Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 novembre 2012 7 25 /11 /novembre /2012 20:31

 

 

Israël a été guidé par la "colonne de nuée"

 

Par Albert Soued, écrivain, http://soued.chez.com  pour www.nuitdorient.com  

Le 27 Novembre 2012

 

D'après la Bible, à la sortie d'Egypte, les Hébreux étaient guidés le jour, par une colonne de nuée (a'moud a'nane), dans leurs déambulations dans le désert du Sinaï, en direction de la "terre promise" (1). Or "A'moud a'nane" est le nom donné à la dernière campagne de Gaza.

 

L'Iran est à quelques mois de réaliser son rêve de prééminence nucléaire et d'hégémonie au Moyen Orient. Son allié syrien alaouite dans "l'axe shiite" (Iran-Irak-Syrie-Liban-Gaza) est mis en difficulté par une rébellion sanglante, dans son propre pays, aidée par un axe sunnite mené par l'Arabie et les Frères Musulmans et reconnue par l'Occident. L'Iran a besoin de dévier l'attention médiatique mondiale vers une autre zone en créant un conflit armé qui puisse durer assez longtemps afin de pouvoir mener à leur terme ses funestes projets et laisser les Alaouites terminer leur besogne d'extermination.

 

D'où une concertation secrète entre l'Iran et des envoyés du Hamas à Téhéran, en septembre dernier (Mahmoud A-Zahar et Marwan Issa). Le Hamas est une organisation terroriste qui s'est emparée de Gaza depuis 5 ans et qui a pris l'habitude de manger à 2 râteliers, le sunnite et le shiite, le plus offrant du moment. Les provocations du Hamas et de ses groupes jihadistes affiliés contre Israël redoublèrent alors et le sud du pays fut pratiquement paralysé par les tirs de Katiouchas, de roquettes et de mortiers sur les localités du Négev. La situation était humainement impossible à tenir par un million de personnes traumatisées. Le gouvernement israélien ne pouvait plus faire le dos rond comme il l'avait fait des mois durant auparavant. Il a pris la décision d'intervenir rapidement dans le triple but de faire cesser les tirs de missiles sur son territoire, les provocations incessantes aux frontières et l'afflux d'armes venant d'Iran et de Libye, à travers le Sinaï. Après 8 jours de bombardements intensifs de la bande de Gaza, visant des responsables de la terreur, des édifices stockant ou fabriquant des armes offensives, des missiles et des drones, des centres de désinformation, souvent liés à des medias occidentaux, des tunnels de passage d'armes et de munitions, sous le corridor appelé Philadelphi, Israël a accepté une trêve, concoctée par l'Egypte des Frères Musulmans et par B H Obama, avec la bénédiction de la Turquie et du Qatar.

 

Le gouvernement israélien a eu l'extrême sagesse de ne pas tomber dans le piège tendu par l'Iran et d'entrer dans une longue guerre terrestre qui aurait coûté fort cher à tous. Il a eu l'extrême sagesse de laisser croire à la population arabe de Gaza qu'elle avait enregistré une victoire, au grand dam du citoyen israélien. Il faut se rappeler que l'illusoire victoire égyptienne du 6 octobre 1973, suscitée par le stratège Kissinger (et qui était loin d'être une victoire dans la réalité des faits) a permis 4 décennies de paix... Dans certaines situations, il faut savoir doser le psychisme de l'ennemi et composer pour gagner la partie in fine.

D'après notre information, l'administration Obama s'es engagée à aider l'Egypte à protéger la péninsule du Sinaï, ouverte à tous les trafics, dont les armes et les missiles destinés au Hamas notamment (voir www.nuitdorient.com/n22a238.htm). Des soldats et des spécialistes sont déjà à pied d'oeuvre pour édifier les barrières de protection et les stations d'alerte. En acceptant une trêve, Israël espère une diminution sensible de la belligérance du Hamas et de ses affiliés jihadistes et salafistes. En fait, le Hamas doit choisir à quel râtelier il se nourrit et doit contrôler ses affiliés jihadistes, liés aux extrêmes, l'Iran et al Qaeda.

 

Au delà des invectives de la population et d'une partie des appelés de l'armée, qui n'ont pas forcément compris la partie d'échecs iranienne, de notre point de vue, cette attitude du gouvernement de Benjamin Netanyahou est méritoire.

Il a peut-être été guidé par cette colonne de nuée, comme les Hébreux autrefois, vers un lieu bien mérité, la terre promise. Et il aura toute la possibilité d'être guidé par la "Colonne de feu" (a'moud esh), si jamais il était devenu nécessaire de pénétrer dans la bande de Gaza pour l'expurger du mal tapi en son sein, l'ignorance (2).

 

 

Notes

(1) "A'moud a'nane" ou "colonne de nuée" a un sens ésotérique différent du sens littéral. "A'nane" est l'Oeil de la Connaissance. A'nane= a'yin/noun fermé/noun ouvert. A'yin est l'oeil ou la source. Le "noun" est la Connaissance. Fermée, cette connaissance est celle de la matière finie et limitée. Ouverte, c'est la connaissance infinie de l'esprit, au-delà du visible et du connu. Le trio du gouvernement d'Israël qui a pris la décision de ne pas entrer dans Gaza a peut-être déçu ceux qui voulaient "en découdre" une fois pour toutes, mais il a été certainement guidé par cette nuée de la double connaissance fermée et ouverte et a su prendre la bonne décision, au-delà des pulsions primaires, qu'il a laissées à l'ennemi.

(2) La "colonne de feu" guidait les Hébreux dans le Sinaï, la nuit, éclairant leur passage.

Voir Nombres chapitre 14 verset 14

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis