Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 avril 2010 7 25 /04 /avril /2010 20:58

 

 

L'APPEL A LA RAISON...DU PLUS FORT !

 

Par Nina, pour http://lessakele.over-blog.fr et www.aschkel.info


Les grands pacifistes arrivent au galop !

J Street, le nouveau lobby juif américain a accouché d'un bébé tout neuf, tout beau qui pèse son petit quota de juifs de gauche pourfendeurs de la coalition gouvernementale israélienne actuellement au pouvoir.

Le bébé s'appelle J.Call et vient déjà de produire une pétition dont le nombre de signataires s'élève aujourd'hui à 1 200 environ.

J Call aura l'immense fierté d'aller présenter son petit ouvrage devant le Parlement Européen le 3 Mai prochain.

Leur objectif est, je cite :
"de rendre publiques les positions de juifs européens, trop longtemps silencieux, et de faire entendre une voix juive solidaire de l’État d’Israël et critique quant aux choix actuels de son gouvernement."

Plus loin, ces juifs "éclairés" sachant tout mieux que vous et moi nous mettent en garde. "
La sécurité d'Israël nous préoccupe et c'est dans son intérêt que nous avons décidé de pétitionner contre le gouvernement (de droite) qui le dirige (et risque de le mener à sa perte)".

1) On nous fait le coup de la démographie galopante arabe qui pourrait mettre en danger les juifs dans ce coin du monde.


Messieurs... les problèmes démographiques en règle générale, dans l'univers arabo-musulman, concernent Israël, mais aussi beaucoup d'autres régions du monde occidental. C'est une constante liée à la nature même de l'islam.  Une conquête de territoire est liée au nombre d'enfants par femme, ce n'est pas nouveau.


C'est la seconde partie de ce premier point qui laisse pantois.


Devenir une minorité juive en Israël pourrait conduire à une attitude déshonorante de la part d'un gouvernement forcément fascisant. Je ne lis pas autre chose dans cette phrase  "régime qui déshonorerait Israël".


Vous êtes vous relus Messieurs ? La tentation totalitaire n'est pas pour demain ni après-demain en Israël et vous le savez parfaitement. Écrire de telles inepties c'est faire le jeu de ces groupes islamo-gauchistes qui défilent quotidiennement au son de "sionisme = racisme" mais aussi "mort à Israël".


Ils ne font pas de distinction ces groupes-là. Ils ne peuvent supporter l'idée même d'un État juif.

2) Vous voudriez que l'Union Européenne fasse pression sur un État démocratique, le seul du moyen-orient afin dites-vous  "de parvenir à un règlement raisonnable et rapide du conflit israélo-palestinien."


C'est quoi un règlement rapide ? Cela fait 62 ans que l'État d'Israël essuie des guerres sans fin, conventionnelles par des armées arabes et non conventionnelles par un terrorisme aveugle à l'intérieur de l'État juif ainsi qu'à l'extérieur.


On nous a même demandé d'oublier le temps d'un vague espoir de paix , que le Raïs Palestinien Yasser Arafat avait les mains couvertes de sang. Serrer la main d'un ancien terroriste c'est aussi s'attendre à ce qu'il retourne à sa véritable nature et l'histoire nous a donné, hélas,  raison.

- insert : aujourd'hui, l'approche Mitchell ne vaut que si Mahmoud Abbas accepte ces premiers paramètres, pour revenir... à la "raison", celle de la table de négociation où se tient le Premier Ministre d'Israël -

3) Vous reconnaissez que l'État d'Israël est souverain mais vous en appelez aux juifs de diaspora en Europe pour influencer le gouvernement en place. C'est nous prendre pour des imbéciles, Messieurs.

Avez-vous posé les même conditions aux arabo-musulmans d'Europe ? Ont-ils assez d'expérience de la démocratie pour comprendre que le conflit qui nous occupe n'est pas transposable en France, Belgique, Pays-Bas, etc ?


Ces mêmes concitoyens défilant dans nos capitales au son de "Allah ou akbar" "Al Qods est à nous" et la cerise sur le gâteau, citant des versets du Coran sur
"les juifs maudits par le prophète qu'il faut exterminer."

Êtes-vous sûrs, Messieurs, qu'il ne faudrait pas commencer par éduquer ces hordes barbares qui ont fait l'impasse sur les 200 000 morts de l'Algérie par des islamistes, mais ne peuvent souffrir qu'un palestinien meurt sous les balles d'un juif. Car il s'agit bien de cela.


Un juif qui se défend c'est encore trop dur à accepter. Des juifs gagnant des guerres et le monde arabo-musulman déprime.
 
A chacun ses priorités. S'armer et tuer des juifs est doux aux oreilles des arabes mais construire des écoles, alphabétiser les foules, reconnaître que la moitié de l'humanité est composée de femmes capables de penser est si secondaire...il est vrai.

Que vous osiez culpabiliser les juifs d'Europe alors qu'ils sont voués aux gémonies parce qu'ils sont supposés se tenir aux côtés d'Israël, est méprisant. Nous avons appris à penser par nous-mêmes. Vous voudriez que nous cessions notre soutien au gouvernement actuel parce qu'il représente
selon vous et seulement selon vous, un danger pour ce pays.


Nous lisons au contraire que la démocratie a joué son rôle. Le Premier Ministre Benjamin Netanyaou a été élu par le peuple israélien. Cela nous suffit. Pourquoi jugerions-nous à la place du peuple vivant en Israël? De quel droit ?


Demandez-vous aux autres peuples vivant autour de l'État juif de voter autrement ? Le pourrait-il d'ailleurs ?

Quant aux implantations juives en Judée-Samarie, rebaptisée Cis-Jordanie, elles sont le fruit d'une politique d'hommes de gauche.


Peut-être que pour vous, le judaïsme n'a pas grand-chose à voir avec l'établissement sur l'Israël historique, mais d'autres juifs pensent le contraire. Notre rendez-vous avec nos racines, notre histoire sont sans cesse remisés pour complaire aux autres nations. Nous ne sommes que de vils extrémistes parce que nous touchons sans cesse du doigt ce que nous avons rêvé durant plus de 2000 ans d'exil.

Ah oui... Le peuple palestinien. Bien sûr. Des arabes se voulant syriens au départ devenus "palestiniens" par la grâce de Yasser Arafat. Pas de drapeau, pas de monnaie, pas d'histoire propre, il aura fallu la construire au fur et à mesure cette histoire alors que l'État Juif se construisait sur des cendres de 6 millions des siens.

Soit ! Un peuple palestinien. Ils ont refusé tant de fois la paix, préférant rester les damnés de la terre et servant ainsi d'axe central pour tous les peuples arabes de la région afin de détourner leurs regards de leur propre misère.

L'Union Européenne que vous appelez comme moyen de pression sur Israël, mais aussi les États Unis, les pays du Golfe n'ont pas cessé d'arroser de pluies de dollars ces damnés palestiniens. Qu'en ont-ils fait ?


Un seul petit pour cent des subsides alloués aux palestiniens aurait pu changer la donne des darfouris mourant sous les coups des guerriers arabes du Soudan.


En 20 ans on dénombrait un peu plus de 8000 morts dans le conflit israélo-arabe.(juifs et musulmans confondus).


En 10 ans 400 000 morts au Darfour et 200 000 morts en Algérie. Faites vos comptes !

Quant à Jérusalem, Messieurs, que dire, sinon que
ce n'est pas négociable. Depuis que l'État d'Israël, au prix de nombreux morts à réussi à unifier la capitale éternelle, tous les cultes sont respectés.

 En 1948, alors que la légion arabe gagnait la bataille de Jérusalem,  la population juive dut s'enfuir laissant tout derrière elle. Le pillage systématique des maisons et l'installation de nouveaux propriétaires arabes n'a pas ému le monde alors.  Il est donc dans la normalité de voir des juifs expulsés et chassés de chez eux. Il est normal qu'un million de juifs vivant depuis des siècles dans des pays arabes soient aussi expulsés.
Qui cela a-t-il intéressé ? Qui cela a-t-il ému ? Qui les a indemnisé ?

Décidément, seuls, les palestiniens peuvent demander et obtenir des compensations. Seuls les Palestiniens auront une instance Onusienne s'occupant d'eux à temps complet durant 60 ans avec des moyens financiers colossaux. Aujourd'hui l'UNRWA dispose d'un budget annuel de 350 millions de dollars.

Vos signataires sont enthousiastes et certains prestigieux. Mazette ! Bernard Henry Lévy, Alain Finkielkraut, Elie Barnavi pour ne citer qu'eux. Ils étaient déjà signataires de l'appel de Genève. Leur conscience d'hommes de gauche les guide vers un J Street qui alla dépêcher de jeunes juifs américains sur les plages de Floride afin de leur guider la main et voter Barack Obama.


C'est de bonne guerre. Le parti Communiste Français envoyait bien ses camarades dans les hospices pour vieillards. Les bonnes combines perdurent.

Les pétitionnaires sont aux anges. Certains trouvent même le moyen d'écrire en marge de jolies commentaires comme ce Belge, docteur es sciences :
"Avoir été victime à un moment de l’histoire ne justifie pas tout , et surtout pas un comportement inhumain vis-à-vis de ses voisins."

N'est ce pas merveilleux ? Nous sommes des nazis. Cela a commencé avec les arabo-musulmans de France et maintenant c'est une image acceptée par le tout un chacun.

Ou bien, encore une Belge :
"Je suis heureuse qu’on ait pris l’initiative de créer Jcall créant un contrepoids à l’Aipac et qu’on ait un nouvel instrument pouvant essayer de donner une autre direction à la politique israélienne."

De quoi me mêle-je ? Les problèmes Belges entre flamands et wallons, irai-je demander à l'UE de faire pression sur les uns ou les autres ?

De Nantes :
"Avec le blocus de Gaza, les enfants Palestiniens sont enfermés dans une cage par Israël. Que pourront dire les Israéliens à leurs enfants pour justifier cette ignominie ? "

D'abord, on leur dira encore et encore comment réagir lorsque l'alarme se fait entendre comme cela est le cas depuis plus de 8 années. Alarme suivie d'un tir de roquette sur leur ville. Puis, on dira aux parents de Gaza de se tourner vers des dirigeants qui ne cherchent pas à tout prix à tuer des juifs. Et enfin, nous pourrions leur suggérer que la fraternité arabo-musulmane peut les conduire non au passage d'Erez (ouvrant sur Israël)  mais à celui de Raffah ouvrant sur l'Égypte.

En se baladant encore sur la liste des pétitionnaires, on reste interdit voire amusé par le commentaire du Rabbin Serfaty :
"Je vous renvoie la pétition signée. Je ne peux cependant ne pas exprimer une deux remarques. 1 - J’aurais aimé qu’il soit rappelé que « Jérusalem reste la capitale d’Israël » 2 - Que l’on évite d’affirmer qu’Israël continue de construire « dans les quartiers arabes de Jérusalem Est » ce qui ne correspond pas à la réalité 3 - qu’il soit mentionné que l’Administration OLP s’engage à reconnaître le « caractère juif de l’État d’Israël » Bien cordialement Michel Serfaty "

Alors là, Monsieur le Rabbin, vous vous trompez de pétition et votre signature est pour le moins contestable pour les rédacteurs de cet appel. Revoyez votre copie Rabbin Serfaty, c'est bien moins compliqué qu'une page du Talmud.

Le planqué de Herztliya Israel :
"Une très bonne initiative pour, d’une part, faire pression sur Israël pour ré-engager le processus de paix, et d’autre part, prouver au monde et à l’Europe en particulier qu’être Juif et/ou attaché à Israël ne veut pas dire être d’accord avec la politique du gouvernement actuel."

Justement NON Monsieur de Hertzliya . L'ingérence dans les affaires politiques d'un pays démocratique n'est pas dans notre nature et c'est bien mal nous connaître que de penser que nous puissions ne pas soutenir Israël et son Premier Ministre au moment le plus dur de son existence ! Nous pouvons par contre vous venir en aide si ce pays et ses dirigeants  vous indisposent à ce point. Un échange standard serait envisageable entre votre banlieue riche de Tel Aviv et un appartement à Pantin ou Montreuil. N'hésitez pas à nous contacter à ce sujet.

Voilà Messieurs les grands penseurs de notre temps. Nous ne céderons pas justement lorsque Israël est assiégé par la désinformation perpétuelle, par les pires régimes théocratiques, par les calomnies véhiculées par les islamo-gauchistes du monde entier.

J Street a été élevé au bon grain de l'antisionisme universitaire, en l'absence d'une identité juive dévoyée, se positionnant de facto aux côtés des pires régimes du moyen-orient.

J Call se cassera les dents. Si les juifs américains ont perdu la mémoire, sachez que  tout, en France et en Europe nous rappelle la fragilité de notre condition de juifs.

C'est de façon
nette, sans complexe, que nous nous présentons comme EUROPÉENS, SIONISTES et que nous nous tenons aux côtés d'Israël de manière INDÉFECTIBLE.

Partager cet article
Repost0

commentaires

H
<br /> bravo pour votre commentaire sur la petition !!<br /> <br /> <br />
Répondre
G
<br /> Ne t'inquiètes pas outre-mesure, Lestat, il est possible qu'on accompagne le mouvement médiatique sans en faire grand cas sur le plan de la "realpolitik" au sens noble du pragmatisme : cette<br /> gauche-je-sais-tout-là a perdu tous ces suffrages en Israël même, il est naturel qu'elle se donne des airs dans les salons parisiens et belges.<br /> <br /> <br />
Répondre
R
<br /> Excellent texte Bravo !!<br /> je partage totalement votre analyse ...<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> Est-il utile de réagir à la création ce groupuscule qui n'a aucune autre chance qu'un succès médiatique en Europe ?<br /> <br /> Est-il également utile d'apporter la contradiction à des ânes tel l'idiot de Nantes qui ressassent les théories de Gaza "prison à ciel ouvert" ? se justifier c'est être coupable. Le temps<br /> jouent<br /> paradoxalement contre ces neuneus à qui l'Islam réserve une bel surprise en Europe même.<br /> <br /> Je ne pense pas qu'il faille réagir outre mesure à ce non-évènement.<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> Bravo NINA.<br /> <br /> Je ne suis pas toujours d'accord avec vous sur bien des sujets, mais je vous respecte pour votre courage et votre amour d'Israël.<br /> <br /> <br />
Répondre

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis