Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2011 3 11 /05 /mai /2011 08:41

 

Une leçon d'histoire que devraient méditer les porte-flingue et malgré-nous de Mme Hoffenberg :  Valérie Hoffenberg à la courte mémoire

Rapporter les conflits en perte de légitimité de la droite classique face aux mouvements populistes en France, à la situation de l'autre côté de la Méditerranée,

n'est jamais que le signe de préoccupations uniquement parisianistes, électoralistes et elyséennes... C'est de l'importation, à l'envers, de conflit franco-français!

 

Il faut distinguer nettement  la réalité israélienne de la vie juive en diaspora pour cerner une vision  assez simple,  que d’aucuns ont intérêt à radicaliser exagérément par antisémitisme ou antisionisme. 

Pour ce qui concerne Israël, on peut affirmer sans hésitation que ce qui est appelé « extrême droite » ne recouvre pas ce qu’on y traduit en Europe. Le père fondateur de ce courant ZEEV JABOTINSKY insista certes, sur le nationalisme, c’est-à-dire le primat de la Nation qui l’amena à une grande fermeté envers l’occupant britannique, le refus catégorique du projet d’installation en Ouganda et une méfiance non dissimulée pour les partis de gauche, coupables à ses yeux de laxisme en tout domaine. Mais, on notera l’absence de cette particularité sulfureuse, présente dans tous les extrémismes : racisme et xénophobie. Jabotinsky écrira même des pages émouvantes sur sa compréhension des réticences arabes au projet sioniste. Ce courant dit « d’extrême droite » n’aura pas l’équivalence idéologique de ses homologues en Occident. Peut-être que le parti du rabbin Kahane faisait exception et encore, avec de nombreuses réserves.

Qu’à côté du nationalisme juif, qu’on retrouve d’ailleurs aussi à gauche  (Certains discours de Ben Gourion, aujourd’hui seraient qualifiés relevant de la droite extrême) puissent exister des courants xénophobes, n’est pas caractéristique de la vie politique du pays. Ces courants restent minoritaires sans influence réelle sur la vie publique. Il y a vraiment abus de langage à évoquer l’extrême droite israélienne car cela renvoie à un contenu idéologique, planifié, structuré, étranger à la mentalité juive traditionnelle.

Cela nous amène à la vie juive diasporique où la réalité des intérêts politiques souffre encore d’une certaine retenue. Ce qui n’a pas empêché le Grand Rabbin de France de prendre ouvertement position contre le Front National au nom même des principes fondamentaux du Judaïsme. A-t-il eu raison ? C’est une autre histoire ! Disons,  qu’en ce qui concerne la Diaspora, il ne faut pas confondre les groupes d’auto défense avec des mouvements politiques d’extrême droite. Il n’y a pas, en Diaspora d’engagement politique juif. Cela reste une préoccupation personnelle.

Politique, culture, pensée n’échappent pas à la règle commune. L’assimilation aux définitions européennes complique et fausse l’approche juive ou israélienne qui ne présente que très peu de similitude avec ces mêmes réalités essentiellement représentatives de la réalité Occidentale qui demeure pour Israël un produit…d’importation

Assurément l’extrême droite juive ou israélienne, comprise à la manière européenne est un mythe!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis