Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 décembre 2011 1 26 /12 /décembre /2011 18:37

 

Le bout du bout du "processus de négation d'Israël" alias processus de paix.

 

Hanan Hashrawi, membre du Comité exécutif, déclare que le cercle dirigeant palestinien pourrait renier sa reconnaissance d’Israël si le processus de paix continue de s’affaiblir.

 

 

Au moment où le Hamas et le Fatah promeuvent leurs efforts de réconciliation et alors que les signes que le Jihad Islamique [pro-Iranien] pourrait se laisser séduire par l’idée de rejoindre l’Organisation de la Palestine, deviennent de plus en plus évidents, l’Autorité Palestinienne semble jalonner ce chemin de positions plus dures à l’encontre d’Israël.

 

Hanan Ashrawi, membre du Comité Exécutif de l’OLP, a déclaré lundi que l’OLP pourrait choisir de révoquer sa reconnaissance d’Israël, « pour autant que toutes les autres issues aient échoué ».

 

 

Au cours d’une interview donnée à la station de radio, la Voix de la Palestine, Ashrawi a souligné que cette éventualité était encore en discussion au sein de l’OLP, mais que, quoi qu’il en soit, elle représentait une possibilité viable, en ce qui concerne le cercle dirigeant palestinien.

 

Tout en commentant les politiques contestées d’Israël, elle a affirmé que la première option que les Palestiniens doivent épuiser consiste à déposer plainte contre Israël à travers des organismes internationaux, sur des sujets comme l’expansion des implantations.

 

 

LeComité exécutif de l’OLP (Photo: AFP)

 

Ashrawi a ajouté que l’AP doit “imaginer un plan susceptible de renforcer la résilience des résidents de Jérusalem-Est”, en vue de faire face à ce qu’elle a appelé “les plans de Judaïsation d’Israël » et que l’AP devrait poursuivre les recours légaux contre Israël à un niveau international, concernant ses « violations prolongées du droit international ».

 

Elle a aussi exprimé son soutien à la « résistance pacifique continue”, l’expression consacrée pour parler des rassemblements de protestation hebdomadaire, en Judée-Samarie contre la construction de la barrière de sécurité.

 

La déclaration d’Ashrawi fait écho à un sentiment similaire exprimée par Muhammad Ashtiyeh, membre du Comité exécutif du Fatah, qui a déclaré, la semaine dernière : “Si Netanyahou insiste pour traiter Tel aviv et Har Homa de la même façon, nous traiterons Ramallah et Jaffa de même ».

Ashtiyeh protestait contre ce qu’il a appelé l’accord “déséquilibré” entre l’OLP et Israël, réitérant l’exigence palestinienne qu’Israël reconnaisse les frontières de 1967 comme délimitant le territoire palestinien.

 

L’escalade menée par les Palestiniens pourrait déboucher sur la fin de la période de trois mois offerte à Israël et à l’Autorité Palestinienne par le Quartet pour lui soumettre des rapports détaillant leurs positions sur la sécurité et les frontières.

 

Les Palestiniens ont soumis leurs exigences, mais Israël doit encore le faire. La date-butoir est fixée au 26 janvier.

 

http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4167167,00.html

Elior Levy

Publié le : 

26.12.11, 17:58 / Israel News

 

 

Adaptation : Marc Brzustowski

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis