Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 décembre 2011 1 26 /12 /décembre /2011 16:47

Velayate 90.25.12.11 (Copier)

L’exercice naval iranien Velayati 90 

 

Le Général de Brigade Ahmad Vahidi, Ministre de la Défense iranien, a répliqué, lundi 26 décembre, au reportage de Debkafile ( ICI), qui révélait le plan de Téhéran cherchant à utiliser ses grandes manœuvres navales d’une durée de dix jours, à l’Est du Détroit d’Ormuz, pour tester ses prouesses tant vantées en cyber-renseignement contre les navires de guerre américains. Il a déclaré que l’Iran dispose de grandes capacités, dans « tous les domaines de la défense nationale, y compris l’emploi de drones de renseignement, autant que le décodage des systèmes d’avions de ce type, d’électronique de contre-espionnage, ainsi que de techniques de guerre secrète ». La République islamique, a-t-il dit, pourrait utiliser des drones aériens pour contrer toute guerre secrète potentielle, menée par les Etats-Unis. Les paroles de Vahidi impliquaient deux points cruciaux : que Téhéran ne s’attend pas à ce que les Etats-Unis perpètrent seuls une frappe contre ses installations nucléaires, mais bien plutôt en conjonction avec un ou des membre(s) permanent(s) de l’OTAN et Israël. Et, deuxièmement, que la République Islamique s’est convaincue qu’en abattant le drone furtif américain RQ 170, il avait acquis toute la technologie nécessaire et suffisante pour repousser toute pénétration et attaque de la part de drones et d’avions de chasse disposant de capacités furtives.

 

Tout en se vantant de ses capacités de surpasser une “guerre secrète menée par les Etats-Unis” par des moyens électroniques de renseignement, le ministre de la défense d’Iran a évité de réitérer les mêmes fanfaronnades concernant une offensive de guerre à grande échelle.

 

Ceci, selon les sources militaires de Debkafile, parce que Téhéran a des raisons de penser que Washington, également, dans une autre phase de restructuration stratégique, a arrêté de penser en termes de guerre à grande échelle contre l’Iran et a opté pour une approche sélective, comme l’a dévoilé un article de Matthew Kroenig, publié dans la dernière diffusion de la revue Affaires étrangères, qui fait autorité.

 

Selon cette approche, les Etats-Unis seraient capables de mettre hors d’état de nuire et de démolir les installations nucléaires connues de l’Iran en prenant pour cibles des installations sélectionnées, telles que le site UF6 d’Ispahan qui convertit du yellowcake en gaz hexafluoride d’uranium ; le réacteur d’eau lourde d’Arak et divers sites de production centrifuge près de Natanz et de Téhéran, tous étant situés au-dessus du sol et qui sont donc hautement vulnérables aux frappes aériennes ».

 

Les remarques du Général Vahidi visaient à avertir les Etats-Unis que l’Iran est aussi capable de battre à plate couture des frappes secrètes contre ces sites. Il a déclaré que l’Iran dispose de vastes capacités dans tous les domaines de la défense et qu’il développera et maintiendra ses réalisations achevées au cours des circonstances les plus difficiles et sous le coup de sanctions complètes et exhaustives ».

 

http://www.debka.com/article/21600/

 

DEBKAfile Reportage exclusif 25 décembre 2011, 7:37 PM (GMT+02:00)

Adaptation : Marc Brzustowski

 
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis