Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 avril 2010 7 04 /04 /avril /2010 16:32

 

 

Le Président des Etats-Unis, Barak Obama n’a pas repoussé la suggestion du Président chinois Hu Jintao, à savoir que Beijing accepte de se joindre aux sanctions contre l’Iran dans la mesure où Washington accepterait de laisser condamner Israël pour la construction à Jérusalem.

 

Selon le site Debkafile, lors de leur conversation téléphonique qui s’est poursuivie une heure entière jeudi 1er avril, le Président Hu Jintao aurait laissé sous entendre au Président Barak Obama que la disposition de Beijing de s’abstenir lors du vote au Conseil de sécurité sur les sanctions à l’encontre de l’Iran qui permettrait une intensification des mesures de sanction, dépendrait de la disposition de Washington de s’abstenir lors d’un vote sur des sanctions contre Israël. De source washingtonienne, le Président Obama n’aurait pas rejeté catégoriquement cette éventualité.

  Les deux présidents se sont mis d’accord à poursuivre leurs entretiens sur la possibilité de la mise en place d’une politique sino-américaine coordonnée face à Téhéran et à Jérusalem lors de leur rencontre à l’occasion de la visite de Hu Jintao à Washington pour la Conférence internationale sur le nucléaire les 12 et 13 avril prochains. Le Premier Ministre Netanyahou a été invité à cette conférence alors qu’aucun dirigeant iranien ne l’a été.

  Le Président chinois a aussi évoqué à son homologue américain la nécessité de prises de positions plus équilibrées sur la question du soutien de Washington à Taïwan et  concernant la Dalaï  Lama sur la question tibétaine.

C’est la première fois qu’un président américain est prêt à débattre sur l’éventualité de l’adoption d’une résolution condamnant l’Etat d’Israël pour la construction à Jérusalem et en Judée Samarie sans que les Etats-Unis n’y mettent leur veto. Dans les milieux proches de l’administration Obama et étroitement liés aux capitales arabes, on s’est dépêché en cette fin de semaine de faire part à des dirigeants du Golfe persique de ce changement radical dans le positionnement de la Maison Blanche.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis