Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mai 2011 7 08 /05 /mai /2011 13:08

MEMRI Middle East Media Research Institute

Dépêche          spéciale n° 38I6

La journaliste d´un quotidien koweïtien : Ben Laden, l´homme de mes rêves
 
Dans un article paru le 4 mai 2011 dans le quotidien koweïtien Al-Qabas, Khuloud Abdallah Al-Khamis évoque l´objet de ses fantasmes : Ben Laden. Extraits :


"…derrière chaque miroir se trouve l´ombre de l´homme à qui une femme rêve de donner toute la beauté du monde… Oussama [Ben Laden] était l´ombre derrière mon miroir"

Que serait la vie à ses côtés ? Combien de fois me suis-je posée cette question en contemplant mon reflet dans la glace, en l´imaginant, et en imaginant que mon sourire n´était que pour lui ?


Quand une femme affirme se faire belle pour elle-même, elle ment, parce que derrière chaque miroir se trouve l´ombre de l´homme à qui elle rêve de donner toute la beauté du monde en apparaissant devant lui. Oussama [Ben Laden] était l´ombre derrière mon miroir. [Je l´imaginais] arrivant à l´aube, en secret, de Tora Bora, parcourant une grande distance pour se trouver avec une femme qui rêvait de lui comme de son époux.


"Tant de fois, mon cœur m´a portée [en rêve] vers sa grotte, où j´aurais pris place sur le siège vacant, parmi les femmes du calife [Ben Laden].
Et ma nuit venue, je lui aurais lavé son impressionnante barbe… "

Tant de fois, mon cœur m´a portée [en rêve] vers sa grotte, où j´aurais pris place sur le siège vacant, parmi les femmes du calife [Ben Laden]. Et ma nuit venue, je lui aurais lavé son impressionnante barbe, enduite de la poussière à travers laquelle il rampait tout au long de la nuit. Le lit d´un combattant du djihad peut-il être recouvert de duvet et de velours brodé d´or ?

Je rêvais que j´y étais la compagne d´Oussama, guettée par les pires dangers, afin d´étreindre sa galabiya, maculée du sang du martyre, contre mon sein – d´être sa compagne pendant qu´il [comptait] les secondes angoissantes le séparant du moment où il rejoindrait le convoi de ses camarades et amis [tombés en martyrs]…

Oussama, l´homme qui est descendu du cheval des plaisirs de ce monde, a revêtu le turban [des hommes de religion], empoigné un Kalachnikov et emprunté le tunnel d´où l´on ne revient pas. De là, j´ai vu sa haute stature atteindre les cieux, alors qu´il recrutait des chevaliers, pour répondre à la voix des femmes de l´islam dont l´honneur a été bafoué et que la force a quittées, et qui appellent : "Oussama !…"

Que serait la vie avec un mari qui ne faiblit pas à la vue des larmes d´une femme ? Que serait un jour de la vie d´une femme ordinaire mariée à un homme qui ne s´égare jamais du droit chemin et qui accueille toujours la grâce de Dieu ? Un homme dont les allées et venues, [les moments] debout et [les moments] assis, [l´heure] du déjeuner et du dîner ne sont pas fixés à l´avance, et dont la femme ne sait jamais quand il rentrera ? A quoi ressemble le matin avec un homme qui jamais ne sommeille ? Comment peut-elle menacer de le quitter quand il ne redoute pas son départ ? Comment trouver le plaisir dans ses bras quand "plaisir" ne fait pas partie de son vocabulaire ?

"Comment ferais-je pour être la femme d´Oussama et éveiller son désir… quand lui ne désire que les vierges [du Paradis] auxquelles aucune mortelle ne peut se mesurer ?"

Comment une femme peut-elle vouloir un homme qui ne connaît ni la peur, ni l´ennui, ni la fatigue, et qui n´aime nul autre qu´Allah ? Quel point faible lui reste-t-il à exploiter, quand il ne peut être induit en tentation ? Comment ferais-je pour être la femme d´Oussama et éveiller son désir… quand lui ne désire que les vierges [du Paradis] auxquelles aucune mortelle ne peut se mesurer ? Pourquoi demeurer auprès d´une femme, quelle qu´elle soit, quand on a déjà divorcé du monde ?

Peut-on comprendre Oussama comme on comprend les autres hommes ? Peut-être a-t-il inversé la signification du mot "virilité", de sorte qu´après lui, les hommes ne sont plus que des corps dépourvus de substance, tandis que notre définition de l´homme n´est pas la même avant et après lui ?

"…même si je n´ai pas eu l´honneur d´appartenir à ta famille en ce monde, je te promets que je te retrouverai là-bas…"

Dans la poussière des hommes insipides, j´avais oublié que l´âme d´une femme n´aspire qu´à un homme d´une loyauté et d´une foi solides – un vainqueur, un chevalier qui ne laisse sa monture que pour quelque chose de plus élevé. J´avais oublié que l´âme d´une femme, rusée et séductrice qu´elle est, ne rêve que d´un homme qui se montrera imperméable à son caractère, qui la placera à [l´abri de] sa côte - d´où elle fut d´abord créée -, de sa compassion.

Merci [Oussama], de m´avoir permis de rêver de toi comme d´un mari. Je t´affirme que nous respecterons tes dernières volontés et ton testament, établis comme une base solide (1), car où trouverons-nous la volonté de rester debout, maintenant que tu es parti ?

Ô Oussama…, même si je n´ai pas eu l´honneur d´appartenir à ta famille en ce monde, je te promets que je te retrouverai là-bas [dans le monde à venir]…

Adieu, l´homme de mes rêves que j´attends."

(1) Jeu de mots avec le terme "Al-Qaïda", qui signifie "base militaire".

Pour adresser un email au MEMRI ou faire une donation, écrire à : memri@memrieurope.org.

Pour consulter l´intégralité des dépêches de MEMRI en français et les archives, libres d´accès, visiter le site www.memri.org/french .

Le MEMRI détient les droits d´auteur sur toutes ses traductions. Celles-ci ne peuvent être citées qu´avec mention de la source.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis