Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 février 2010 5 05 /02 /février /2010 11:07

Jeux Diplomatico- Politiques, Jeux de Vilains 

Par

 

Thérèse ZRIHEN-DVIR

 

Pour : http://lessakele.over-blog.fr et www.aschkel.info

 

 

 

Ne dit-on pas que le monde appartient au meilleur des comédiens? Que toute la gente politique n'est en effet, qu'une bande d'acteurs invétérés qui joue cyniquement sur les pulsions et angoisses du peuple, et parfois sur ses espoirs inavoués? Souvent, ce jeu perfide n'est rien d'autre qu'une manipulation cynique intentionnelle afin de faire ployer toute volonté propre et sens critique au sein du peuple et de le mener vers un objectif qu’il ne visait pas forcément, mais qui servirait les desseins secrets de ces politiciens. Nous en avons un excellent exemple avec l'Iran qui use de sa suprématie dictatoriale pour, soi-disant, se hisser au même niveau d'armement et de sophistication des moyens technologiques et militaires que l'Occident, au prix d’un niveau de vie qui ne cesse de chuter et de restriction des rares libertés qui subsistaient encore, pour sa population. L'objectif réel, n'est nullement aligné sur des intentions pacifiques, bien au contraire, il vise à asseoir le pouvoir d’une poignée de mollahs et de Gardiens de la Révolution,  par l’accroissement des risques de destruction de tous les pays non islamiques et l'expansion du régime dictatorial, à l'intérieur comme à l'extérieur de ses frontières.

 

Le même cas se répète avec les Palestiniens. Nourris de vains espoirs d'une conquête fulgurante et d’un effondrement proche de l'état d'Israël s’achevant par son anéantissement, beaucoup d'entre eux se sont jetés à corps perdu vers le terrorisme, jouant aveuglément le jeu de leurs dirigeants qui n'ont eux pour toute ambition, que de se remplir les poches, ou, de se rattacher, comme le Hamas, au mouvement islamique iranien, intrusif chez tous ses voisins sunnites, comme au Yémen, au Liban ou en Arabie Saoudite, Jordanie. Diplomatiquement, ce ralliement s’exprime et s’expose comme une demande de concessions territoriales de la part d'Israël, légitimé par l’édification d’un état alors qu'en réalité, c'est une visée plus grandiose, l'islamisation de l'Occident, en faisant disparaître son premier bouclier en Orient.

 

Les déclarations ambiguës du gouvernement syrien, soufflant le chaud et le froid de la paix et de la guerre avec Israël n'ont pour but que de récupérer, par n’importe quel moyen (comme offrir de vaines promesses), les terrains conquis par Israël, zone stratégique qui placerait ce petit pays dans une situation analogue à celle d'avant la guerre des six jours. La Syrie, sans doute déléguée par l’Iran, se hisse ainsi au rang de dernier vrai grand leader des pays islamiques, au même rang que le Nasser d’autrefois -  réveillant les résidus de l’ancienne coalition arabe, y compris parmi les peuples des pays qui ont signé des accords de paix avec Israël. Des franges entières, dans ces contrées, comme les Frères Musulmans, qui menacent directement les régimes égyptien et jordanien, n'ont jamais abandonné leurs intentions initiales, depuis al-Bannah ou le grand Mufti de Jérusalem, de jeter tous les Juifs à la mer.  

 

Aucune menace, ni proposition, en apparence bienveillante, n'est lancée à la légère. Au contraire, elle a un but tactique sous-jacent et suit une trajectoire préméditée par l'initiateur qui cherche à créer une certaine atmosphère, servant à piéger le pays visé et à le mener à entamer une série de provocations et contre-provocations verbales, pouvant, à la moindre étincelle, déboucher sur une conflagration irréfléchie, non préparée, mais convenant aux intentions de départ de l'instigateur. Il pourra alors se draper dans le rôle de l’agressé et appeler voisins et communauté internationale à sa rescousse.

 

Dans ce jeu de vilains, la spontanéité, la colère, les expressions sincèrement outragées sont déconseillées, voire, n’ont pas leur place. Si le ministre des affaires étrangères israélien a réagi avec violence aux menaces syriennes, c'est, peut-être, émotionnellement légitime, mais pas forcément intelligent. La position qu’il occupe requiert, au contraire, le dernier sang-froid, tout en sachant être ferme face aux invectives provocatrices, conscient qu’il reste de la réalité des rapports de force.

 

Ces menaces avaient pour but de générer un conflit parmi les différents partis composant le gouvernement israélien et cela a bien fonctionné puisque, tout de suite après la réaction du ministre des affaires étrangères israélien, la gauche a ouvertement critiqué la politique adoptée par le gouvernement de droite actuel. L'autre objectif, concocté par les dirigeants syriens, est d'entraîner Israël dans une guerre prématurée, suivant le timing optimal fixé par la Syrie, le Hezbollah auquel il s'attache ouvertement et de l'Iran qui fait partie intégrante de ce bloc, comme son générateur essentiel. Téhéran gagnerait énormément de temps pour poursuivre sa voie nucléaire, à ce que les frontières est et nord d’Israël s’embrasent à nouveau, sans qu’il paraisse y être directement mêlé, ou par voie de logistique.

 

En somme, une guerre est toujours proche, elle ne cesse de fermenter au Moyen Orient, ayant des visées bien définies et ces fous de Damas et Téhéran, qui ne cessent de la prêcher vont devoir se réveiller à un matin bien chaotique, car ni l'Europe, ni les États-Unis et ni Israël, en tout premier lieu, n'accepteront leur destruction. Que de sang versé et que de victimes vont devoir être immolées pour assouvir les ambitions folles des dictateurs!

 

 

Thérèse Zrihen-Dvir.

http://therese-zrihen-dvir.over-blog.com/

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis