Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 janvier 2011 3 19 /01 /janvier /2011 09:08

 

Flag de désinfo

 

Israël - Journalistes calomniateurs : fin de l'ère d'impunité

 

Et il n'ya pas qu'en Israël, où il faut faire un sacré ménage !!!!

 

 

Par Shraga Blum

 

Les cas deviennent de plus en plus nombreux où des journalistes de gauche se voient sommés de présenter des excuses pour avoir calomnié des Juifs de Judée-Samarie. C’est maintenant le cas de la célèbre – et virulente – journaliste de « Maariv », Yaël Paz-Melamed, qui a du mal à écrire un article dans lequel elle n’attaque pas de manière violente tout ce qui est à droite, mais surtout les pionniers de Yesha. Mais à force de le faire, on risque fort de se faire épingler pour diffamation. 
 

La semaine dernière, dans l’un de ses articles, elle avait parlé « de la localité illégale de Itzhar en Samarie ». Mal lui en a pris. Suite à ces propos mensongers, le conseiller juridique du Yishouv Itzhar lui a envoyé une lettre – ainsi qu’au rédacteur en chef de « Maariv », menaçant Paz-Melamed de plainte pour diffamation si elle ne revenait pas sur ses paroles. La journaliste, sachant qu’elle était dans son tort, s’est résolue à publier mardi des excuses dans le quotidien : « J’ai commis une erreur lorsque j’ai qualifié Itzhar de localité illégale, alors qu’elle est parfaitement légale ».
 

Il y a une année, le journaliste-radio de « Galé Tsahal », Razi Barkaï, qui ne fait pas secret de ses opinions, avait dû en faire de même par rapport au village de Kfar Tapouah’. Idem pour Akiva Eldar, du « Haaretz » concernant le quartier « Elmatan » de Maale Shomron.
Yossi Dagan, du Comité des Habitants de Samarie explique cette nouvelle politique adoptée : « En Judée-Samarie vivent plus de 300.000 citoyens israéliens, de droit et non en vertu d’une quelconque faveur. Ils y ont été envoyés par mission sioniste par l’Etat, à diverses époques, et nul n’a le droit de les salir ou d’inciter à la haine contre eux, fusse-t-il journaliste. Il est grand temps que les médias intègrent le fait que l’époque du ‘colon-pigeon’ est révolue. Nous ne permettrons pas de stigmatiser ainsi cette partie si valeureuse de la population israélienne, qui donne tant à cet Etat. Dorénavant, toute calomnie entraînera une réaction ferme ».
 

De son côté, Avraham Binyamin, porte-parole du Yishouv Itzhar, rappelle « que ce village a été créé en toute légalité par un gouvernement israélien », et « que jusqu’à nouvel ordre, les termes de ‘sionisme’ et ‘implantation’ ne sont pas devenus des gros mots dans la population du pays qui conserve encore un tant soit peu son équilibre mental, contrairement aux journalistes de gauche, confortablement assis dans les cafés de Sheikh Munis (aujourd’hui ‘Katamon’) et qui dénoncent jour après jour à ‘l’occupation qui corrompt’ ». 

Partager cet article
Repost0

commentaires

benny 19/01/2011 16:23


IL FAUT FAIRE CESSER L OCCUPATION PAR LES MUSULMANS DE LA JUDEE ET SAMARIE QUE CERTAINS APPELLENT CISJORDANIE ILS DOIVENT ETRE DUMENT EXPULSES VERS LEUR PAYS LA JORDANIE .


gerard.david 19/01/2011 11:53


Ont-ils, tous ces diffamateurs, lu l'histoire du peuple juif en "palestine" ou terre d'Israel. Savent-ils que le peuple juif occupe cette terre depuis 6.000 ans. A eux de lire et d'apprendrent
l'histoire, ils finiront par comprendre, peut-être


Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis