Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mai 2011 2 10 /05 /mai /2011 14:36

 

L'Iran et le Hamas : des relations solides qui se renforcent  

realite-eu

La récente guerre entre le Hamas et Israël a mis l'accent sur l'alliance stratégique qui se développe entre le Hamas et la République islamique d'Iran. Comme le fait remarquer, Davoud Hermidas Bavand, professeur de sciences politiques à Téhéran : " Il n'y a aucun doute, l'Iran soutient le Hamas moralement, politiquement et financièrement. " [1] Les relations entre la République islamique et l'organisation terroriste représentent une alliance stratégique au-delà de l'important clivage islamique entre le groupe sunnite et le pouvoir régional chiite. [2]

• L'Iran finance le Hamas depuis des années avec des millions de dollars. Sans le soutien de la République islamique, le réseau du Hamas ne pourrait pas exister. De plus, les combattants du Hamas sont formés et instruits par les commandants des Gardiens de la révolution islamique (GRI). [3] L'Iran livre des armes en un seul morceau au Sinaï, en payant des bédouins locaux pour faire transférer ces armes par les tunnels de Gaza. [4]

• En février 2006, le Guide de la Révolution, Ayatollah Ali Khamenei -guide suprême iranien - a exprimé son soutien au Hamas et a demandé auprès d'autres nations musulmanes d'apporter leur aide financière. [5] Saeed Leylaz, économiste et commentateur politique à Téhéran a déclaré : " Le Hamas est un outil très pratique et très utile à l'Iran et non pas un outil idéologiqueLes relations entre l'Iran et le Hamas sont basées sur des intérêts communs.[6] Les deux ont un ennemi commun , Israël, qu'ils tentent d'affaiblir. Pour l'Iran, l'objectif est de mobiliser les masses à travers le monde arabo-musulman afin de soutenir la cause palestinienne. " [7] De plus, l'Iran et le Hamas partagent la même antipathie à l'égard des Etats-Unis et du Président de l'Autorité palestinienne - Mahmoud Abbas - et partagent une idéologie profondément similaire à l'égard du Jihad islamique. [8] 

• Le Hamas, principal mouvement islamiste dans les territoires palestiniens et particulièrement présent à Gaza, est né peu après le soulèvement palestinien, ou Intifada en 1987. Dans les années 90, l'Iran avait adopté l'organisation du Jihad islamique palestinien mais pas encore le Hamas, ce dernier était encore lié aux états arabes sunnites, notamment l'Arabie Saoudite mais aussi la Syrie, qui a accueilli le leadership du Hamas en exil dans les années 90 et continue de le faire à ce jour. [9]

• L'Iran a remplacé l'Arabie Saoudite comme principal bienfaiteur du Hamas pour plusieurs raisons y compris la pression américaine, celle de l'Autorité Palestinienne et surtout parce que l'Arabie Saoudite considérait le Hamas comme une branche des éléments radicaux tels qu'Al Qaïda, qu'elle considère comme une menace au régime saoudien. L'Iran fournit au Hamas une aide militaire et financière comme il le faisait avec le Hezbollah au Liban, qu'il a transformé en une force militaire opérationnelle, tel qu'il en a été démontré durant la guerre avec Israël en été 2006. [10] En réalité, le blocus imposé sur Gaza et la suspension de l'aide financière européenne au gouvernement palestinien, après que le Hamas ait remporté les élections de 2006, représentaient une formidable opportunité pour l'Iran de renforcer son influence dans la région. [11]

• En janvier 2009, le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a déclaré : " Le véritable Holocauste a lieu dans la Bande de Gaza […] ". [12] Le Hamas a récemment employé le même langage. Le terme arabe pour Holocauste,mahraka, est un élément clé de la terminologie du Hamas. Une coordination mutuelle dans la guerre des mots fait partie de l'ordre du jour aussi bien de la part du Hamas que de l'Iran. [13]

• Le 6 janvier 2009, pour montrer sa solidarité avec le Hamas, le gouvernement iranien adopte un projet de loi pour sanctionner les commerces appartenant à des Israéliens ou des sociétés dans lesquelles les Israéliens possèdent des actions. [14]

• Le 19 janvier 2009, Mahmoud Ahmadinejad a félicité le chef du bureau politique du Hamas, Khaled Mashaal, pour la "victoire de la résistance palestinienne à Gaza. " Il déclarait davantage à Mashaal : " C'est le début de la victoire et la résistance l'obtiendra avec plus de réalisations à l'avenir. Le retrait des occupants de la Bande de Gaza, le retrait des blocus israéliens de la région assiégée et la réouverture des passages frontaliers auraient ouvert la voie à une victoire complète." [15]

• Au cours des derniers mois, de nombreux experts ont déclaré qu'il y avait un durcissement au sein du mouvement du Hamas. Ce développement peut être attribué à Khaled Mashaal à Damas, chef de la branche étrangère du Hamas qui fonctionne grâce au parrainage iranien et syrien. [16] L'Iran n'a jamais caché son soutien – principalement stratégique – au Hamas. En réalité, le blocus imposé sur Gaza et la suspension de l'aide financière européenne au gouvernement palestinien après la victoire du Hamas aux élections de 2006, ont donné à l'Iran l'opportunité de renforcer son influence dans la région. [17]

• Fin janvier 2009, un navire au drapeau chypriote a été arrêté par l'armée américaine dans la Mer rouge, soupçonné de transporter des armes iraniennes aux combattants du Hamas dans la Bande de Gaza et par conséquent de violer les résolutions de l'ONU. Le président chypriote, Demetris Christofias, a déclaré que le conteneur du navire a été fouillé dans l'île méditerranéenne après avoir été autorisé à entrer dans les eaux chypriotes, le 29 janvier 2009. L'armée américaine n'étant pas autorisée à le fouiller. [18]

• Le 2 février 2009, le leader exilé du Hamas, Khaled Mashaal, a remercié l'Iran en disant que Téhéran avait joué "un rôle important" en aidant le groupe militant palestinien au cours de l'opération israélienne dans la Bande de Gaza. Il a déclaré : " Le peuple de Gaza … a toujours apprécié le soutien politique et spirituel de la nation iranienne et de ses leaders.
 " [19]


Références:

[1] Minoui, Delphine: "Le soutien ambigu de l’Iran au Hamas," Le Figaro, January 8, 2009, 
http://www.lefigaro.fr/international/2009/01/08/01003-20090108ARTFIG00442-le-soutien-ambigu-de-l-iran-au-hamas-.php  

[2] Mahjar-Baducci, Anna: "Fatal attraction: The Hamas-Iran alliance," The Daily Star, May 8, 2006, 
http://www.dailystar.com.lb/article.asp?edition_id=10&categ_id=5&article_id=24228  

[3] Schirra, Bruno: "Iran finanziert Hamas," Welt Online, January 29, 2006, 
http://www.welt.de/print-wams/article138004/Iran_finanziert_Hamas.html  

[4] Amellai, M; Pirzadeh, M.: "Comment l’Iran soutient le Hamas," France 24, 
http://www.france24.com/fr/20081229-offensive-tsahal-gaza-conflit-israelo-palestinien-hamas-dossier-guerre-sans-merci-ehud-barak  

[5] "Iran offers Hamas financial aid," BBC News, February 22, 2006, 
http://news.bbc.co.uk/1/hi/world/middle_east/4739900.stm  

[6] Slackman, Michael: "Iran tones down ist vocal support for Hamas," International Herald Tribune, January 13, 2009, 
http://www.iht.com/articles/2009/01/13/mideast/tehran.php  

[7] Minoui, Delphine: "Le soutien ambigu de l’Iran au Hamas," Le Figaro, January 8, 2009, 
http://www.lefigaro.fr/international/2009/01/08/01003-20090108ARTFIG00442-le-soutien-ambigu-de-l-iran-au-hamas-.php  

[8] Hackensberger, Alfred: "Hier geht es nicht um Hamas, sondern um den Iran," Telepolis, January 14, 2009, 
http://www.heise.de/tp/r4/artikel/29/29539/1.html  

[9] Gambill, Gary C.: "Sponsoring Terrorism: Syria and Hamas," Middle East Intelligence Bulletin, October 2002, 
http://www.meib.org/articles/0210_s1.htm  

[10] "Iran´s Khamenei calls on Islamic govts to support Hamas," Reuters, February 20, 2005, 
http://asia.news.yahoo.com/060220/3/2g4qr.html  

[11] Minoui, Delphine: "Le soutien ambigu de l’Iran au Hamas," Le Figaro, January 8, 2009, 
http://www.lefigaro.fr/international/2009/01/08/01003-20090108ARTFIG00442-le-soutien-ambigu-de-l-iran-au-hamas-.php  

[12] "Mahmoud Ahmadienjad: ‚’Real Holocaust is taking place in Gaza Strip and Palestine," Azerbaijan Press Agency, January 5, 2009, 
http://en.apa.az/news.php?id=94739  

[13] Croitoru, Joseph: „Im Zangengriff der Islamisten,“ Frankfurter Allgemeine Zeitung Online, January 4, 2009, 
http://tinyurl.com/apg5yb   

[14] "Iran will Unternehmen mit israelischen Teilhabern verbieten," Der Standard Online, January 6, 2009, 
http://derstandard.at/?url=/?id=1231151106835 

[15] "Iran’s president congratulates Hamas victory," Xinhua, January 19, 2009, 
http://news.xinhuanet.com/english/2009-01/19/content_10685054.htm  

[16] Wergin, Clemens: "Alle Fäden führen nach Teheran," Welt Online, March 3, 2008, 
http://debatte.welt.de/kommentare/62633/alle+faeden+fuehren+nach+teheran  

[17] Minoui, Delphine: "Le soutien ambigu de l’Iran au Hamas," Le Figaro, January 8, 2009, 
http://www.lefigaro.fr/international/2009/01/08/01003-20090108ARTFIG00442-le-soutien-ambigu-de-l-iran-au-hamas-.php  

[18] Petrakis, Maria: "Cyprus Searches Ship Amid Suspicion of Iranian Bid to Arm Hamas," Bloomberg, January 30, 2009, 
http://www.bloomberg.com/apps/news?pid=20601087&sid=aZ6CKs4Brkl8&refer=home 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis