Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 septembre 2010 3 22 /09 /septembre /2010 11:34

Les Démocrates Suédois, après un coup de balai contre les extrémistes, font leur entrée au Parlement de Suède. Il est plus aisé de les taxer de "racisme" a priori que de répondre aux questions de fond, de civilisation et de migrations qu'ils soulèvent, eux comme d'autres en Europe (on pense, bien évidemment à Geert Wilders). Leurs clips de campagne s'attaquent moins à "l'étranger" qu'au port de la Burka dans les administrations de "l'Etat-Providence" au service de la natalité islamiste en Europe du Nord. S'il convient d'être vigilant et sans concession sur les dérapages purement xénophobes, il faut aussi être attentif au principe de précaution qu'ils inaugurent, à un moment où d'autres état comme le France condamnent légalement des pratiques d'entrisme et de changement de moeurs et comportements allant à l'encontre des souhaits de "vivre-ensemble" (comme disent les sociologues) de la majorité (voir certaines affaires récentes de polygamie et d'esclavage féminin à Nantes). Le radicalisme du discours devient-il la réponse du berger à la bergère, face à un fondamentalisme qui n'avance "masqué" que par la Burka ou son petit frère, le voile, pour bien signifier qu'il ne partage aucune des valeurs de l'Europe? Quel "ordre nouveau" prenant ses ordres dans les montagnes afghanes est, réellement "d'extrême-droite", aujourd'hui?

Gad

Jimmie Aakesson, le leader décomplexé de l'extrême droite suédoise

Par Thomas Guien, publié le 22/09/2010 à 07:00

 

http://www.lexpress.fr/actualite/monde/europe/jimmie-aakesson-le-leader-decomplexe-de-l-extreme-droite-suedoise_921308.html

 

Jimmie Aakesson, le leader décomplexé de l'extrême droite suédoise

 

REUTERS/Bob Strong

Les Démocrates de Suède s'apprêtent à faire leur entrée au Parlement, après leur percée électorale de dimanche. Un résultat historique, largement orchestré par leur jeune chef de file.

 

Avec ses faux airs d'Harry Potter et son allure de gendre idéal, Jimmie Aakesson cultive l'image d'un garçon de bonne famille. Le style effacé et apaisé du jeune homme a séduit les électeurs: à tout juste 31 ans, il vient d'ouvrir la voie du Parlement suédois à 20 députés d'extrême droite.  

Militant aux Démocrates de Suède (SD) depuis l'âge de 15 ans, Jimmie Aakesson a été choisi en 2005 pour relancer un parti en perte de vitesse. Grâce à lui, les SD, longtemps cantonnés à des résultats inférieurs à 1,5%, atteignent 2,93% en 2006. Le seuil de 4%, fixé par la Constitution pour accéder au Parlement, est franchit dimanche 19 septembre. Avec 5,7% des voix, des députés d'extrême droite vont siéger pour la première fois à Stockholm.  

Ils sont loin d'être nazis, mais ce sont des racistes

Conseiller municipal depuis 1998 à Sölvesborg, dans le sud de la Suède, Jimmie Aakesson a su redorer en quelques années le blason de son parti. A son arrivée chez les SD en 1995, le jeune Jimmie est âgé de 16 ans. "Il y avait encore des militants qui venaient aux réunions habillés en uniformes nazis", soulignait récemment la politologue Sofia Nerbrand dans le quotidien Svenska Dagbladet.  

Le jeune leader n'a pas hésité à faire le ménage au sein du parti, quitte à en évincer ses membres les plus "extrêmes". Avec ses cheveux bruns légèrement gominés, ses petites lunettes rectangulaires et ses costumes sur mesure, la figure de proue du parti est devenu son principal atout.  

Le jeune loup de la politique n'oublie pas pour autant les fondamentaux de l'extrême droite. Et manifeste un goût prononcé pour la provocation: "Tous les immigrants ne sont pas des criminels, bien sûr, mais il y a une connexion", affirme-t-il.  

A l'image d'un Jörg Haider en Autriche ou plus récemment de Geert Wilders aux Pays-Bas, le chef de file des SD appartient à une nouvelle génération, un pied ancré dans le passé et l'autre dans le présent. Des hommes politiques aux idées conservatrices, qui parviennent à modifier la perception de l'extrême droite grâce à leur modernité. "Ils sont loin d'être nazis, mais ce sont des racistes", expliquait à l'AFP un opposant lors d'une manifestation anti-SD.  

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis