Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 janvier 2012 3 25 /01 /janvier /2012 07:37

 

BAKU19.1.12 (Copier)

 

Les dirigeants du Habad à Bakou, cibles d’actes terroristes iraniens et du Hezbollah

 


 

Une cellule du Hezbollah appuyée par les renseignements de Téhéran et des cellules terroristes extérieures en Turquie, Bulgarie, Géorgie et Arménie, a été capturée à Bakou, le 19 janvier, par des officiers du Ministère de la Sécurité (MNS) d’Azerbaïdjan, alors qu’elle était sur le point de lancer une série d’attentats contre l’Ambassade israélienne, le Grand Rabin Shneor Segal et le Rabbin Mati Lewis, au Centre Habad, ainsi que des personnalités israéliennes en visite.

 

Les sources anti-terroristes de Debkafile dévoilent que deux des membres de cette cellule du Hezbollah vivent en permanence à Bakou. Le troisième, qui réside à Téhéran, a été recruté par le renseignement iranien pour mener l’opération du Hezbollah, qui correspond à la première attaque terroriste conjointe de l’Iran et du Hezbollah jamais découverte.

 

 

L'ambassadeur Lotem, parmi les autres cibles des attentats. 


Parmi ses cibles, également, il y avait l’ancien Chef d’Etat-Major Gaby Ashkenazi, qui devait se rendre en visite dans la capitale azérie et plusieurs hauts responsables qui travaillent avec les Etats-Unis et Israël. Ils sont soupçonnés par Téhéran d’aider les Etats-Unis et Israël à préparer une attaque contre l’Iran depuis l’Azerbaïdjan.

 

Les deux personnalités Habad sont des chefs de la communauté juive à Bakou, natifs d'Israël, et de l’Ecole juive de la lumière du jour Ohr Avner Chabad.

 

La cellule s’est faite arrêtée, à peine quelques semaines après qu’une autre frappe terroriste contre le centre Habad local ne soit déjouée à Bangkok, grâce à la coopération anti-terroriste thaïlando-israélienne. Là, le Hezbollah avait l’intention de prendre des otages et de faire exploser les quartiers-généraux du Habad, en singeant les massacres commis par al Qaeda à Mumbaï en 2009.

 

Forces de sécurité à Bakou


 

Le chef d’Etat-Major israélien, le Lieutenant-Général Benny Gantz avait alors ceci à déclarer, mardi 24 janvier : « Nous menons la garde autour de la sécurité nationale dans les arènes de proximité et à distance. Nos frontières semblent calmes. Mais au moment exact où nos ennemis du nord évitent de nous frapper par crainte d’être sévèrement punis, le Hezbollah et d’autres éléments hostiles font tout ce qui est en leur pouvoir pour exporter des attentats terroristes sauvages contre des Israéliens et le peuple juif dans des zones éloignées ».

 

Le Général ajoutait : “Je leur conseille vivement de ne pas mettre notre résolution à l’épreuve”.

 

 

Gantz faisait référence aux efforts constants du Hezbollah pour venger l’élimination d’Imad Moughniyeh, le chef des opérations spéciales du groupe terroriste, le 12 février 2008 à Damas, et aux menaces de l’Iran, à la suite de la mort d'un scientifique nucléaire iranien, le Prof. Mostafa Ahmadi-Roshan, le 11 janvier à Téhéran.

 

Le Hezbollah et l’Iran ensemble ont attribué ces attaques à Israël.

 

Nos sources ont pu identifier le chef de cette cellule terroriste du Hezbollah à Bakou comme étant Balaqardash Dadashov et les deux agents locaux,  Rasim Alyiev et Ali Huseynov. On a découvert en leur possession des fusils et des explosifs qu’on dit leur avoir été fournis par des contrebandiers depuis l’Iran, bien que les sources anti-terroristes de Debkafile affirment qu’ils sont entrés en Azerbaïdjan depuis l’Arménie.

 

Le dirigeant de l’opération, Balaqardash, est arrivé de Téhéran avec un dossier rempli de photos des personnalités israéliennes prisesz pour cibles, des plans des bâtiments devant être attaqués, des cartes, ainsi qu’une somme de 9. 300 $ pour couvrir les coûts de la préparation. Chaque terroriste s’est vu promettre une récompense de 150 000 $.

 

 

Aliyev, le beau-frère de Dadashov, a recruté Huseynov et lui a remis l'avance de 9,300 $.

 

Dadashov, qui a environ 60 ans, est recherché depuis 1995, pour des accusations de meurtres, d'enlèvements d'enfants et d'autres crimes. Il est connu pour avoir dirigé un syndicat du crime, impliqué dans le trafic d'armes, le kidnappings et autres méfaits. 

 

 

Selon une agence de presse azérie, Dadashov s'était enfui en Irak, où il a vécu de nombreuses années, et de là, s'est réfugié en Iran. 

 

 Frapper ou ne pas frapper ? Conflit au sommet entre Netanyahou et Gantz...

[Nous relations les débuts de cette enquête dans notre éditorial de lundi : Guère plus probant, du côté des Perses : quatre camions iraniens bourrés d'explosifs chimiques ont été saisis à la frontière par les Turcs. Et l'Azerbaïdjan capture 3 hommes : Rasim Aliyev, Ali Huseynov et Balaqardash Dadashov, dont le dernier est un national iranien, envoyé par les Pasdaran à Bakou, pour exécuter des religieux juifs du réseau d'écoles du mouvement Habad, Loubavitch, en représailles de la perte de l'un de leurs experts atomistes...]

 

DEBKAfile  Reportage exclusif  24 janvier 2012, 10:13 PM (GMT+02:00)

http://www.debka.com/article/21677/

Adaptation : Marc Brzustowski. 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis