Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 mars 2012 7 11 /03 /mars /2012 13:45

 

 


Analyse de Dario S. (Rome)

L’échec prévisible de Kofi Annan en Syrie. Un acte prémédité ou une maladresse de l’ONU ?

http://www.mediarabe.info/spip.php?article2139

L’ancien secrétaire général de l’ONU part handicapé !!


vendredi 9 mars 2012 - 19h20, par Dario S. (Rome)

Logo MédiArabe.Info

L’ancien secrétaire générale des Nations unies, Kofi Annan, envoyé spécial de l’ONU et de la Ligue arabe en Syrie, a proposé l’ouverture d’un dialogue entre le pouvoir de Bachar Al-Assad et l’opposition. Or, cette dernière refuse de négocier avec un régime criminel, entraînant de facto l’échec de la mission. La Syrie en profite pour gagner du temps et poursuivre les tueries. Les opposants s’interrogent sur le choix de Kofi Annan et estiment qu’il est handicapé par son « passé trouble ».

Tip A Friend  Envoyer par email impression Imprimer cet article 

Pour gagner du temps, le régime syrien a demandé un délai pour examiner la demande de la chargé des missions humanitaires des Nations Unies, Valérie Amos, consistant à faciliter l’introduction d’aides aux populations sinistrées. Mais selon plusieurs sources, Damas s’apprête à rejeter cette demande, accusée de violer la souveraineté nationale.

Le rejet de la proposition onusienne d’aider 1,5 million de Syriens équivaudrait ainsi à affamer les opposants pour les soumettre, après les avoir chassés de chez eux, détruit leurs maisons et leurs récoltes... La dictature syrienne est en effet consciente que sa survie dépend de deux facteurs : une adhésion populaire par conviction, ou par peur. Les manifestations de plus en plus nombreuses prouvent à la fois que les Syriens rejettent le régime par conviction, et n’ont plus peur de l’exprimer. Reste ainsi à Assad de chasser ses opposants de chez eux, de les affamer afin de les éliminer.

Dans la même stratégie de gagner du temps, la Syrie se réjouit de la nomination de Kofi Annan comme émissaire des Nations unies et de la Ligue arabe. Avant d’arriver à Damas, l’ancien secrétaire général de l’ONU a multiplié les concertations, pour lancer, en fin de compte, un appel à l’opposition l’invitant à dialoguer avec le régime. Les opposants refusent toute négociation avec le régime criminel. « Aucun dialogue n’est possible avant le départ de Bachar Al-Assad et de son clan », affirme le CNS. Burhan Ghalioun insiste : « aucun dialogue n’est pas envisageable avant que le bras sécuritaire du régime ne soit brisé »

Au-delà de l’échec de la mission de Kofi Annan, les opposants syriens s’interrogent sur le choix de l’émissaire des Nations unies. « Qu’il s’agisse d’un acte prémédité ou d’une maladresse, le résultat est le même. Non seulement Kofi Annan s’engage, désarmé, dans un combat contre un régime des plus manœuvriers et des plus mafieux, mais surtout, Kofi Annan est handicapé par son passé », affirment en effet certains observateurs. Car, ajoutent-ils, « le régime syrien mafieux, qui avait contribué à la mise en place du protocole “Pétrole contre nourriture” entre l’Irak et les Nations Unies, et qui en avait profité pour s’enrichir, effacer ses dettes auprès de la Russie, acquérir de nouvelles armes et constituer un trésor de guerre, n’est pas sans savoir que Kofi Annan était, d’une façon ou d’une autre, impliqué dans cet arrangement ».

Bien que l’ancien secrétaire général des Nations unies ait été innocenté, il ne reste pas moins que son fils Kojo Annan, dont l’implication dans le trafic de Saddam Hussein est établie, constitue un handicap sérieux pour lui. Kofi Annan se rend ainsi en Syrie sans armes. Il sera à la merci de Damas et ne peut lui imposer la moindre solution contraignante. Selon les médias turcs, Annan devrait en effet renouveler à Assad une solution inspirée de l’exemple yéménite, déjà rejetée par Damas ! Pour les opposants, c’est le contraire qui se produit : « Kofi Annan proroge le permis de tuer du régime syrien ». « Désormais, le peuple syrien est condamné à lutter contre le régime, mais également contre ses alliés régionaux et ses complices internationaux, ainsi que contre la Ligue arabe impuissante et l’ONU indécise. Mais n’ayant plus rien à perdre, il est décidé à les vaincre tous réunis » affirment les activistes.

Dario S.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis