Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mai 2011 7 15 /05 /mai /2011 11:35

 

L’imposture palestinienne de la Nakba

par Alain Legaret - le monde à l'endroit
La Palestine en totalité, 1922
"Les Palestiniens ont commencé vendredi à commémorer la "Nakba" (catastrophe), la création d'Israël en mai 1948 et leur exode.. "

C’est en ces termes que l’AFP a parlé hier de ces journées de colère des Palestiniens qui se répètent chaque année à même époque.

Si l’association perfide de la "catastrophe" et de l’exil des Palestiniens avec la création de l’Etat d’Israël en 1948 n’est pas exclusive à l’Agence France-Presse, elle n’en reste pas moins inexacte.

J’explique, et comme je ne suis ni journaliste, ni diplomate du Quai d’Orsay, je jure de dire que la vérité, rien que la vérité. D’ailleurs, tout est facilement vérifiable sauf que ceux qui sont censés vous informer ne le font pas. Et à votre place, je veux dire si je vivais encore en France ou en Europe, je commencerais à m’inquiéter sérieusement de cette méconnaissance de la vérité par les élites.


Mais je m’égare. Revenons donc à l’imposture :

1-En novembre 1947, le plan de partage de l’ONU propose l’établissement d’un état juif et d’un état arabe sur les vingt pour cent qui restent de la Palestine alors que 80% sont déjà occupés par la Jordanie.

2- Les Arabes refusent ce plan.

Israël, après la guerre d'indépendance
3- Le 14 mai 1948, Israël déclare son indépendance conformément au plan de partage de l’ONU.

4- Immédiatement, dans la nuit du 14 au 15 mai 1948, commence la grande offensive des armées arabes, la première, pour détruire le jeune état juif.

5-A la suite de cette guerre, Israël se rend maître de la totalité de la Galilée, tandis que ce qu’il est commun aujourd’hui d’appeler les "territoires palestiniens" à savoir, la bande de Gaza et la Judée-Samarie (appelée aussi Cisjordanie) sont occupés respectivement par l’Egypte et par la Jordanie.

Pourquoi donc imputer la Nakba à l’Etat d’Israël alors que ce sont ses voisins qui occupent en 1948 les "territoires palestiniens" présumés ?

Les Palestiniens auraient dû logiquement s’en prendre à l’Egypte et à la Jordanie puisque ce sont elles les puissances occupantes qui ont pris ces territoires destinés à l’état arabe par le plan de partage de l’ONU.

Quant à la Galilée, elle est toujours aujourd'hui abondamment peuplée d’Arabes israéliens qui n’ont jamais été forcés de partir en 1948, et qui y mènent une vie tranquille. Ils ne sont pas stupides : ils savent très bien qu’après les rois et les dictateurs, ce sont eux les Arabes les plus libres et les plus émancipés du Moyen-Orient.

Enfin, les mauvais esprits qui veulent absolument rendre Israël coupable des malheurs de la région, invoqueront alors la prise de Gaza et de la Judée-Samarie par l’état juif lors de la deuxième grande offensive des pays arabes pour le détruire en 1967.

Ils auront quand même beaucoup de mal à expliquer pourquoi entre 1948 et 1967, les Palestiniens n’ont jamais imputé la Nakba à l’Egypte et à la Jordanie, pourquoi ils n’ont jamais appelé alors ces territoires, les "territoires palestiniens occupés", et pourquoi ils n’ont jamais pensé à créer leur état entre ces deux dates.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis