etat pour la publication du rapport et a promis que le ministère " prendra acte des conclusions du rapport et de ses recommandations".

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis