Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 octobre 2009 7 18 /10 /octobre /2009 18:41
... à l'Angleterre et aux USA
Ahmadinejad accuse
Par AP
18.10.09
I


Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a juré dimanche de porter un coup dur aux commanditaires de l'attentat suicide qui a tué dimanche cinq commandants des Gardiens de la Révolution ainsi que 26 autres personnes.

Ahmadinejad, le Président iranien.
Photo: Archives , JPost

"Ces criminels verront bientôt venir la réponse à leurs crimes inhumains", a reporté l'agence de presse officielle iranienne IRNA. Plus tôt, Ahmadinejad avait également accusé les Etats-Unis et les Grande-Bretagne d'être derrière cet attentat suicide.

Les chaînes de télévision officielles à Téhéran ont cité les propos tenus par un responsable de la sécurité affirmant que le gouvernement britannique était directement impliqué dans cet attentat, depuis l'organisation de l'explosion, jusqu'au recrutement des terroristes, en passant par l'approvisionnement des fournitures et de l'équipement nécessaires.

L'agence Press TV a déclaré que les États-Unis étaient impliqués du fait de leur volonté de renverser le régime iranien.
"Cet attentat avait été prévu il y a longtemps, par des personnes liées aux Etats-Unis et à d'autres pays qui souhaitent anéantir le gouvernement central iranien", a affirmé une chaîne de télévision nationale.

Les Gardiens de la Révolution ont pour leur part déclaré que "cet attentat était l'œuvre de l'arrogance mondiale et de la provocation de certains mercenaires locaux".

Par ailleurs, des officiels iraniens se sont demandé, à plusieurs reprises, si Washington était capable d'inciter certaines minorités iraniennes à agir contre le gouvernement chiite.

L'attentat a été perpétré dans la province du Sistan-Balouchistan près du Pakistan. IRNA a précisé que le général Noor Ali Shooshtari, commandant adjoint des forces terrestres des Gardiens de la Révolution islamique, et Rajab Ali Mohammadzadeh, commandant en chef du corps d'élite dans la province, comptaient au nombre des victimes.

Les commandants se trouvaient à l'intérieur d'un véhicule et se rendaient dans la région de Pishin quand un assaillant a fait sauter des charges explosives qu'il avait en sa possession.

Le président du parlement, Ali Larijani, a condamné l'assassinat des commandants des Gardiens de la Révolution. "Nous exprimons nos condoléances pour leur martyre. L'intention des terroristes était assurément de troubler la sécurité de la province du Sistan-Balouchistan", a-t-il déclaré lors d'une séance retransmise en direct à la radio.

L'attentat n'a pas été revendiqué dans l'immédiat, mais les soupçons se portent sur le groupe sunnite Jundallah (soldats de Dieu). Cette junte a déjà attaqué des cibles chiites et les Gardiens de la Révolution dans le sud-est de l'Iran.

En mai, le groupe affirmait être l'auteur d'un attentat à la bombe dans une mosquée chiite de Zahedan, capitale de la province du Sistan-Balouchistan. Bilan : 25 morts. Treize membres du groupe ont été reconnus coupables de participation à cet attentat et ont été pendus en juillet.

Jundallah a également commis des attaques contre des soldats iraniens et d'autres forces au cours des dernières années. Parmi eux, un attentat à la voiture piégée en février 2007 qui a coûté la vie à 11 membres des Gardiens de la Révolution près de Zahedan.

Le groupe serait aussi responsable, selon ses revendications, de l'enlèvement en décembre 2006 de sept soldats iraniens dans la même région. Il avait menacé de les tuer si des membres de son mouvement n'étaient pas remis en liberté. Il les a relâché un mois plus tard, après de longues négociations via des médiateurs tribaux.

Le groupe des Gardiens de la Révolution, corps d'élite de 120 000 hommes, a été créé après la révolution islamique de 1979 pour défendre le régime. Ils contrôlent le programme balistique iranien et disposent de leurs propres unités terrestre, navale et aérienne.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis