Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 novembre 2009 3 11 /11 /novembre /2009 09:31

L’irrésistible ascension de Mohamed Dahlan

22.10.2009 | Chaker Al-Jawhari | Al-Sharq

 

http://www.courrierinternational.com/article/2009/10/22/l-irresistible-ascension-de-mohamed-dahlan

Mohamed Dahlan est plus près que jamais d’accéder à la présidence de l’Autorité palestinienne et de prendre la place d’un Mahmoud Abbas qui vacille sur son siège. C’est en tout cas ce que Mohamed Dahlan lui-même laisse entendre en privé, selon des témoignages concordants de personnes qui fréquentent les cercles qui comptent à Ramallah et jusque dans les capitales des pays arabes voisins. Dans ses conversations, il se présente comme le dirigeant de facto du Fatah depuis la mort de Yasser Arafat. Mahmoud Abbas est pour sa part dépeint comme un homme trop faible pour le poste, au point qu’il dit oui à tout ce qu’on lui demande. C’est cette ­faiblesse qui aurait permis au Hamas de prendre le contrôle de la bande de Gaza, accusation que Dahlan a formulée ouvertement dans son discours devant la sixième assemblée générale du Fatah à Bethléem. Par ailleurs, il rappelle qu’il est le chef du principal groupe au sein du comité central du Fatah et, plus généralement, du courant réformateur au sein du mouvement. C’est ainsi, conclut-il, qu’avec ou sans élections c’est lui qui succédera à Abbas lors des prochaines échéances. Cette présentation personnelle de Dahlan rejoint les analyses des observateurs de la politique palestinienne, selon lesquels :

1. Israël aurait décidé de griller Mahmoud Abbas en transmettant – ou en menaçant de transmettre – une vidéo compromettante à la presse ou aux Nations unies. Elle montrerait Abbas en compagnie du secrétaire général de la présidence, Tayeb Abderrahim, encourageant les responsables israéliens à aller jusqu’au bout lors de la guerre de Gaza [contre le Hamas].

2. Benyamin Nétanyahou ne fait rien pour permettre à Abbas d’améliorer son image dans l’opinion publique palestinienne.

3. Dahlan, en revanche, est ménagé par les Israéliens. Ils prennent soin de ne laisser filtrer aucune information embarrassante sur son implication dans la dernière guerre à Gaza, alors que l’on sait que ses hommes s’étaient massés près de la frontière entre la bande de Gaza et l’Egypte, de façon à être prêts à intervenir et à établir leur pouvoir en cas de chute du Hamas.

4. Dahlan dispose en outre des moyens d’imposer sa domination sur la ­Cisjordanie. En plus des postes importants qu’il occupe au sein du Fatah, il bénéficie des largesses financières des Américains et des Européens. Il peut également compter sur la plupart des chefs des services de sécurité, qui sont inféodés à Israël et appliqueront les instructions israéliennes, ce qui ira dans le sens de ses intérêts. Finalement, le Premier ministre palestinien Salam Fayyad accepterait de travailler sous sa présidence, conformément aux instructions israéliennes et américaines, de même que Yasser Abed Rabbo, le secrétaire du comité exécutif de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP). Car les deux hommes veulent à tout prix que la présidence reste entre les mains du Fatah.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Gad 11/11/2009 18:16


Ben, ses copains de la scie aille aille, réputés pour leur propension (Aschkel!)à l'endormissement les yeux ouverts l'ont formés à ne pas voir les coups venir à Gaza! D'ici que ce soit un Malik
Nidal Hasan grandeur nature, il n'y aurait pas des Kms de Khan Younès à la Mer!


Gilles 11/11/2009 14:19


Faut dire Dahlan est un agent de la scie aille aille depuis déjà longtemps, ceci expliquant souvent cela ....


Aschkel 11/11/2009 14:16


Même réaction que Gad, Da'hlan copain cimme cochon avec certains chef de clans gazoauis, ennemis d'autres.

La population palestitienne pour une part importante l'execre pour sa corruption et son art de detrourner des millions et des millions, quand aux israeliens ils se mefient de tous, vu la propention
qu'ils ont a etre tout et son contraire


Gad 11/11/2009 09:52


Cette présentation me semble néanmoins omettre de signaler l'animosité qui règne entre les hommes de Dhal'an, lui-même et les dirigeants du Hamas à Gaza. L'arrivée d'un tel "homme fort" à la tête
du Fatah et de l'Autorité Palestinienne augurerait assez mal des prétendues tentatives de réconciliation entre Fatah et Hamas. Ou ce dernier aurait-il râté, à nouveau, son rendez-vous historique,
consistant à passer accord de pure forme avec Abbas, le faiblichon, justement pour contrer et neutraliser le retour en force de Dhal'an, avant que celui-ci n'impose ses propres vues.
Nous signalions, hier, en note de fin d'article de Gilles Raphel, sur les mamours entre islamistes gazaouïs et somalis que le mariage d'un neveu de Dahl'an à Khan Younès, s'était soldé par 40
blessés.

D'autre part, l'Arshaq al-Awsat fait la part belle à Dahl'an en tant que pro-américain et israélo-compatible. C'est, d'un point de vue israélien, aller un peu vite en besogne : comme signalé encore
par l'extrait traduit par Gilles, le pouvoir de Dah'lan repose aussi sur un système complexe d'alliances, à Gaza, y compris avec des membres éminents des cercles dirigeants du terrorisme d'Ezz Ed
Din al Qassam, dont Mohammed Deif, le ou l'un de ses cerveaux, qu'on peut considérer comme l'un de ses amis d'enfance et de combats de jeunesse.
Ainsi, traqué et plusieurs fois sur le point d'être capturé ou tué (depuis 2002, notamment), Deif a fréquemment échappé à la sentence, justement grâce à ce système d'alliances et ces réseaux lui
offrant des échappatoires...
Le journal saoudien, à trop présenter Dah'lan comme conciliant a, ainsi tendance à chercher à freiner cette prétention, au profit de ses outsiders directs : on pense à Jibril Rajoub et quelques
autres, qui ne s'en laisseraient sûrement pas conter, si Dah'lan devenait à ce point incontournable... Donc méfiage.


Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis