Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 février 2012 5 24 /02 /février /2012 08:31

Israël va fonder son propre fonds souverain

http://www.latribune.fr


Grâce aux récentes découvertes de trois champs gaziers très prometteurs en Méditerranée, l'Etat hébreu compte engranger des revenus estimés entre 100 et 140 milliards de dollars d'ici 2040. Copyright Reuters
Grâce aux récentes découvertes de trois champs gaziers très prometteurs en Méditerranée, l'Etat hébreu compte engranger des revenus estimés entre 100 et 140 milliards de dollars d'ici 2040. Copyright ReutersGrâce aux récentes découvertes de trois champs gaziers très prometteurs en Méditerranée, l'Etat hébreu compte engranger des revenus estimés entre 100 et 140 milliards de dollars d'ici 2040. Copyright Reuters

Par Pascal Lacorie, à Jérusalem

L'Etat hébreu entend utiliser la manne du gaz naturel récemment découvert en Méditerranée pour alimenter un fonds chargé de faire face à des "événements imprévus".

A l'exemple du Qatar, du Koweït ou de la Norvège, Israël va se doter d'un fonds souverain. Grâce à une série de récentes découvertes de trois champs gaziers particulièrement prometteurs en Méditerranée, l'Etat hébreu compte engranger des revenus estimés entre 100 et 140 milliards de dollars d'ici 2040. La moitié de cette manne devrait revenir dans les caisses de l'Etat, le reste étant partagé entre les sociétés privées israéliennes et américaines qui vont exploiter ces richesses. Les premières retombées financières devraient faire sentir d'ici six ans.

"Filet de sécurité"
Décidé à prendre les devants, le gouvernement de Benjamin Netanyahu a décidé que ce pactole sera investi en grande partie à l'étranger afin que le pays dispose d'un « filet de sécurité » pour faire face à des événements imprévus qui pourraient affecter l'économie nationale telles que des guerres, des désastres naturels, des crises financières.... Les risques « géopolitiques » constituent effectivement une sérieuse inconnue avec des menaces de conflits armés avec l'Iran qui développe un programme nucléaire et les incertitudes liées à la montée en force des islamistes dans les pays arabes. A titre de précaution, 4% des revenus gaziers seront consacrés à l'augmentation des crédits à l'éducation, mais aussi et surtout à la Défense. En cas de besoin dans des « circonstances exceptionnelles » le Trésor israélien pourra également emprunter auprès de son propre fonds souverain.

Gestion par la banque centrale
« Les fruits des royalties que nous allons retirer du gaz serviront à assurer les besoins vitaux du pays », a expliqué Benjamin Netanyahu le Premier ministre. La gestion de revenus sera assurée par la Banque d'Israël, qui a réussi à pendre le dessus dans la concurrence qui l'opposait au ministère des Finances qui souhaitait avoir la haute main sur le fonds souverain. Israël a ainsi choisi de suivre le modèle utilisé par la Norvège et le Chili.

Gazoduc vers l'Europe
A terme, Israël projette d'exporter une partie du gaz pour alimenter son fonds. L'Etat hébreu et Chypre, qui a également fait des découvertes en Méditerranée, envisagent notamment la construction d'un gazoduc commun qui permettrait d'alimenter l'Europe via la Grèce. Certains experts voient plus loin encore « En fait, nous avons encore du mal à réaliser tous les changements fondamentaux qui vont se produire grâce au gaz », affirme un haut le du ministère des Infrastructures. « Nos allons assurer nos besoins énergétiques et être ainsi auto-suffisants pour la première fois de notre histoire. Israël disposera en outre d'importants surplus. Le gaz pourrait dans ces conditions devenir un outil économique et diplomatique pour établir de nouveaux partenariats, dans notre région, mais aussi avec de nouvelles puissances telles que l'Inde et la Chine », ajoute ce responsable. Les Etats-Unis sont d'ores et déjà impliqués grâce à Noble Energy, un groupe américain, un des principaux associés à l'exploitation des champs gaziers.

Pascal Lacorie, à Jérusalem- 22/02/2012, 18:12

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis