Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 mars 2010 2 09 /03 /mars /2010 12:39

 aldoMM  Cliquez sur la photo pour lire d'autres analyses


 

Interview par Max SEMORY d'Aldo-Michel MUNGO  pour aschkel.info et Jerusalemplus.pour

 

  logoaschkel.info.PNGlogolessakele

 




Max SEMORY

Aldo-Michel MUNGO, merci d’être avec nous aujourd’hui sur l’antenne de jerusalemplus.tv.

Vous êtes analyste en géostratégie, ancien militaire et vous dirigez la rédaction d’un magazine militaire « Carnets de vol ». 

Vous êtes un homme d’idées, un esprit très critique mais votre passé de soldat vous a ajouté un volet d’homme d’action et de stratège, lequel vous permet d’analyser les conflits de ce monde avec l’œil d’un Clausewitz moderne.

Le monde actuel, pour vous, c’est pratiquement celui d’Huntington avec son conflit de civilisations, précurseur d’un affrontement global inévitable. Vous assurez même que nous sommes déjà dans la 4eme guerre mondiale !

Vous identifiez l’ennemi privilégié de l’Occident : L’Islam radical, celui qui nourrit les fous d’Iran et l’Eurabia.

Votre réponse à  cet appel aux armes, c’est celle de Churchill : « Jamais, au grand jamais, n’abandonnez jamais rien, si ce n’est pour l’honneur et le bon sens. Ne cédez jamais à la force. Ne cédez jamais à l’apparente puissance écrasante de l’ennemi ».

 

 

Aldo-Michel Mungo, si vous le voulez bien, nous parlerons aujourd’hui surtout de l’Iran.

Vous nous dites que la confrontation est inévitable. Mais peut-être, ce que recherche l’Iran c’est tout simplement ce que, depuis la doctrine Mc Namara, on appelle l’équilibre de la terreur ?

Par ailleurs, ne faut-il pas prendre en compte qu’un renversement du régime d’Ahmedinejad par l’establishment religieux ou grâce à un soulèvement populaire reste possible, ce qui permettrait probablement d’éviter  la confrontation ?

 

 

"Equilibre de la Terreur"? :

 

Aldo-Michel MUNGO

Je ne pense pas que l'Iran cherche l'équilibre de la terreur, parce qu'avant que la question du nucléaire ne se pose avec Ah'madinedjad, quel est l'état qui avait déjà menacé l'Iran?

 

En dehors de sa guerre avec l'Irak, l'Iran n'a jamais été menacé par une puissance nucléaire, l'Iran n'a jamais été menacé par Israël, dont on sait qu'elle détient des armes nucléaires qui sont son assurance vie.

 

Je pense plutôt que l'Iran cherche la confrontation.

Cela remonte à l'époque du Chah.

l'Iran est dans une logique de puissance, une volonté d'être la première puissance de la région.

 

Les Iraniens ne sont jamais parvenus a dépasser leur histoire, une histoire qui a été une histoire importante lorsque l'on se rappelle l'antiquité, donc la question nucléaire s'inscrit dans cette volonté de puissance et de dominer ses voisins, tous ses voisins !

 

Quand à la question de savoir si une révolution populaire pourrait renverser le régime actuel, je suis dubitatif.

 

Un renversement de régime?

 

Le régime actuel est un régime puissant et fort qui contrôle la situation, toute la situation !

 

Quelles sont les révolutions qui ont réussi dans l'histoire ?

 

1789, un pouvoir royal qui était faible.

1917, un pouvoir tsariste qui était excessivement faible.

L'arrivée au pouvoir de Khomeiny, s'inscrit dans une période ou le Chah quitte le pays, donc je ne crois pas aux révolutions qui arrivent à renverser des régimes puissants, forts, bien structurés, et le régime iranien actuel est très bien structuré.

Les Pasdaran contrôlent toutes les facettes de la société iranienne.

La société civile est faible et il n'y a pas d'opposition forte au niveau politique.

 

On présente Moussawi comme un démocrate, comme étant la solution..., je ne parviens pas à oublier qu'il fut le premier ministre de Khomeiny qui a fait fusiller des dizaines de milliers d'opposants, et donc je ne pense pas que Moussawi puisse être une solution.

Je ne pense pas non plus qu'une révolution puisse emporter le régime actuel.

 

La seule question , le seul doute que l'on peut avoir pour le moment, c'est :

 

Que va t-il se passer au moment du décès de Khamenei, le guide suprême ? Car on sait qu'il est gravement malade, qu'il est maintenu en vie par une ribambelle de médecins et donc la question c'est : qu'est ce qu'il va se passer à ce moment là ?

c'est la seule question !

Je pense qu'il n'y aura pas de changement de régime même à sa mort.

 

  

M.S

 

Les sanctions contre l’Iran sont une notion que chacun interprète à sa manière : Les Russes et les Chinois donnent une interprétation minimaliste mais à des degrés différents.

Quels jeux jouent La Russie et la Chine dans une affaire ou l’Amérique a tout à perdre ou à gagner ? Et quel est le rôle du pétrole ?

 

 

Les sanctions économiques efficaces pénalisent les régimes, mais ne provoquent par leur chute :

 

A-MM

 

L'affaire des sanctions est assez simple. On sait que les sanctions telles qu'on les vote actuellement, n'ont jamais eu de conséquences pour les régimes pour lesquelles on les a appliquées.

 

Je rappelle que Cuba, est sous sanctions depuis 50 ans, le régime est toujours là . 

L'Irak a été sous sanctions pendant 20 ans, il ne s'est écroulé qu'avec une invasion terrestre.

 

Les Russes ont des intérêts qui sont tout a fait contradictoires avec nous, ils sont dans une logique, actuellement, consistant à contrôler toutes les routes du pétrole qui vont du centre de l'Asie, vers l'Occident, vers l'Europe, et donc il va falloir leur donner des gages.

 

Les Russes veulent être certains de jouer parmi les bénéficiaires du jeu, après la fin du régime iranien.

 

Les Chinois sont dans une logique comparable : ils ont beaucoup d'investissements sur place, ont besoin du pétrole du Moyen-Orient, surtout du pétrole iranien. L'Iran avec lequel ils ont passé des accords, reste un débouché important pour eux.

 

Le jeu diplomatique actuel, on l'a vu avec Hillary Clinton, qui s'est rendue en Arabie Saoudite, pour convaincre les Saoudiens de passer un accord avec les Chinois et de leur garantir l'approvisionnement pétrolier en crise. Tout ce jeu diplomatique se construit en fonction de ces deux problèmes (russe et chinois) :

 

- Il faut pouvoir donner des gages aux Russes. Et il ne faut pas oublier qu'historiquement il y avait un accord sur l'avenir de l'Iran durant la seconde guerre mondiale entre l'Angleterre et l'URSS, un accord qui n'a pas vraiment été respecté par l'Angleterre

 

Les Russes ont toujours été attentifs a ce qui se passait à leur frontière sud, d'abord parce qu'il reste toujours ce grand rêve d'un accès aux mers chaudes dont la Russie est privée et ensuite parce que c'est une région qui est stratégique pour eux. C'est d'ailleurs bien pour cela qu'ils sont inquiets de l'évolution actuelle du régime iranien.

 

Les derniers essais de missiles balistiques iraniens menacent la périphérie de Moscou, c'est dans cet esprit là qu'il faut comprendre le changement actuel d'attitude de la Russie vis à vis de l'Iran.

 

- Concernant la Chine, tout son problème est l'accès au pétrole du Moyen-Orient. Nous n'obtiendrons pas le passage de la Chine dans le camps des sanctions tant que nous n'aurons pas garanti son approvisionnement. Reste la question récurrente, que ni la Chine, ni la Russie ne feront quoi que ce soit qui permette à l'Amérique d'imposer ses vues et d'imposer sa puissance militaire.

 

Donc, le jeu est subtil, mais je pense que, tant à Moscou qu'à Pékin, on a conscience de la menace nucléaire iranienne qui se double maintenant d'une menace balistique, ce qui n'était pas le cas il y a encore 3 ou 4 ans.

 

Cette menace les concerne également.

 

 

M.S

 

Pour l’Union Européenne, la solution du conflit avec l’Iran est indissociable de la solution du conflit israélo-palestinien.

Identifiez-vous un cordon ombilical entre ces deux conflits ?

  

A-MM

 

Globalement, qu'est ce qui empêche actuellement une paix au Moyen-Orient entre Israël et ses voisins?

 

Qu'est ce qui empêche d'avoir une solution avec les "Palestiniens" : l'Iran !

 

C'est  l'Iran qui finance le 'Hamas à travers une alliance qui va bien plus loin que le seul problème de Gaza, car il relie l'Iran à l'ensemble des Frères Musulmans à travers le monde.

 

C'est l'Iran qui finance le 'Hezbollah. 

C'est l'Iran qui tient à bout de bras le régime syrien dirigé par une secte chi'ite. On oublie trop souvent que les Alaouites sont des chi'ites minoritaires en Syrie et donc la solution du conflit au Moyen-Orient, là, maintenant, au XXIème siècle, doit passer par une solution de la question iranienne..

 

 

Je pense que les arabes sont fatigués de ce conflit, je ne crois pas qu'au Caire, qu'à Ryad, qu' à Bagdad, il reste des gens qui s'imaginent qu'ils vont jeter les Juifs à la mer.

 

Je pense que ce rêve-là, ils peuvent l'oublier et qu'ils l'ont oublié, et on voit bien dans les territoires de "Cis-Jordanie" que l'exclusion du 'Hamas permet une vie qui revient à la normale et que ce qui empêche un accord, c'est le rôle néfaste du 'Hamas.

 

Effectivement si l'on parvient à régler la question iranienne, on pourrait régler la paix au Moyen-Orient, c'est possible.

 

 

 M.S

Aldo-Michel Mungo, pour terminer cette première interview - j’espère que nous vous entendrons régulièrement sur cette antenne - dans un de vos articles à propos de Durban2, vous écrivez : « A l’échelle des nations des races et des cultures, comme à celle de l’individu, c’est toujours l’âme qui gagne les combats décisifs ».

Est-ce le message que vous voulez faire passer aux nations européennes dont vous vous plaisez à dire qu’elles ont perdu leur âme face a l’immigration islamique ?

 

A-MM 

J'ai toujours en tête cette phrase de Paul Valéry qui disait :  

-"Nous autres civilisations savons maintenant que nous sommes mortelles".

Il a écrit cela en 1919 à la sortie de la grande guerre, il y a près d'un siècle...près d'un siècle !

Et nous sommes toujours là, la civilisation européenne !

 

Il vrai par contre que la perte de la prééminence de la place de l'Europe dans le monde a eu comme conséquence une remise en question, un doute sur la pertinence de notre vision de l'homme.


Un homme libéré de sa soumission à une divinité. 

Le retour de cette soumission à la divinité au travers de l'expansion de l'Islam en terre européenne, est le problème central auquel notre civilisation est confrontée.

  

Mais j'ai de l'espoir, j'ai confiance dans un sursaut car je n'oublie jamais que c'est sur cette terre d'Europe, que nous sommes passés de la conjugaison du verbe avoir à la conjugaison du verbe être.


carnet de volMungo

 

Par Aschkel
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis