Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 septembre 2010 3 22 /09 /septembre /2010 11:20

 

 

Israël Garantit la Stabilité du Moyen Orient

En Lieu et Place des Etats-Unis

 

Par Guy Bechor, chroniqueur

YnetNews.com du 19/09/10, émanation de Yédiot Ah'oronot

Traduit par Albert Soued, http://soued.chez.com  pour www.nuitdorient.com

 

Alors que l'administration Obama continue à montrer sa faiblesse au Moyen Orient, la région glisse vers un état d'instabilité. Le récent départ d'Irak -- tout en sachant que ce pauvre état va se retrouver au milieu d'un chaos de violence ethnique – a affaibli tout simplement cette administration vis-à-vis des états de la région, alors qu'il a stimulé l'axe Iran-Hezbollah-Hamas-Syrie et maintenant Erdogan.

Malgré le spectacle monté par Washington, la négociation israélo-palestinienne va se trouver rapidement dans l'impasse et on ne voit pas le moyen de faire une percée spectaculaire. Alors que nous avons un désir réel d'Israël pour avancer vers la paix – du fait que les Israéliens souhaitent régler le problème palestinien qui les empêche d'évoluer – cependant M Abbas et son peuple n'ont pas de mandat pour prendre une quelconque décision.

Plus le programme nucléaire iranien progresse, plus Téhéran craint d'être attaqué, et ceci explique l'étalage quotidien de missiles ou les discours continus de Nasrallah – et dans les 2 cas, ceci est le signe d'une faiblesse plutôt que d'une force et, curieusement, ils n'ont pas encore compris que ces démonstrations ne servaient qu'à saper leur image.

Mais l'Iran inquiète plutôt les états du Golfe, qui continuent d'ignorer Israël, alors qu'il est leur plus important allié, mais les vieilles haines inhibent les intérêts vitaux.

 

D'autres raisons expliquent l'instabilité croissante de la région. La Cour Internationale de Justice sait déjà qui a tué l'ex 1er ministre du Liban, Rafik al Hariri – ce sont des dirigeants du Hezbollah – et Nasrallah est sous pression pour écarter cette grave accusation, mais personne au Moyen Orient ne croit les "preuves" qu'il apporte (pour se disculper) sur la culpabilité d'Israël. En attendant, il a recours à des déclarations contre Israël et les Etats-Unis, cherchant à entraîner le 1er ministre libanais Saad al Hariri dans son sillage – et il s'est révélé ainsi comme un homme sans étoffe.

 

Le monde à l'envers

 

La Turquie était un état qui avait stabilisé la région dans le passé, mais aujourd'hui elle entraîne le Moyen Orient dans des voies radicales, avec tous les ingrédients pour y mettre le feu. Les réformes d'Erdogan contre l'Armée et la Justice menacent de déstabiliser son pays—et ceci expliquerait pourquoi les Juifs de Turquie font leur bagages et certains sont déjà venus se réfugier ici.

Deux autres facteurs déstabilisants sont le Hamas, coincé dans sa bande de Gaza et qui cherche à échapper à l'étouffement diplomatique où il s'est mis, et le syrien Bashar al Assad qui ne cesse de faire des déclarations hostiles à Israël.

Pourtant aucune partie n'est prête à s'aventurer dans une guerre. L'Iran sait qu'elle a une faible armée obsolète qui ne fait pas le poids face aux Etats-Unis, l'Occident et Israël. Le Hezbollah et le Hamas ont déjà reçu des coups de Tsahal qu'ils n'oublieront pas de sitôt. Et pendant ce temps, le jeune Assad sait pertinemment que son régime minoritaire ne se relèverait pas d'une guerre contre Israël. De même les Palestiniens ne sont pas prêts à refaire une autre intifada, petit jeu qui les a ruinés, leur économie et leur espoir d'avoir un état, et ils ont compris que cet exercice anti-israélien se retournait contre leurs propres intérêts.

 

Mais on n'a pas vu la puissance américaine dans la région depuis l'administration Bush, car si elle était présente, la plupart des facteurs de déstabilisation n'auraient pas vu le jour ou auraient été neutralisés. Mais il faut savoir aussi que la guerre sera évitée parce que c'est dans l'intérêt existentiel des différents états de la région.

Mais surtout Tsahal reste le plus important facteur de stabilité. Aujourd'hui, après s'être réformées et renforcées, les forces armées d'Israël restent les forces de dissuasion les plus puissantes de la région. Et ceci est d'autant plus visible que la faiblesse américaine est partout ressentie au Moyen Orient.

 

Ainsi le monde est à l'envers. Dans le temps, la puissance américaine apportait la stabilité à Israël, mais aujourd'hui la force d'Israël permet la stabilité des intérêts américains au Moyen Orient.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis