Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 octobre 2012 3 03 /10 /octobre /2012 22:08

 

 

Tehran Clashes 3.10.12 (Copier)

 

La Police s’affronte avec les marchands du Bazaar de Téhéran 

 

 

Mercredi 3 octobre, le gouvernement iranien a invoqué des mesures d’urgence mises en place lors des protestations de 2009, pour déployer à grande échelle les forces de la milice bassiji dans la capital et écraser dans l’œuf les premières manifestations de colère contre la rigueur économique croissante et la chute libre du rial.


Les sources iraniennes de Debkafile révèlent que deux vagues successives d’émeutes se sont répandues à travers les centres commerciaux de Téhéran, mercredi :

 

Les échoppes échangeant des pièces d’or et des monnaies étrangères dans les rues de Fereowsi, Estanbol et Manoucheri, et le célèbre marché de bijoux en or du Bazaar de Téhéran.

 

 

Les changeurs de monnaie et les commerçants en or ont attaqué les forces de police et incendié leurs véhicules, jouant au chat et à la souris avec les policiers, après qu’ils arrêté certains des changeurs de monnaie, accusés de combines au marché noir.

 

 

Cela faisait partie des efforts du régime pour entraver le plongeon abrupt de la monnaie iranienne face au dollar. Mercredi, un dollar était échangé contre 40.000 rials, comparés aux 37.500 rials de mardi et aux 24.000, il y  a moins d’une semaine.

 

Craignant que les troubles de mercredi ne présagent une grève générale qui fermerait le bazaar pour une période indéfinie, les autorités ont décidé de tracer une ligne, avant que le désordre ne s’étende au reste de la capitale et vers d’autres villes.

 

Deux équipes sont actuellement au travail afin de gérer la crise avant qu’elle n’échappe à tout contrôle : l’une se réunit dans les bureaux du guide suprême, l’Ayatollah Ali Khamenei ; la seconde, comprenant le Ministre de l’Intérieur, Mostafa Mohammad-Najjar et le commandant des Gardiens de la Révolution de la région de Téhéran, travaille sur les manières de freiner la crise, au bureau présidentiel de Mahmoud Ahmadinedjad.

 

Toutes deux ont reçu les derniers relevés des renseignements, selon lesquels il existe un risqué bien réel que la révolte des marchands déclenche un soulèvement populaire à Téhéran qui pourrait bien finir par englober le pays tout entier.

 

 

La milice Bassiji, réputée pour sa brutalité, a, en conséquence, été dépêchée à l’intérieur de Téhéran. On lui a ordonné de se déployer très tôt, jeudi et de forcer les marchands à ouvrir leurs boutiques. Ils ont ordre d’agir avec fermeté, mais avec précaution et d’éviter les pertes en vies humaines. Les dirigeants iraniens sont parfaitement conscients que le moindre sang versé, à ce stade, pourrait rapidement enflammer les masses.

 

http://www.debka.com/article/22402/Iran-pumps-large-Bassij-militia-forces-into-Tehran-as-riots-flare

 

 

DEBKAfile Reportage Exclusif  3 Octobre 2012, 6:41 PM (GMT+02:00)

 

Adaptation : Marc Brzustowski.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis